ASCFChroniques de FilmsCINÉ & SÉRIE TV

Spectre de Sam Mendes

Spectre 2Date de sortie : 11 Novembre 2015
Durée : 2h28
Réalisé par : Sam Mendes
Avec : Daniel Craig, Léa Seydoux, Christoph Waltz, Andrew Scott & Ralph Fiennes
Genre : Action, Espionnage
Nationalité : Américaine

Synopsis : 

Un message cryptique surgi du passé entraîne James Bond dans une mission très personnelle à Mexico puis à Rome, où il rencontre Lucia Sciarra, la très belle veuve d’un célèbre criminel. Bond réussit à infiltrer une réunion secrète révélant une redoutable organisation baptisée Spectre.
Pendant ce temps, à Londres, Max Denbigh, le nouveau directeur du Centre pour la Sécurité Nationale, remet en cause les actions de Bond et l’existence même du MI6, dirigé par M. Bond persuade Moneypenny et Q de l’aider secrètement à localiser Madeleine Swann, la fille de son vieil ennemi, Mr White, qui pourrait détenir le moyen de détruire Spectre. Fille de tueur, Madeleine comprend Bond mieux que personne…
En s’approchant du cœur de Spectre, Bond va découvrir qu’il existe peut-être un terrible lien entre lui et le mystérieux ennemi qu’il traque…

Bande-annonce :

Mon avis :

Trois ans après l’excellentissime Skyfall qui a marqué la franchise James Bond en étant l’un des meilleurs films de la saga, Spectre est arrivé sur nos écrans après une promo qui a laissé plus d’un fan impatient de découvrir, enfin, ce nouveau long-métrage. Très différent des autres films de la série qui vit depuis plus de 50 ans aujourd’hui, Spectre n’est pas aussi bon que Skyfall, sans pour autant être mauvais. Il faut dire qu’il était difficile de passer après le film sortit en 2012 qui avait mis la barre très haute grâce à un scénario qui nous entraînait vers quelque chose de trouble et sombre pour la suite.

Spectre est ainsi la suite directe de Skyfall, mais aussi de tous les autres films de la franchise. Véritable hommage à cette série devenue culte et indémodable, Spectre nous emmène dans des recoins sombres et nous plonge dans l’univers d’une organisation secrète qui cache bien des mystères. Si l’aura du SPECTRE avait toujours plané sur les James Bond durant les vingt-trois premiers films, c’est dans ce vingt-quatrième opus que nous découvrons enfin qui est à la tête de ce réseau et quelle est son ambition. Cependant, il n’en demeure pas moins une petite déception puisque l’on en découvre finalement assez peu sur cet homme et sa folie.

En tant que grande fan de James Bond, je dois admettre que j’ai adoré ce film. Découvrir un James acculé, parfois très seul et vulnérable, mais toujours aussi séducteur m’a vraiment plu, même si on sent que les choses sont ici différentes d’avant. Daniel Craig représentant à mes yeux l’un des meilleurs James Bond, avec Sean Connery, le retrouver ici a été un véritable bonheur, et ce d’autant plus que plus d’un clin d’œil aux anciens opus a été fait dans ce film. 

On retrouve, par ailleurs, tout ce qui fait un bon film d’espionnage et d’action dans Spectre. De la scène d’introduction qui est absolument mémorable à la course poursuite dans les rues de Rome, sans parler des explosions et de la brutalité du monde de James, ce film garde toutefois une certaine subtilité dans son lien avec les autres longs-métrages et son ambiguïté  dans les relations qui unissent James Bond au Numéro 1 de SPECTRE.

Toutefois, si j’ai adoré le film en lui-même et pour la continuité qu’il apporte à la saga, je suis un petit peu déçue par la fin, qui m’a semblé trop facile, mais aussi par cette impression qu’il nous manque des réponses que l’on attendait pourtant depuis longtemps. Sam Mendes réussit toutefois à nous faire passer un excellent moment avec un film de très bonne qualité qu’il me tarde déjà de revoir. Fan de James Bond un jour, fan toujours.

Galerie d’images :

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

6 Commentaires

  1. J’ai pas encore été le voir, j’voulais y aller cet apm mais on va dire que j’ai un peu eu la flemme d’affronter le monde qui risquait d’y avoir.
    Ta chronique en tout cas me rassure un peu et j’espère avoir autant de plaisir à voir cet opus que j’en ai eu à découvrir l’excellent Skyfall.
    Merci beaucoup! <3

  2. D’accord avec toi, un peu en dessous de skyfall mais bien quand-même. Le générique est toujours aussi beau et le plan séquence du début est génial. En fait les 10 premières minutes sont les meilleures et le reste est pas mal 🙂

  3. J ai adoré ce film! Comme vous l avez déjà dit, le générique est époustouflant, sa chanson, ses effets spéciaux en cascade, loctopussy! Les lieux de tournage sont magiques: au Mexique la Fête des morts, le Tanger, en Autriche( les Alpes), à Rome et surtout à Londres.
    Le maillon faible: Monica Bellucci est trop mure pour une femme fatale, elle a 51 ans. James Bond me semble plus jeune qu”elle. Léa et Monneypenny sont assez ordinaires, mais ça va. J ai quand même apprécie la robe de soirée très chic. L indice de la souris qui entre dans le trou au moment trop opportun- c est cliché! Le superbe chat blanc que j ai vu dans un ancien film 007 qu est ce qu il signifie? Et comment expliquer l ascension fulminante du petit Blofeld, à la tète d`un réseau mondial le plus puissant qui existe? Où a-t-il trouve l”argent pour acquérir cette technologie?
    Je suis fan de C( alias Moriarty de Sherlock) , Q et M( Ralph Fiennes-la classe).Et de la fameuse voiture!
    Un petit top perso: Casino Royale-1er, Skyfall-2 ème place et SPECTRE, la 3 ème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils