Orange Tome 1 de Yui Tokiumi (Auteur) & Ichigo Takano (Illustrations)

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

:star: Orange Tome 1 de Yui Tokiumi (Auteur) & Ichigo Takano (Illustrations)

Nombre de page : 232 pages
Editeur : Akata / Nisha édition
Date de sortie : 8 juin 2017
Collection : So Shôjo
Langue : Français
ISBN-10 : 2369742275
ISBN-13 : 978-2369742272
Prix éditeur : 12,99€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ?

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

:star: Mon avis :

Si comme moi, vous avez déjà lu les mangas, ce premier opus qui combine le premier tome plus la moitié du second ne vous apprendra rien de neuf. Il vous donnera juste l’occasion de redécouvrir l’histoire de ce superbe manga sur un support différent. L’histoire commence quand Naho reçoit une étrange lettre. Cette lettre vient du futur, de dix ans plus tard et envoyé par Naho elle-même. Le but de cette lettre : sauver un dénommé Kakeru.

Au fur et à mesure des pages, nous découvrons une jeune fille timide, qui manque totalement d’assurance et de confiance en elle. Pourtant, dans cette lettre, la Naho du futur va demander presque l’impossible à celle du passé : s’impliquer plus dans sa relation avec les autres et surtout avec ce Kakeru qu’elle ne connait pas encore. Ce qui nous parait facile ne l’est pas du tout pour Naho qui pourtant peut compter sur une bande d’amis aussi soudée que les doigts d’une main. 

J’ai pris grand plaisir à retrouver l’univers du manga d’Orange sous forme littéraire. De plus, les chapitres sont agrémentés de quelques extraits provenant du manga qui appuient ainsi certaines scènes. Du coup, me concernant, cela m’a totalement donné envie de replonger dans le manga. J’ai donc ressorti mes cinq tomes pour l’occasion. Alors certes, le roman ne vous apprendra rien de neuf si vous connaissez bien l’univers d’Ichigo Takano, mais je pense qu’il peut, du coup, s’ouvrir à un tout nouveau public qui n’a jamais ouvert un manga de sa vie et qui n’aime pas ça.

Orange est une histoire d’amour, d’amitié et d’entraide totalement magnifique qui ne peut laisser personne insensible. On suit tous les protagonistes avec intérêt, on apprend à mieux les connaitre et on s’attache à eux. Il y a une dimension dans cette série vraiment extraordinaire et je trouve qu’elle est assez bien retranscrite dans le roman. Concernant le livre en lui-même, la qualité est au rendez-vous. J’aime beaucoup la mise en pages et la manière dont les réflexions des personnages se détachent du reste du texte. Tout comme pour les passages provenant de la lettre du futur dans une police différente de celle de la narration. 

Indéniablement, les éditions Akata et Nisha éditions ont fait du bon travail. L’intérêt d’un tel ouvrage réside, à mon avis, à l’idée de pouvoir étendre la culture nippone et ses trésors à un public plus large qui ne lit pas forcément de BD ou de manga, ou à tout le moins qui n’y est pas sensible. C’est une bonne chose et j’espère que la collection So Shôjo trouvera sa place, son public, et aura une très longue existence devant elle.

Ce premier tome d’Orange est réussi et invite le lecteur à lire la suite de toute urgence et si vous êtes impatient et que vous aimez les mangas, ces derniers sont toujours disponibles chez Akata ;)

Acheter ce livre sur Amazon

 
A propos Artemissia 4051 Articles
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". 3 enfants, passionnée de lecture. Aime être transportée dans d'autres univers grâce aux livres.

6 Commentaires

  1. C’est ce que je craignais, si l’on a lu les manga, le roman n’apporte rien de plus (surtout que j’ai lu les 5 tomes il y a moins de trois mois^^).
    Merci pour ta chronique qui m’a bien aidé à me décider 😉

    • Avec plaisir 🙂 Oui effectivement, le roman n’apporte rien de nouveau par rapport aux mangas. Le but étant en fait de faire découvrir la romance nipponne dérivée des manga au large public français. Il faut cependant saluer le choix. Et qui sait certains réfractaires aux mangas se lanceront-ils dans l’aventure grâce à la collection « So shojo » 😉

1 Rétrolien / Ping

  1. Songe d'une Nuit d'été - Ce qu’il s’est passé sur Songe – Semaine#6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*