Accueil ASCF Les garçons ne tricotent pas (en public) de T. S. Easton

Les garçons ne tricotent pas (en public) de T. S. Easton

9 Temps de lecture
0
0

Chronique de LilyLily

 

:star: Les garçons ne tricotent pas (en public) de T.S Easton

Les garçons ne tricotent pas (en public) de T. S. Easton Nombre de pages :  360 pages
Editeur :  Nathan
Date de sortie :  10 mars 2016
Collection :  Grand format
Langue :  Français
ISBN-10:  2092559168
ISBN-13:  978-2092559161
Prix Editeur :  17,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Après avoir volé de l’alcool dans un supermarché, Ben, 16 ans, doit suivre un « parcours de probation » pour jeunes délinquants et, dans ce cadre, s’inscrire… à un cours de tricot. La tuile ! Mais Ben accepte de jouer le jeu, tant que Megan (la fille dont il est amoureux), son père, ses copains… bref tant que PERSONNE n’est au courant. Ce qu’il n’avait pas prévu : se découvrir une passion dévorante pour le tricot, au point de participer à des concours et de transformer sa vie… en mensonge haut en couleur, impossible à démêler !

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à vous conseiller de ne surtout pas vous fier à la couverture ! Je ne comprends pas du tout ce choix de couverture qui je trouve dessert beaucoup le contenu…

Comme vous l’aurez compris dans le résumé, nous suivons Ben qui, à 16 ans, commet un crime IRREPARABLE : pour assister à une fête, il se laisse convaincre pas ses amis de voler une bouteille d’alcool dans une superette mais, dans sa fuite, il percute à vélo une veille dame qui fait traverser les piétons. Considéré comme délinquant par la société, il doit se racheter en suivant un parcours de probation comprenant la tenue d’un journal intime (celui qu’on lit) et le suivi d’un cours en groupe. Entre le tricot, la poterie, la mécanique avec son père, Ben choisit par défaut le tricot. Evidemment il n’en parle à personne et va au cours à reculons. Pourtant dès la première séance Ben se révèle plutôt doué et prend goût au fil et aux aiguilles alors quand sa prof lui propose de participer à un concours, il est tiraillé entre son envie de progresser et la peur de voir son secret révélé.

Je dois avouer que si le synopsis me plaisait bien, je n’espérais pas apprécier ce roman autant que je l’ai fait ! Cette lecture était divertissante, pleine de bonne humeur et d’humour, bref parfaite pour se changer les idées. Ben est un jeune homme rempli de bonne volonté qui a des fréquentations peu recommandables et qui se rend bien compte que trainer avec ses amis n’est pas la meilleure chose pour lui mais qui pourtant ne parvient pas à les laisser tomber. Il gravite donc dans un milieu d’hommes virils aimant se taper dessus et mater des filles. Et ça ne s’arrange pas avec son père mécanicien fan de foot. Pourtant Ben aimerait beaucoup être plus viril et conquérir le cœur de Mademoiselle Swallow, une de ses profs, ou celui de Megan, la fille de sa prof de tricot. Il est donc très touchant et bourré de sarcasmes ! Je ne peux m’empêcher de vous citer un passage pour vous donner une idée :

« -Ton père est plus petit que toi, lui ai-je signalé.

-Je sais, c’est pour ça que je pense que ça n’est pas mon vrai père.

-Je suis ton raisonnement, mais c’est un peu léger. A ta place, je n’irais pas lancer des accusations spectaculaires devant toute la famille le jour de Noël, rien que sur la base de cet élément.

[…] Chez lui, on se croirait dans une telenovela brésilienne, c’est le psychodrame permanent. Il a trois grandes sœurs qui sont toujours en train de coucher avec les petits amis de l’une ou de l’autre ou, encore pire, de se voler leurs fringues sans demander et, en général, de piquer des crises d’hystérie avant de quitter les pièces en claquant la porte. »

Mais il n’y a pas que Ben, il y a aussi ses profs, ses amis, ses camarades du cours de tricot, ses parents, et la dame qu’il a renversée. Tous ces personnages donnent du relief et du soleil au récit ! Le livre n’est pas décomposé en chapitres mais en jours puisqu’on lit le journal de Ben, les pages défilent donc vite, très vite ! J’ai ri à peu près 50 fois et j’ai eu envie de sortir mes aiguilles à tricoter presqu’aussi souvent !

Je vous conseille donc vivement de lire Les garçons ne tricotent pas (en public) et vous mets au défi de ne pas avoir envie de vous mettre au tricot après votre lecture !

Excellent

Acheter ce roman sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…