Accueil ASCF Le Garçon et le Monde de Alê Abreu

Le Garçon et le Monde de Alê Abreu

6 Temps de lecture
0
0

Chronique de La LucioleLa Luciole

Le Garçon et le Monde de Alê Abreu

Le Garçon et le Monde de Alê Abreu- AfficheDate de sortie : 8 octobre 2014
Durée : 1h22min
Réalisé par : Alê Abreu
Genre : Animation, Aventure, Drame
Nationalité : Brésilien

Synopsis :

À la recherche de son père, un garçon quitte son village et découvre un monde fantastique dominé par des animaux-machines et des êtres étranges. Un voyage lyrique et onirique illustrant avec brio les problèmes du monde moderne.

La Bande Annonce :

Mon avis :

Attention coup de cœur !

Depuis sa sortie je harcèle tout le monde à base de « Il faut ABSOLUMENT que tu vois ce dessin animé ! » et vous ne ferez pas exception !

Avant même de voir le film, les images m’ont immédiatement attirée. Le réalisateur Alê Abreu imite le trait du dessin d’enfant et joue avec, le décline pour créer l’univers du film. Collages, crayons, craie grasse … Différentes techniques sont utilisées et évoluent avec l’histoire. On a parfois presque l’impression d’assister à un ballet, les formes et les couleurs se transforment en douceur. Il n’y a presque pas de coupures entre les différents plans qui sont souvent l’évolution du précédent.

Le Garçon et le Monde de Alê Abreu- 8

Avec tout ça, même si on ne suit pas DU TOUT l’histoire, il y a moyen de vraiment apprécier, de se laisser porter et de passer un bon moment. Mais ce serait vraiment dommage de ne pas la suivre parce que le scénario vaut lui aussi le coup (c’est fabuleux, tout vaut le coup dans ce film;) )

Entièrement sans parole, le film suit un petit garçon qui, partant à la recherche de son père, découvre le monde. Travail aux champs, surpopulation des grandes villes, consommation, machines-animaux étranges … le film mêle poésie et critique sur notre société. Une critique plutôt acerbe d’ailleurs, qui débarque discrètement sans qu’on ne s’y attende, à travers le regard innocent d’un enfant qui ne comprend pas toujours à quoi il assiste. Le Garçon et le Monde montre l’absurdité de la mondialisation, les dégâts de l’homme sur la nature, mais aussi que la joie, la fête et la musique vaincra toujours la tyrannie. Beaucoup de choses qui font réfléchir donc, mêlées à une très belle esthétique. Et beaucoup de choses très bien trouvées, auxquelles je ne m’attendais pas, dont je ne parlerai pas ici pour vous laisser le plaisir de les découvrir 😉

Le Garçon et le Monde de Alê Abreu- 5

Vous l’aurez compris : pour le coup c’est vraiment un film à plusieurs niveaux de lecture. On peut choisir de simplement se laisser porter par la danse des couleurs et la musique envoûtante, ou disserter et analyser pendant un mois. Ainsi, enfants comme adultes pourront l’apprécier.

En tout cas, sur moi, la magie a opéré … J’ai été un tout petit peu déçue la seconde fois où je l’ai vu. La première fois je l’ai vu au cinéma, j’étais vraiment immergée dans le jeu des formes et des couleurs, dans ce monde singulier, c’est forcément plus simple de se laisser porter. Dans mon salon « l’hypnose » était moins forte (oui, oui l’hypnose carrément, je vous ai dit que je trouvais ça ouf et que j’étais fan :p), mais j’en redemande encore et je ne m’en lasse pas !

J'ai adoré ce film

Coup de Coeur

:star: Galerie d’Images

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Concours : 3 exemplaires d’Un Palais de Colère et de Brume de Sarah J. Maas à gagner !

C’est LE livre que j’attends le plus en ce début d’année ! Vous n’…