ASCFChroniques de FilmsCINÉ & SÉRIE TV

Au Cœur de L’Océan de Ron Howard

Chroniqué par Kurelkurel

:star: Au Cœur de L’Océan de Ron Howard

Au coeur de l'Océan+1Date de sortie : 9 décembre 2015
Durée : 2h2min
Réalisé par : Ron Howard
Avec : Chris Hemsworth, Benjamin Walker, Cillian Murphy, Tom Holland…
Genre : Aventure , Fantastique
Nationalité : Américain

Synopsis :

Hiver 1820. Le baleinier Essex quitte la Nouvelle-Angleterre et met le cap sur le Pacifique. Il est alors attaqué par une baleine gigantesque qui provoque le naufrage de l’embarcation. À bord, le capitaine George Pollard, inexpérimenté, et son second plus aguerri, Owen Chase, tentent de maîtriser la situation. Mais face aux éléments déchaînés et à la faim, les hommes se laissent gagner par la panique et le désespoir…

Sa Bande Annonce

Mon avis :

Ce film est l’adaptation du roman In the Heart of the Sea de Nathaniel Philbrick et basé sur le naufrage de l’Essex en 1820. Cette tragédie a également inspiré le roman Moby Dick écrit par Herman Merville, que l’on voit ici interrogeant le dernier survivant pour étayer son livre. Le film alterne alors entre deux points de vue, celui de celui qui raconte, Thomas Nickerson, mousse de 14 ans, et un point de vue omniscient extérieur.

Au coeur de l'Océan+2

Le film possède clairement deux parties. La première est marquée par la chasse à la baleine, dans la seconde c’est le cachalot qui chasse les pêcheurs et ces derniers tentent de survivre sans nourriture et sans moyen de regagner une terre très, peut-être trop, lointaine.

C’est un film aux images très dures par moment. Âmes sensibles et impressionnables, quelques scènes ne sont pas pour vous. Mais, loin d’être un conte de fée, ce film dépeint la chasse à la baleine pour son huile dans toute sa brutalité et sa dureté. Il expose, avec une critique implicite, la prédominance du profit sur le danger, ainsi que le point de vue des armateurs sur le sujet. Il nous pose la question aussi de la valeur d’une vie et de ce que nous sommes prêts à faire pour survivre, même si c’est moralement condamnable.

Heart of the Sea

Le rythme des plans est également admirablement manié ici. De nombreux cadrages jouent sur le flou et les profondeurs de champs, et montre ce qui, au fond est important. La caméra adopte tantôt un cadrage serré, celui de Thomas, tantôt très large. Elle est parfois accrochée le long des harpons et des mats du bateau, ce qui donne un point de vue définitivement interne et intègre le spectateur qui se retrouve happé par l’action.

Ron Howard signe ici un film très bien pensé graphiquement. Chaque plan est réfléchi, rien n’est laissé au hasard. La musique accompagne le tout de manière incroyable. Sans pour autant l’entendre par moment, elle nous entraine dans l’histoire, se faisant entraînante, angoissante, mélancolique suivant les moments. Elle nous fait très bien passer les émotions des personnages et ce film nous fait nous-même passé par toutes les émotions. La lumière est également très bien maniée. Elle s’adapte à l’ambiance, tantôt chaude, tantôt froide.

IN THE HEART OF THE SEA

Côté personnage, on s’attache très vite à la plupart d’entre eux et, si on sait dès le début qu’il y a des survivants, on n’a aucun moyen de savoir qui ce sera avant la fin du film. C’est aussi l’histoire de deux fortes têtes, le capitaine et son second. En voulant aller plus loin, faire ses preuves et se dépasser, les deux protagonistes comprendront vite leur erreur et se déferont des illusions dans lesquels ils se noient.
Le casting est impressionnant avec une mention spéciale pour le jeune Tom Holland. Ils sont tous très convaincants.

En conclusion, ce film est très bien fait malgré quelques longueurs dans la seconde partie. Je  vous recommande chaudement ce film qui nous emporte, nous fait vibrer et qui nous fait rêver en marin d’un jour ! Il est aussi l’occasion de réfléchir un peu sur l’avidité de l’homme par rapport aux ressources de la Terre et c’est donc un film très complet :  de l’action, de la musique et des scènes magnifiques, des personnages forts et des acteurs incroyables … et une morale.

J'ai beaucoup aimé

Galerie d’images

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils