ASCFCINÉ & SÉRIE TVCulture Ciné

Culture Ciné #2

Hello chers lecteurs ! J’espère que vous allez bien. Si je suis là, et avec le sourire, c’est pour vous présenter la deuxième édition du Culture Ciné. Aller, c’est parti ! 🙂

Culture Ciné, c’est quoi ?

Tout simplement une rubrique ciné mensuelle (tous les premiers du mois) sur des films que je vous conseille de voir, classés selon des critères propres à moi-même (comme les films de filles, les films pour pleurer, les films qui nous font rêver ou les films de danse … ) ou des films coup de cœur que je me dois de partager avec vous. Chaque film présenté sera agrémenté de la bande-annonce, du synopsis, d’un petit avis puis d’une citation. Et bien évidemment, je vous invite à donner votre avis ou votre propre classement selon le thème du jour !

Pour cette deuxième édition, j’ai décidé de vous présenter 5 films que vous devez absolument voir ou revoir, 5 films que je classerai dans la catégorie Films Pour Pleurer. Aucun ordre de préférence même si j’ai bien évidemment mes petits préférés ! ^^ Enfin, vous me direz, les films que dont je vais vous parler aujourd’hui, ont tous un petit truc et je serai incapable de choisir LE film !

Les Films Pour Pleurer ? Mais qu’est-ce que tu entends par là ?

Pour moi, un bon film pour pleurer est un film qui te prend aux tripes, peu importe le sujet : une histoire d’amour qui tourne mal, un voyage en quête de soi, une partie de l’Histoire douloureuse, un récit imaginaire… Vous l’avez compris : c’est le film qui, même si vous l’avez vu plusieurs fois, vous fera lâcher des larmes et utiliser 100 et un mouchoirs. Et pour le petit coeur sensible que je suis, il y a en un nombre incalculable. Par contre, ne soyez pas étonnés de ne pas voir Titanic, même si il mérite amplement d’être dans cette liste (je n’ai jamais vu le film et je n’en ai pas envie ! ^^).

Voici donc les 5 Films Pour Pleurer que vous devez absolument voir !

Le temps d’un automne (un de mes petits préférés ♥)

Synopsis : Landon Carter est l’archétype du lycéen cool et superficiel américain. Il fait la connaissance de Jamie Sullivan, une jeune fille plutôt introvertie, douée d’un optimisme à toute épreuve et d’un sens de la répartie qu’elle utilise aux dépens de Landon. Alors que tout oppose ce chef de bande vantard et suffisant à la timide adolescente, la fascination cède progressivement la place à l’amour. Tournant le dos à ses anciens amis, trouvant un nouveau sens à sa vie, Landon est prêt à commencer une nouvelle vie avec Jamie, mais celle-ci refuse de s’engager. Landon apprend bientôt qu’elle est atteinte d’une maladie incurable. Landon et Jamie vont devoir apprendre à accepter la fatalité et profiter au jour le jour du peu de temps qu’il leur reste…

Mon petit avis : Que puis-je vous dire de ce film ? Un de mes films favoris je pense. Il est tellement beau, touchant, réel. Et ça ne loupe jamais : je pleure à chaque fois. Parce que c’est triste mais aussi porteur d’espoir. Rien qu’en voyant la bande-annonce, j’ai des frissons. Et je dois vous avouer que j’adore Shane West. Sans parler de la sublime voix de Mandy Moore. Non vraiment, ce film est une petite pépite que vous devez absolument voir. Bien évidemment, certains détracteurs diront que c’est niais et mielleux à souhaits. Mais faites-moi confiance : le Temps d’un Automne est le film à regarder seule, avec sa moitié ou avec ses copines ; c’est le film qui vous donnera confiance en la vie, l’amour mais aussi en l’espoir.

– Einstein disait que plus il étudiait l’univers, plus il pouvait croire en une puissance supérieure.
– Si y a quelque chose de supérieur, dis-nous, pourquoi cette chose te donne pas une nouvelle veste ?
– Elle est occupée à chercher ton cerveau peut-être !

 » L’amour est toujours passion et désintéressé.
Il n’est jamais jaloux.
L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux.
Il n’est jamais grossier, ni égoïste.
Il n’est pas colérique.
Et il n’est pas rancunier.
L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui.
Mais trouve sa joie dans l’infinité.
Il excuse tout.
Il croit tout.
Il espère tout.
Et endure tout.
Voila ce qu’est l’amour. « 

interligne

My Name Is Khan (un autre de mes préférés ♥)

Synopsis : Rizvan Khan est un enfant musulman qui a grandi avec sa mère dans le Borivali de Mumbai en Inde et qui souffre du syndrome d’Asperger. À l’âge adulte, Rizvan tombe amoureux d’une coiffeuse Mandira avec qui il se marie. Le couple s’installe à San Francisco. Après le 11 septembre 2001, il est pris pour un terroriste car son handicap le rend suspect. Après son arrestation, il essaye de rencontrer le président des États Unis afin de retrouver l’amour de sa femme.

Mon petit avis : Je ne remercierai jamais assez la personne qui m’a conseillée ce film. Il doit être dans mon top 5 de mes films préférés de tous les temps. Je ne suis absolument pas cinéma indien mais ce film m’a bouleversée au plus profond de mon être, c’est vous dire. Il est tellement beau et violent, l’histoire est aussi pure que détestable, sur des événements tragiques qui ont chamboulé le monde. Ce film porte un message d’espoir, mais aussi nous montre à quel point notre égoïsme et la peur de l’autre peuvent être dangereux. Sur les deux heures et 40 minutes que dure le film, j’ai bien passé 2 h à pleurer, et même quand le générique se terminait, je sanglotais encore comme une madeleine. Les acteurs sont tout simplement époustouflants, en particulier celui qui interprète Khan et dont je suis tombée sous le charme. Non, sérieusement, si il y a bien un film que je conseille à tout le monde, c’est ce dernier. Mais préparez-vous à pleurer, et à hurler. 

– En occident, la vie commence avant JC ou après JC. La mienne a commencé le jour où je t’ai vu.

– Je m’appelle Khan et je ne suis pas un terroriste.

interligne

Romeo + Juliette (encore un de mes préférés ♥)

Synopsis : Verona Beach, un quartier de Los Angeles, est le théâtre de la haine entre deux familles ennemies: les Montaigue et les Capulet. A l’occasion d’un bal donné chez ces derniers, Romeo et son cousin Mercutio s’introduisent chez leurs rivaux où le premier tombe amoureux de la belle Juliette qui ne tarde pas non plus à succomber à ses charmes. Les deux amants s’enlisent alors dans une passion interdite et surtout dangereuse.

Mon petit avis : Que dire ? Mais que dire de cette pépite ? Certains préféreront la version originale mais cette version du chef-d’oeuvre de W.Shakespeare est ma préférée. Transposer les amants damnés dans le monde contemporain, avec des dialogues d’autres temps, est une idée formidable pour un résultat magique ! Vous savez tous à quel point je suis folle amoureuse de W.Shakespeare et je trouve que ce film lui rend hommage de la plus belle des manières qu’il soit. Sans parler de la BO qui est juste exceptionnelle à mes yeux. En tout cas, c’est bien un des seuls films où j’adore la prestation de Leornardo DiCaprio, et Claire Danes joue à merveille une Juliette maudite. En tout cas, une histoire d’amour tragique que nul n’est censé ignorer !

Deux anciennes maisons réputées d’égale dignité dans la belle Verone, où se place notre scène, pour d’anciennes querelles de nouveau se mutilent. Le sang civil vient souiller le poing des citoyens. Or dans le sein fatal de ces deux ennemis, deux enfants amoureux sous des astres défavorables, s’éveillent à la vie. Leur malheureux effondrement dans le tombeau ensevelira la haine que leurs pères l’un pour l’autre conçoivent. Les terribles péripéties de leur funestes amours et l’effrayante assiduité de leur parents dans une querelle que rien hormis la mort de leur progéniture n’aura le pouvoir d’épuiser. Tel sera dans les deux prochaines heures, le spectacle de notre scène.

interligne

La Ligne Verte (un autre de mes petits préférés ♥)

Synopsis : Paul Edgecomb, pensionnaire centenaire d’une maison de retraite, est hanté par ses souvenirs. Gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain en 1935, il était chargé de veiller au bon déroulement des exécutions capitales en s’efforçant d’adoucir les derniers moments des condamnés. Parmi eux se trouvait un colosse du nom de John Coffey, accusé du viol et du meurtre de deux fillettes. Intrigué par cet homme candide et timide aux dons magiques, Edgecomb va tisser avec lui des liens très forts.

Mon petit avis : Honte à celui qui n’a jamais vu cette adaptation du roman de Stephen King ! C’est un chef d’oeuvre, juste époustouflant. Un film aussi touchant que cruel, un film aussi fort que triste. Je pleure dès les premières minutes et je suis incapable de m’arrêter, je vous assure. C’est un film, encore une fois, porteur d’un message d’espoir malgré la bêtise des hommes. C’est un des plus beaux films de Tom Hanks (avec Forrest Gump) et la prestation de Michael Clarke Duncan est juste incroyable. En tout cas, je suis sûre que cette histoire vous touchera autant qu’elle m’a touchée et surtout, n’hésitez pas à lire le livre dont est tirée l’adaptation. Un grand film, une histoire triste pour un mélange juste magique !

 Je suis fatigué patron, fatigué de devoir courir les routes et d’être seul comme un moineau sous la pluie… Fatigué d’avoir jamais un ami pour parler, pour me dire où on va, d’où on vient et pourquoi… Mais surtout je suis fatigué de voir les hommes se battre les uns les autres, je suis fatigué de toute la peine et la souffrance que je sens dans le monde…

interligne

Slumdog Millionaire (encore un autre des mes préférés ♥)

Synopsis : Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l’émission Qui veut gagner des millions ? Il n’est plus qu’à une question de la victoire lorsque la police l’arrête sur un soupçon de tricherie. Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d’où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu’il a perdue. Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d’une émission de télévision ? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante.

Mon petit avis : J’avais de nombreux a priori sur ce film puis, un soir, je me suis laissée convaincre et je n’ai pas pu détacher mes yeux de l’écran. Ce conte moderne, teinté de noirceurs, est juste incroyable ! Je ne peux m’empêcher de me dire que j’ai failli passer à côté de quelque chose d’aussi beau. En tout cas, les acteurs sont juste époustouflants et leurs jeux sonnent tellement juste ! C’est un film parfois très dur mais emprunt d’une dose de magie qu’on se laisse facilement prendre par l’histoire. Oui, pour ma part, j’ai beaucoup pleuré mais je pense que ma sensibilité y est pour beaucoup. En tout cas, un autre film que je conseille à tout le monde, et surtout, comme je le dis souvent, vous permettra d’accorder beaucoup de place aux petites choses de la vie !

Comment Jamal Malik a-t-il atteint la question à 20 millions de roupies ?
A : Il a triché.
B : Il est chanceux.
C : C’est un génie.
D : C’était écrit.

C’est ainsi que se termine la deuxième édition de Culture Ciné ! Je pense d’ailleurs qu’il y a aura une édition bis aux films pour pleurer tellement ils sont nombreux. A très vite pour le prochain épisode ! Et n’oubliez pas de regarder tous les films cités parce qu’en chacun d’eux, résonne l’espoir  ! 🙂

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

13 Commentaires

  1. Ces films ont l’air magnifiques! Surtout « Le temps d’un automne » 🙂 Je penserais à en regarder un quand j’aurais envie d’un film triste ^^

  2. Ooooooh Charlie tu as fait très fort ce mois ci, avec mes 4 films préférés car je connais pas « My Name Is Khan »
    Le temps d’un automne, triste et tellement wahouu
    Roméo et Juliette , juste l’amour parfait
    La Ligne Verte, un chef d’oeuvre
    Slumdog Millionaire, incroyable

    Voilà voilà
    Kiss, Floe

    1. Aaaaaaaaaah il va falloir que tu regardes My Name Is Khan ! :p
      Concernant les autres films, ça ne m’étonne même pas. Je savais que ta culture cinématographique était au top ! 🙂

      Bisous ma Floe

  3. Bonjour ma Charlie,
    Que de beaux films!!
    -La ligne verte: Un très beau film. Je me reconnais dans la petite phrase citée ci dessus: « Fatigué d’avoir jamais un ami pour parler, pour me dire où on va, d’où on vient et pourquoi… Mais surtout je suis fatigué de voir les hommes se battre les uns les autres, je suis fatigué de toute la peine et la souffrance que je sens dans le monde ».
    car n’ayant pas d’amie, je me retrouve seule. j’aimerai bien faire évoluer les mentalités, certaines personnes qui se croient supérieures aux autres et qui finissent par créer des tensions puis des guerres ou encore des gens qui se battent pour rien(ex: une place de parking) alors qu’il y a d’autres problèmes plus importants à régler. Comme dit, je suis fatiguée de ressentir toute cette souffrance mondiale(ex: des personnes qui sont à l’hôpital dans un état végétatif et qui ne demandent qu’une chose: mourir en paix, ils demandent de l’aide et au lieu de ça on continue l’acharnement thérapeutique. Pourquoi l’euthanasie n’est t-elle pas légalisée en France? et encore, je pourrai en citer plein d’autres exemples).
    Pour commencer à faire évoluer certaines choses et aider mon prochain, je compte m’investir dans une association humanitaire telle que la croix rouge cet été peut être bénévolement(être à l’écoute des gens, les orienter, les aider dans leurs démarches…). Au moins, je me sentirai utile.
    Pour revenir au film, c’est hélas une réalité. La bêtise de l’homme, des personnes qui prennent des décisions sans réfléchir et après en découlent des actes, la soif de pouvoir, certaines personnes en forcent d’autres à croire à certaines choses. Albert Einstein disait : « Je vois la bêtise humaine tous les jours et, croyez-moi, elle est infinie. Lorsque je lis les journaux et que je constate que le moindre malentendu sert de prétexte à une guerre, quand je vois tous ces militaires qui paradent au pas de l’oie devant leurs généraux, quand je vois tous ces gens qui vivent dans la famine ou la pauvreté dans différents pays alors que de riches industriels se goinfrent avec l’argent des armes qu’ils fournissent à des pays pour les tester, quand je vois comment des gens endoctrinés sont embrigadés dès l’âge de douze ans, quand on a vécu et vu de près ce qu’est l’idéal nazi, quand je vois… La bêtise humaine est infinie ». Je suis tout à fait de son avis bien que je crois en l’homme notamment au niveau de la pauvreté du tiers monde tandis que certains industriels s’enrichissent avec l’argent du contribuable qui ne sert à créer des armes(ex: Hiroshima), Ils avaient crée l’arme atomique mais sans savoir qu’elle serait un jour utilisée et qu’elle aurait détruit tout un peuple japonais(je pense à Arty qui connait bien le japon et son histoire, je me demande ce tu dois en penser de tout ça), L’arme atomique: une prouesse scientifique destructrice qui a causé la mort de 200000 hommes . L’homme est bon, seulement il faut lui apprendre à se contrôler et à réfléchir avant de porter un jugement. Pour exemple la médecine, il y a eu du progrès même je dirai beaucoup(ex: sur les maladies rares) mais seulement, nous observons que des scientifiques créent à la demande des enfants « sur mesure »(ex: cheveux bruns, yeux bleus, intelligents). Nous avançons beaucoup mais d’après vous, n’allons nous pas trop loin voir à une perte d’humanité? Je vous laisse réflexion.
    – Roméo + Juliette: Ah.. ce fameux Leonardo Di Caprio, quel acteur! et surtout, j’apprécie beaucoup William Shakespeare qui est un grand poète de la littérature dramaturge. ses liens avec la passion, l’être humain dans toute sa splendeur…
    Je te remercie beaucoup Mymy pour cet article qui était fort intéressant.
    Je te souhaite un bon dimanche,
    Morgane.

  4. Le temps d’un automne <3 une magnifique romance, même si c'est un peu trop gnangnan par moment, le finale est super triste.
    Slumdog Millionnaire est pas mal, mais de temps en temps, et puis les sons sont magnifiques.

    1. Ah le Temps d’un Automne, un film bien déprimant, je confirme ^^ Mais bon, cela restera un de mes préférés (et puis, faut avouer que j’adore Shane West ^^)

      Slumdog M. a été une révélation pour moi. Je l’ai adoré, du début à la fin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils