Nombre de pages : 224 pages
Editeur : L’école des loisirs
Collection :  Illustres Classiques
Date de sortie : 18 mars 2020
Langue : Français
ISBN-10 : 221130396X
ISBN-13: 978-2211303965
Prix éditeur : 14,00 €
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ?

Jonathan Harker, jeune clerc de notaire britannique, est envoyé par son étude dans un sinistre château de Transylvanie pour négocier avec un certain comte Dracula l’achat d’une propriété en Angleterre. Retenu prisonnier par son hôte, Il ne tarde pas à découvrir son effroyable secret. Cette créature est un mort-vivant, un vampire qui repose dans un cercueil dont il sort la nuit pour étancher sa soif de sang. Le comte Dracula part pour l’Angleterre où il choisit comme première victime Lucy, une amie de la fiancée de Jonathan qui devient rapidement la suivante sur sa liste…

Mon avis :

Cela fait de très nombreuses années que j’ai lu l’oeuvre originale de Bram Stoker et j’avoue ne pas me souvenir de tout… Et beaucoup d’informations se mélangent avec les utilisations faites par les séries ou films… Ou encore le livre « Dracula mon amour » de Syrie James, qui nous avait donné la version de Mina Harker, sans filtre. C’est un vrai coup de cœur !

Pourtant, dès que j’ai eu cet ouvrage magnifique dans les mains, je n’ai pas réussi à le lâcher ! La qualité de l’impression est vraiment impressionnante. Cela faisait des années que je n’avais pas eu une telle sensation en tournant des pages aussi épaisses. C’est bête à dire, mais c’est vraiment agréable et apporte une dimension très différente à la lecture. On savoure.

J’avais oublié que l’histoire était racontée par extraits de journaux ou encore de correspondances. Mais immédiatement, nous sommes à nouveau plongés dans l’histoire des Harker, de Dracula et bien sûr, du Docteur Seward. L’histoire reste très connue : Les Harker, surtout Mina, vont devenir la cible du terrible comte Dracula : un vampire.

L’histoire est très gothique, sombre, mais également romantique. Chaque chapitre est un extrait d’un journal, d’une note, d’un rapport, de l’un des personnages et le texte est aéré. Les illustrations de François Roca son fantastiques. Elles nous plongent dans l’univers, apportent également une représentation très visuelle importante dans l’histoire. Le rouge et le noir prédominent, parfois glacials, d’autres fois chaleureux…

J’avais peur durant un instant que la version abrégée me pose quelques problèmes mais au final, j’ai été incapable de me rappeler de passages qui n’auraient pas été sélectionnés. J’ai beaucoup aimé à la fin, que le livre nous propose des informations chronologiques sur la vie de Bram Stoker. C’est un écrivain que je méconnais totalement.

C’est un livre beau, magnifique. J’avais vu la chronique de Blanche Neige de Zellena qui m’a incitée à prendre ce livre. Je ne regrette pas et vais même acheter ce dernier.