Riku-Do Tome 3 de Toshimitsu Matsubara

Pour son deuxième combat chez les pro, Riku affronte Misehaya, son camarade de classe ! Ce dernier est convaincu de sa supériorité et n’éprouve que du dédain pour Riku, contraint par son entraîneur de changer son style de boxe. Pour ces deux challengers que tout oppose, quelle sera la vérité du ring ?

:star: Riku-Do Tome 3 de Toshimitsu Matsubara

Nombre de page : 224 pages
Editeur : Kazé Editions
Date de sortie : 31 mai 2017
Collection : Kazé Seinen
Langue : Français
ISBN-10 : 2820328547
ISBN-13 : 978-2820328540
Prix éditeur : 7,99€
Disponible sur liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

Pour son deuxième combat chez les pro, Riku affronte Misehaya, son camarade de classe ! Ce dernier est convaincu de sa supériorité et n’éprouve que du dédain pour Riku, contraint par son entraîneur de changer son style de boxe. Pour ces deux challengers que tout oppose, quelle sera la vérité du ring ?

:star: Mon avis : 

Ce qui définit Riku, ce qui le rend inaccessible, c’est la rage qu’il a au fond de lui et qu’il entretient à chaque combat de boxe. Là où l’on croit qu’il va tomber, il se redresse pour mieux toucher. J’ai pris beaucoup de plaisir à continuer ma lecture en sa compagnie.

Dans ce nouveau tome, Riku va devoir affronter un adversaire, qui, même s’il n’a pas la même rage au poing, à la gnaque du vainqueur. À côté de cela, nous faisons la connaissance d’un autre protagoniste qui semble être un futur rival de taille contre Riku. Pour le moment, il a encore du chemin à faire, mais les détails de sa vie nous montrent qu’il a un fort potentiel. D’ailleurs, le mafieux, ancien boxeur, semble du même avis. Parce que Riku a beau être bon, il lui faut quand même des adversaires à sa mesure !

Ce que j’aime dans ce manga, c’est la trame de fond, qui reste l’ascension d’un jeune boxeur dans un milieu assez sombre, et qui semble hermétique au reste du monde. Il ne voit rien d’autre que le chemin qu’il s’est tracé. Il ne regarde pas à côté, ce qui le rend assez égoïste dans un sens. On le voit bien, rien qu’avec son amie, Yuki qui le suit et le soutien depuis l’enfance. Mais la jeune fille semble se lasser et voir enfin qu’il n’est plus le petit garçon qu’elle croit connaître. Il faut dire que les endroits fréquentés par Riku ne sont pas forcément les plus reluisants. 

Concernant le dessin, j’aime toujours autant. Le trait de Toshimitsu Matsubara reste toujours aussi percutant que les poings de son héros. L’abondance de trame et d’ombrages montre très bien la dureté dans laquelle évolue Riku.

Franchement, au départ, jamais je ne me serai arrêtée sur un tel titre, parce que j’en ai déjà lu par le passé et qu’à première vue, le résumé ne m’appelait pas du tout. Et pourtant, je crois bien être devenue accro à ce titre !

Acheter ce manga sur Amazon


:star: Chroniques des tomes précédents



 
A propos Artemissia (Julie F) 4107 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*