Timelapse de Nadia Richard

Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s’est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu’elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu’elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité.

⭐ Timelapse de Nadia Richard

timelapse-dos23.inddNombre de pages : 316 pages
Editeur :  Michel Lafon
Date de sortie : 22 juin 2017
Collection :  Romans
Langue :  Français
ISBN-10 : 2749932602
ISBN-13 : 978-2749932606
Prix Editeur :  14,95 € 
Disponible sur Liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s’est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu’elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu’elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité.

Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s’intéresse subitement à elle, la jeune femme réalise avec stupeur qu’elle est incapable de figer le nouveau de la classe, le mystérieux Matthias. Seraient-ils plus liés qu’elle n’ose l’espérer ?

Mais à trop jouer avec le temps, Sam pourrait bien finir par en manquer… car Delatour semble prêt à tout pour s’approprier son pouvoir, peu importent les conséquences.

⭐ Mon avis :

Cela faisait longtemps que cela ne m’étais pas arrivé, mais, je me suis juste fiée à la couverture et au titre. Je voulais lire un roman young adults un peu SF et Timelapse me semblait être le livre idéal. Je suis donc partie sans savoir dans quoi je m’engageais. La plume de Nadia Richards est agréable et l’histoire se lit facilement, celle de Sam qui va se retrouver, du jour au lendemain, avec le pouvoir de figer le temps (un peu comme Piper dans Charmed ^^). Elle ne sait pas comment elle y arrive et pourquoi à ses 18 ans. Dès ce moment-là, sa vie va devenir mouvementée avec la venue d’un nouvel élève, plutôt beau gosse et bien sûr mystérieux. Il semble être un des rares immunisé contre le pouvoir de Sam.

Je pensais vraiment que la trame de l’histoire s’orienterait vers le phénomène d’arrêt du temps, mais je me suis vite rendu compte que la partie relationnelle entre les différents protagonistes prenait le pas sur le reste. L’auteure semble ne pas savoir ce qu’elle veut et a du mal à dépeindre des personnages crédibles. Ils sont censés être à la fac, avoir 18 ans et plus, mais se comportent comme des collégiens. Finalement, cette histoire de temps se retrouve en second plan. Ce qui perturbe le plus l’héroïne, c’est de comprendre pourquoi celui qu’elle aime, joue avec elle au chaud et au froid.

Finalement, j’ai fini par me perdre moi-même dans leurs histoires de collégiens et c’est vers la fin qu’il y a eu quelques rebondissements qui m’ont donné envie de tourner les pages. Toutefois, là encore, c’est cousu de fil blanc et certaines explications sont justes un peu risibles. Je ne parle pas du dénouement final qui m’a laissé encore plus perplexe et un peu en colère, je dois dire.

Il y avait de très bonnes idées, une thématique intéressante et un début de suspense haletant, mais qui vont se perdre dans un amas de mots englués de phéromones ; de sentiments adolescents mal exploités. Ce que je reproche le plus à Nadia Richards, ce n’est pas la romance. Cela encore, j’aurais pu l’apprécier si elle avait travaillé tout son récit. Il se perd dans le tout et le n’importe quoi et la fin donne l’impression qu’on a essayé de nous avoir. Non, j’aurais aimé des explications. Ce livre manque cruellement d’explications valables et se sert de ponts imaginaires pas du tout crédible.

Je suis vraiment déçue parce qu’il avait vraiment un très fort potentiel !

 

Acheter ce livre sur Amazon


:star: Autre chronique


Je me rends compte que mon avis est assez négatif. Il s’avère que j’ai été très déçue, vraiment, mais si vous voulez lire un autre avis moins dur, je vous propose celui de Laulitta qui lui a trouvé plus de points positifs que moi : L’avis de Laulitta.

 
A propos Artemissia (Julie F) 4108 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

7 Commentaires

  1. Je comprends ton ressenti. J’ai aussi eu du mal avec la fin. Mais après, en tant que premier roman, je le trouve intéressant car il se lit assez vite et comme tu dis, il y a des rebondissements à la fin qui nous tiennent en haleine. J’aurais juste aimé que le thème du temps soit davantage traité.

    • Oui, certes, mais les personnages ont été mal travaillés et le dénouement est juste « WTF ?! » On attend qu’une chose : des explications. Mais c’est bien que tu aies aimé 😉 Pour ma part, la sauce n’a pas voulu prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*