Westworld, le Game Of Thrones de la SF ?

:star: Westworld de Jonathan Nolan et Lisa Joy

westworld-stv-saison1-001Créée par : Jonathan Nolan, Lisa Joy (2016)
Avec : Evan Rachel Wood, Thandie Newton, Jeffrey Wright, James Marsden, Anthony Hopkins, Ben Barnes, Luke Hemsworth
Nationalité : Américaine
Genre : Western, Science fiction, Thriller
Statut : En production
Nb. de saisons pour le moment : 1
Nb. d’épisodes prévus : 10
Durée : 57-69 minutes

 Synopsis

A Westworld, un parc d’attractions dernier cri, les visiteurs paient des fortunes pour revivre le frisson de la conquête de l’Ouest. Dolores, Teddy et bien d’autres sont des androïdes à apparence humaine créés pour donner l’illusion et offrir du dépaysement aux clients. Pour ces derniers, Westworld est l’occasion de laisser libre-cours à leurs fantasmes. Cet univers bien huilé est mis en péril lorsqu’à la suite d’une mise à jour, quelques robots comment à adopter des comportements imprévisibles, voire erratiques. En coulisses, l’équipe, qui tire les ficelles de ce monde alternatif, s’inquiète de ces incidents de plus en plus nombreux. Les enjeux du programme Westworld étant énormes, la Direction ne peut se permettre une mauvaise publicité qui ferait fuir ses clients. Que se passe-t-il réellement avec les androïdes ré-encodés ?

:star: La Bande Annonce

:star: Mon avis

On présente cette série comme le nouveau Game Of Thrones dans l’univers de la SF. Quant on voit qui est à sa réalisation, Jonathan Nolan (et par qui elle est produite, J.J. Abrams, entre westworld-stv-saison1-005autre)il y a de quoi titiller notre curiosité. Je ne parle même pas du casting. À ce jour, deux épisodes dont le pilote, ont été diffusés outre-Atlantique et parallèlement en français sur OCS.  Pour infos, cette nouvelle série, est tirée du film éponyme (1973) de Michael Crichton avec Yul Brynner et James Brolin.

Qu’en dire ? Je n’ai pas été des plus enthousiasmée à la fin de la diffusion du pilote. Même si la réalisation est d’une excellente qualité avec des moyens qui feraient pâlir d’envie certains films, force est de constater que j’ai été assez dubitative. L’histoire, de ce que j’en ai compris, se passe dans un monde futuriste où les plus riches peuvent vivre leur rêve de Grand-Ouest grâce à un parc d’attraction révolutionnaire : le Westworld. Loin des Disneyland et consort que nous connaissons, celui-ci vous fera vivre grandeur-nature et presque pour de vrai, les aventures des pionniers américains.

À vous les saloons, les rixes et tout ce qui faisait l’exotisme d’un temps où « tuer ou se faire tuer » régnait en maître mots.

Ce qui fait le « charme » de cette attraction plus réaliste que jamais, est le fait que ses « habitants » soient des robots ayant forme humaine. Ces derniers ont été conçus et programmés pour satisfaire la moindre envie des « visiteurs » du parc qui viennent goûter le charme du Far-West. Au programme, des milliers de « scénarios » possibles, conçus dans les laboratoires de la société qui gère le concept.

Tout allait bien jusqu’au moment où l’un de ces robots présente certains disfonctionnement suite à une mise à jour incorporant les rêves.

westworld-stv-saison1-002Même si je n’ai pas compris où nous allions, (est-ce que la série suivra le film ?), j’ai quand même tenté le second épisode que j’ai trouvé moins lent. Le pilote met en place de façon assez rigoureuse l’univers et certains aspect de ses personnages. En parallèle de la trame principale, nous suivons un visiteur incarné par Ed Harris (L’Étoffe des héros , Abyss, La Firme, Apollo 13 etc.),  plutôt zélé qui cherche le dernier niveau d’un jeu. Pour le moment ça reste assez flou, mais il n’hésite pas à torturer et utiliser de la gâchette sur les robots pour parvenir à ses fins. Je me demande vraiment où il va nous mener.

Pour le reste, comme les nouveaux visiteurs arrivés il y a peu dans le deuxième épisodes et incarnés par le prince Casper, je veux dire Ben Barnes, nous découvrons comment marche le parc.

Un univers hors-norme et pleins de promesses.

Autant sur le pilote, j’avais été sceptique, autant pour le seconde épisode mon enthousiasme est monté d’un cran. La fin donne carrément envie de savoir la suite.

Au final, voilà une série qu’il faut certainement suivre, parce que oui, elle est bonne, les décors sont à tuer et le scénario nous happe totalement dans un univers hors-norme et pleins de promesses. Entre intrigue, bain de sang et quelques scènes épicées, elle a tout pour ravir le téléspectateur en mal de bonne série, et les critiques américaines semblent plutôt enthousiastes.

À suivre !

Excellent


:star: Galerie d’Images

 

 
A propos Artemissia (Julie F) 4103 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

5 Commentaires

  1. J’ai vu le pilote et je peux dire que j’ai été happée dès les premières minutes. Je confirme que cette série est à voir. J’ai déjà mes personnages préférés… bons comme méchants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*