Accueil ASCF Midnight Special de Jeff Nichols

Midnight Special de Jeff Nichols

6 Temps de lecture
0
0

Chronique de Kurelkurel

 

Midnight Special de Jeff Nichols

Midnight Special de Jeff Nichols-Affiche GFRéalisateur : Jeff Nichols
Scénario : Jeff Nichols
Date de sortie : France : 16 Mars 2016 / USA : 18 Mars 2016
Durée : 111min (1h51)
Avec : Michael Shannon, Joel Edgerton, Kirsten Dunst, Adam Driver, Sam Shepard, Jaeden Lieberher
Genres : Aventure, Science fiction, Drame
Nationalité :  Américain

Le synopsis :

Fuyant d’abord des fanatiques religieux et des forces de police, Roy, père de famille et son fils Alton, se retrouvent bientôt les proies d’une chasse à l’homme à travers tout le pays, mobilisant même les plus hautes instances du gouvernement fédéral. En fin de compte, le père risque tout pour sauver son fils et lui permettre d’accomplir son destin. Un destin qui pourrait bien changer le monde pour toujours.

La Bande Annonce

 Mon avis :

Le film s’ouvre sur deux hommes voyageant avec un garçon de 8 ans. Ils sont accusés de l’avoir kidnappé. Le film commence et finit avec ces deux là. Le père, Roy s’est enfui du Ranch, sorte de secte convaincu qu’Alton, avec ses pouvoirs, est leur sauveur. Roy s’est allié à Lucas, un ami de longue date, pour que son fils puisse rencontrer son destin. Pourchassés d’un bout à l’autre du pays par les autorités, se jouent alors une course contre la montre sous la forme d’un road-trip sur fond de surnaturel.

Midnight Special de Jeff Nichols-4

Ce film contient peu de personnages. Roy, en bon père de famille, va tout faire pour protéger son fils. Il est déterminé et, si il peut paraître froid, il est profondément aimant envers son unique enfant. Son fils est très attachant. Un peu dans son monde du fait de ses capacités hors du commun, il est en décalage avec ceux autour de lui comme le montre ses lunettes de piscine bleues. Si on ajoute Lucas, l’ami d’enfance ayant tout quitté pour ce gamin, la mère de ce dernier, toute douce et qui soutient son fils jusqu’au bout, sans oublier l’agent de la NSA un peu gauche et qui cherche juste à comprendre ce qu’il se passe, les personnages sont tous impeccablement interprétés par un casting sans faille. Michael Shannon (que l’on retrouve tout le temps chez Nichols) livre encore une fois une belle performance et Kirsten Dunst est méconnaissable en mère de famille.

Midnight Special de Jeff Nichols-5

Concernant l’univers, même si c’est notre planète, tout est en mystère et fait penser à un fait divers surnaturel, dont les Américains sont friands. Malheureusement, ce qui est tout en retenue et très bien représenté pendant les trois quart du film devient peu crédible à la fin, malgré des effets spéciaux surprenants.

La réalisation et surtout la photographie sont magnifiques. Des jeux sur le flou et les contre-jours renforcent l’ambiance mystérieuse et pesante du film. La musique est très belle et vient sublimer le tout, apportant tantôt de la tension, tantôt de l’émotion.

Midnight Special de Jeff Nichols-8

En résumé, un thriller haletant à la rythmique parfaite. La lenteur de certains passages ne fait que mettre en valeur l’histoire et les personnages et on ne voit pas le temps passer. Du fait du manque de crédibilité des certaines scènes, on peut ne pas aimer ce long-métrage d’un genre nouveau pour un Jeff Nichols plus habitué aux drames. Néanmoins, ce film ne nous laissera pas indifférent.

Très bon

:star: Galerie d’Images

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…