LES NEWS >

Oregon l’intégrale de Pierre Pelot

Oregon l’intégrale de Pierre Pelot

Nombre de pages :  792 pages
Editeur :  Bragelonne
Date de sortie :  19 Avril 2017
Collection :  Science-fiction
Langue :  Français
ISBN-10:  (pas de code)
ISBN-13:  978-1028101350
Prix Editeur :  25€
Disponible sur Liseuse : oui

Son résumé :

France, de nos jours. Le pays vit sous dictature militaire. Les citoyens sont fichés, surveillés, manipulés. Des rebelles, retranchés dans les Territoires ouverts, luttent depuis ces régions reculées de la campagne française. Oregon, 25 ans, travaille quant à elle à la Section de Sécurité Prédictive. Sa mission : guider le présent en direction d’un futur « admissible ». En somme, manipuler l’information et la population, au besoin de façon musclée.

Dans une maison abandonnée en Territoire ouvert, Oregon et son jeune frère Killian attendent leur ordre de mission lorsqu’un homme mortellement blessé s’écroule à leur porte. C’est un Raconteur, l’un de ces vagabonds rebelles, détenteurs d’une mémoire collective fragmentée, qui dit l’histoire du monde et la guerre dissimulée. Le Raconteur poussera Oregon et Killian à la recherche de la vérité. Qui est responsable de cette amnésie mondiale, et que cache-t-elle ?

Mon avis :

Toujours dans ma lancée de découverte littéraire et de voyage hors de ma zone de confort, je me suis penchée sur Oregon de Pierre Pelot, premièrement parce que je n’ai jamais lu de livre venant de chez Bragelonne et deuxièmement parce que j’avais très envie de découvrir la plume de l’auteur de C’est ainsi que les hommes vivent. Malheureusement on ne peut pas vraiment dire que ce livre ait été un coup de foudre pour moi.

Ce livre étant un intégrale, je ne l’ai pas lu entièrement car au bout de deux tomes/parties je me suis rendue compte que l’histoire ne me plaisait pas du tout. Lorsque j’ai lu la quatrième de couverture, cela m’avait fait penser vaguement à la saga Divergente. Au final on se retrouve dans un tout autre monde, ce qui est normal me direz-vous.

Ce qui a fait que je n’ai vraiment pas accroché avec ce livre, c’est la plume de l’auteur. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de descriptions à mon goût. Dans un sens c’est bien parce que cela plante facilement le décor mais au bout d’un moment l’écriture se perd dans des longueur de phrases. J’ai trouvé que ce style d’écriture qui au final donne une sorte de roman très visuel n’est vraiment pas fait pour moi.

À mes yeux ce genre de procédé tue l’action et c’est d’ailleurs ce qui m’a arrêtée dans ma lecture. Je m’attendais à beaucoup plus d’action et au final je n’ai pas trouvé qu’il n’y en avait pas tant que ça même si certains passages étaient intéressants. Peut-être que le livre bouge plus par la suite mais très honnêtement je n’ai pas envie d’aller plus loin pour savoir. Enfin, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, d’habitude j’en trouve toujours un que j’aime bien suivre hors ici ce n’est pas le cas.

Je terminerais en disant que même si je n’ai pas aimé cela ne veut pas forcément dire que le livre est complètement mauvais, peut être que ce n’était tous simplement pas la bonne période pour moi pour aborder ce roman. Cependant le fait que je n’ai pas aimé cette lecture m’aura apporté quelque chose, maintenant je sais que ce genre littéraire n’est pas fait pour moi.

Achetez ce livre sur Amazon


Emy, chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été.

About Songe d'une nuit d'été (726 Articles)
Chroniqueurs de Songe d'une nuit d'été, le Webzine culturel au féminin depuis 2008

1 Trackback / Pingback

  1. Songe d'une Nuit d'été - Ce qu’il s’est passé sur Songe – Semaine#3

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :