Domina de L.S Hilton

Domina de L.S Hilton

Broché : 384 pages
Éditeur : Robert Laffon
Collection : La Bête Noire
Date de sortie : 18 mai 2017
Langue : Français
ISBN-13 : 978-2221191187
Prix éditeur : 18,90 €
Disponible sur liseuse : Oui

Résumé :
Tout ce que vous croyez savoir sur Maestra… est faux.
Judith Rashleigh mène une vie de luxe à Venise. Jusqu’au jour où son passé remonte à la surface et menace de tout faire s’écrouler. Quelqu’un connaît ses crimes et tente de la faire chanter. Pour acheter son silence, elle doit retrouver une oeuvre d’art mythique. Mais elle n’est pas la seule sur le coup… Cette fois-ci, Judith n’a plus aucun contrôle. Surpassée et manipulée, démunie et vulnérable, elle va devoir affronter le plus redoutable des ennemis. Et si elle ne gagne pas cette bataille, elle n’en sortira pas vivante.

Mon avis :

J’avais adoré le premier tome de cette saga (qui s’appelle Maestra) mais à l’époque, le 2ème tome n’était qu’une rumeur et j’espérais vraiment pouvoir continuer de suivre Judith dans ces aventures. Je suis ravie d’avoir pu lire cette suite car elle m’a encore plus plu que le premier !

Dans Maestra, Judith se découvre un côté méchant et prêt à tout pour s’en sortir. Dans Domina, Judith est plus mûre, plus posée, plus réfléchie tout en gardant son côté manipulateur. L’histoire n’est d’ailleurs pas du même niveau et qu’est ce que j’ai aimé ! On va avoir le droit à une enquête et du mystère, le tout ponctuée de notions d’arts et d’un brin de sexe.
Judith se prénomme dorénavant Elisabeth et a une vie luxueuse à Venise. Mais un jour, alors qu’elle est invité chez un richissime monsieur féru d’art, elle se voit obligé de refuser sa proposition louche d’estimer sa collection. A partir de ce moments-là, des choses étranges vont se passer autour d’Elisabeth et victime de chantage, elle va être obligée de trouver une oeuvre d’art pour ne pas que son passé resurgisse…

Comme Maestra, j’ai dévoré ce livre en un week-end en ayant beaucoup de mal à le lâcher. Les chapitres sont toujours courts et rythmés ce qui créé une super dynamique. Un chapitre a été dédié à l’enfance de Judith et était vraiment magnifique, j’ai adoré en apprendre plus sur elle et j’espère que le troisième tome creusera encore plus ce côté-là.
La fin est encore plus horrible que pour le premier tome, cela se termine un plein milieu d’un échange important avec un petit « A suivre au prochain épisode » ! Rah, l’attente va être vraiment dure !

J’émets quand même un bémol, l’intrigue est vraiment complexe (même si je l’ai trouvé bien menée). Si je n’avais pas lu très rapidement le livre, je pense que je me serai perdue. Beaucoup de personnages (dont certains du premier tome qui ne sont pas resitués), d’intrigues mêlées font que parfois il est dur de suivre et de voir où va nous mener la réflexion de Judith. C’est d’ailleurs le reproche que j’ai plus lu sur les autres chroniques de ce livre.
Malgré tout, j’ai réussi à rester accrochée et à ne pas me perdre et à être surprise par les révélations finales.

En conclusion, un deuxième tome que j’ai adoré. J’ai hâte de retrouver Judith dans un troisième tome et connaître le fin mot de l’histoire !

 

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*