Cueilleuse de thé de Jeanne-Marie Sauvage-Avit

Au Sri Lanka, l’ancien Ceylan, Shemlaheila est cueilleuse de thé dans une plantation. Depuis dix ans déjà, elle ploie sous les lourds sacs de feuilles de thé et sous le joug des contremaîtres, mais, à l’aube de ses vingt ans, la jeune femme a d’autres rêves. Elle est bien décidée à partir, à s’échapper à la condition de celles qui, dans les théiers et dans les maisons, sont au service des hommes. Elle ne sera pas cueilleuse de thé toute sa vie, comme sa mère, comme toutes ces femmes asservies qui n’ont d’autres horizons que les interminables rangées de théiers…

:star: Cueilleuse de thé de Jeanne-Marie Sauvage-Avit

Nombre de pages :  320 pages
Editeur :  Charleston éditions
Date de sortie :  7 Avril 2017
Collection :  Littérature générale
Langue :  Français
ISBN-10:  2368121463
ISBN-13:  978-2368121467
Prix Editeur :  18 €
Disponible sur Liseuse :  Oui

Son résumé :

Au Sri Lanka, l’ancien Ceylan, Shemlaheila est cueilleuse de thé dans une plantation. Depuis dix ans déjà, elle ploie sous les lourds sacs de feuilles de thé et sous le joug des contremaîtres, mais, à l’aube de ses vingt ans, la jeune femme a d’autres rêves. Elle est bien décidée à partir, à s’échapper à la condition de celles qui, dans les théiers et dans les maisons, sont au service des hommes. Elle ne sera pas cueilleuse de thé toute sa vie, comme sa mère, comme toutes ces femmes asservies qui n’ont d’autres horizons que les interminables rangées de théiers…

Du Sri Lanka à Londres, à la découverte d’un autre pays complètement différent du sien, Shemla va découvrir une autre culture, d’autres personnes et surtout d’autres envies. La cueilleuse de thé qu’elle a toujours été choisira-t-elle de revenir au pays, ou de se créer une nouvelle vie ?

L’avis d’Emy :

Avec l’été qui approche j’avais très envie de lire un livre qui parle de voyage, d’aventure, de découverte. Et quand j’ai vu ce livre, j’ai trouvé qu’il se prêterait parfaitement au sujet. Avant d’écrire ma critique je voulais remercier chaleureusement les éditions Charleston non seulement pour m’avoir envoyé ce livre mais également pour leur petite attention. En effet, en ouvrant mon colis, j’ai eu la joie de découvrir qu’ils y avaient glissé un petit sachet de thé de Ceylan, des dosettes de sucre de cannes et une jolie carte. J’ai vraiment apprécié leur geste.

J’ai trouvé que ce livre était vraiment enrichissant, j’aime beaucoup la façon dont ce livre a été écrit. L’Inde est un pays qui ne m’avait jamais intéressé plus que ça, mais les descriptions, et la vie des personnages m’ont donné envie de découvrir plus profondément ce pays.

J’ai trouvé ce livre très dur, j’ai eu des frissons dans le dos à plus d’une reprise. La condition des cueilleuses de thé m’a fait voir le monde autre. Je me suis rendue compte lors de ma lecture que la place de la femme dans la société n’était pas la même partout. J’ai également pris conscience de la chance que j’avais de vivre dans un pays aussi développé que la France, même si il nous reste encore du chemin pour être  l’égal de l’homme. Ce livre est vraiment poignant et bouleversant à la fois.

Une chose m’a réconfortée tout de même, l’idée que malgré tout, le personnage de Shemlaheila arrive à s’en sortir. J’ai adoré découvrir le monde occidental à travers ses yeux. Ce choc des cultures mis en place dans le livre est très intéressant et intelligemment mené. On suit des points de vue différents et l’un d’entre-eux m’a vraiment mise mal à l’aise. Voir le monde à travers le personnage de Datu-Guemi, un homme qui frappe sa femme et viole les cueilleuses de thé, m’a vraiment fait froid dans le dos, c’était une expérience intéressante mais incroyablement malaisante.

Pour ce qui est de la partie romantique, j’ai été agréablement surprise de constater qu’elle n’arrivait qu’à la toute fin du livre et qu’elle est implicite. J’ai eu l’impression d’avoir plus qu’une simple romance, en ouvrant le livre je n’avais pas la sensation de connaître déjà la fin au bout de la première page. J’aime les livres qui me surprennent et celui-ci se prêtait parfaitement au jeu.

La fin de cette œuvre a été une véritable claque pour moi, je ne savais pas si je devais être heureuse ou choqué tellement j’étais surprise par la résolution de l’histoire.

Achetez ce livre sur Amazon

https://www.amazon.fr/gp/product/2368121463/ref=s9u_simh_gw_i1?ie=UTF8&pd_rd_i=2368121463&pd_rd_r=ZK9X7BTF2PCD5MYCVKM0&pd_rd_w=OXhju&pd_rd_wg=cZlO5&pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_s=&pf_rd_r=Z1S2AJ39M9ZFAHZ67XEA&pf_rd_t=36701&pf_rd_p=0b859718-c367-4193-9234-547be923bc0a&pf_rd_i=desktop

 

 
A propos Songe d'une nuit d'été 768 Articles

Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

1 Rétrolien / Ping

  1. Songe d'une Nuit d'été - Ce qu’il s’est passé sur Songe – Semaine#6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*