LES NEWS >

La petite librairie des cœurs brisés de Annie Darling

⭐ La petite librairie des cœurs brisés d’Annie Darling

Nombre de pages : 480 pages
Editeur : Milady
Date de sortie : 21 avril 2017
Langue : Français
ISBN-10 : 2811219412
ISBN-13 : 9782811219413
Prix éditeur : 18,20 €
Disponible sur Liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

« C’est plus qu’une librairie, c’est une partie de ton histoire. Elle a survécu à la guerre et tout le monde, de Virginia Woolf à Marilyn Monroe en passant par les Beatles, en a franchi le seuil. Mais elle fait aussi partie de mon histoire. C’est le seul foyer que j’aie connu. Elle ne rapporte peut-être plus d’argent, mais elle a été prospère, autrefois, et elle le sera de nouveau. »

Amoureuse des livres depuis toujours, Posy travaille dans une vieille librairie londonienne et passe son temps à lire des romances. À la mort de la propriétaire, elle hérite de cette institution qui périclite à vue d’œil. La jeune femme remue alors ciel et terre pour éviter la faillite et fonder la librairie de ses rêves, spécialisée dans la littérature sentimentale, Au bonheur des tendres. Mais Sebastian, petit-fils de l’ancienne propriétaire, espère en fait un haut lieu du roman policier. Si Posy ne change pas d’avis, il a les moyens de faire de sa vie un enfer…

Mon avis :

 Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais en tête Coup de foudre à Notting Hill en découvrant ce livre. Sans doute pour la librairie dans laquelle travaille Hugh Grant… Autant vous dire que ce n’est pas du tout ça ici ! Vous allez voir que mon avis est assez mitigé, mais je pense que je n’étais pas forcément dans les meilleures conditions pour lire ce roman.


Premier point donc, quand on s’attend à quelque chose, et qu’il s’avère que c’est tout à fait autre chose qu’on lit ! Mais enfin, ça ce n’est ni la faute de l’auteur, ni de l’éditeur, ni de qui que ce soit. Ce n’est donc pas un argument complètement valable, et en même temps, ça a un peu cannibalisé ma lecture.

Continuons dans les films alors, parce que si ce n’est pas Coup de foudre à Notting Hill, notre héroïne ressemble bien à Bridget Jones ! S’il y a une boulette à faire, elle est pour elle. Ce qui rend le côté comique de cette comédie romantique plutôt bien tourné. En même temps, Posy n’a vraiment pas une vie facile. Devenue brutalement orpheline, avec son petit frère, elle n’a du sa survie qu’à Lavinia, qui l’a recueillie et aidée. Mais Lavinia, que Posy considérait comme sa grand-mère, vient de décéder, brisant l’un des derniers liens familiaux qu’il restait à la jeune femme.

Cependant, elle ne l’a pas laissée sans rien, puisqu’elle lui cède (cadeau un peu empoisonné néanmoins) la librairie dans laquelle la jeune femme travaillait (et ses parents avant elle). Cadeau empoisonné car les comptes sont dans le rouge, ce qu’a bien remarqué Sebastian, le petit-fils (de sang) de Lavinia. Et entre Posy et lui, la guerre est déclarée… De temps en temps ça va même un peu loin, ce qui rend la bataille un peu trop caricaturale, mais je dois reconnaître que certaines scènes sont bien trouvées. On peut aussi regretter qu’on n’ait pas un meilleur avis sur Sebastian. C’est un jeune homme brillant mais qui a des failles, et il manque un peu de faiblesses.

J’ai aimé l’atmosphère de ce livre, la manière dont l’auteur nous montre son amour des livres et des librairies comme on les aime, des endroits uniques, un peu dans leur bulle. Ici, nous sommes dans une sorte de huis-clos, et Au bonheur des tendres est l’un des personnages à part entière. D’ailleurs on aurait aimé que l’auteur nous en dise davantage sur cette librairie, sur la manière dont elle a été conçue et imaginée, dont elle a évolué, ces fameuses personnalités qu’elle a vues défiler… Il manque cette partie « passé », et je pense que j’aurais vraiment accroché avec cette histoire si on avait eu une alternance passé/présent. Et l’intrigue s’y prêtait complètement.

Quant aux autres personnages, notamment aux employés de la librairie, on regrette que l’auteur ne fasse que les survoler. Mais en fouillant un peu sur Internet pour en savoir davantage, je me suis aperçue qu’Annie Darling a fait une série de cette histoire, et le tome 2 nous en dévoile plus sur Verity, qui est pour moi l’un des personnages les plus intrigants.

En bref, lisez cette comédie romantique pour passer un bon moment, sans prise de tête, mais attention à ne pas avoir d’idées préconçues !

Plutôt pas mal

Acheter ce livre sur Amazon

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Songe d'une Nuit d'été - Ce qu’il s’est passé sur Songe – Semaine#3
  2. Acquisitions – 2017 | There will be books

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :