Ma rencontre avec Violet Park de Jenny Valentine

:star: Ma rencontre avec Violet Park de Jenny Valentine

Nombre de pages :  230 pages
Editeur :  Écoles des loisirs
Date de sortie :  28 Février 2017
Collection :  Médium poche
Langue :  Français
ISBN-10:  2211213772
ISBN-13:  978-2211213770
Prix Editeur :  6,80€
Disponible sur Liseuse :  Oui

Son résumé :

La première fois que Lucas Swain a rencontré Violet Park, elle était coincée sur une étagère, dans les locaux d’une compagnie de taxis. Pour être précis, ce n’est pas elle qu’il a repérée en premier, mais la boîte qui la contenait: Violet Park, réduite en cendre dans son urne funéraire, avait été oubliée à l’arrière d’un taxi et attendait depuis cinq ans que quelqu’un vienne la chercher. Lucas n’en savait pas plus, mais il avait calculé qu’elle était décédée l’année même où son père à lui avait disparu.
Lucas s’est alors dépêché d’emmener la vieille dame morte, ailleurs, dans un endroit agréable. Puis il s’est aperçu que tout le monde semblait le connaître. Elle n’arrêtait pas de surgir de partout, comme pour attirer son attention, pour lui dire quelque chose qu’il n’arrivait pas à comprendre… Un secret?

:star: Mon avis :

Comme à mon habitude, je me suis laissée séduire par cette belle couverture bien travaillée et par le titre du livre qui avaient éveillé en moi quelques attentes. Autant, parfois, je suis très agréablement surprise lorsque je choisis mes prochaines lectures à l’aveugle, autant cette fois j’ai été incroyablement déçue.

J’ai eu beaucoup de mal à accrocher à ce récit, le thème principal ne m’ayant absolument pas parlé. Je n’ai pas réussi à comprendre ce qui avait motivé l’auteur dans le choix de son sujet : un jeune homme qui rentre tard chez lui et fait appel à une agence de taxis pour rentrer et qui se prend d’une fascination obsessionnelle pour une urne funéraire posée sur une étagère. J’ai vraiment eu beaucoup de mal avec ce thème, je ne comprends pas vraiment comment on peut se fasciner pour l’urne funéraire d’une personne que l’on n’a pas connu. J’ai presque trouvé ça malsain. Et le retournement de situation à la fin, qui est censé éclairer pas mal de chose, ne m’a absolument pas convaincue. Ce qu’il manque à ce livre c’est une part de vraisemblance, l’auteur place son récit dans le monde réel pourtant son personnage principal ne se comporte pas vraiment comme tout un chacun le ferait.

Une autre chose qui fait que je n’ai pas accroché à ce livre, c’est le manque d’action, jusqu’à plus de la moitié du livre. En dehors de l’obsession maladive de Lucas pour l’urne de Violet Park, il ne se passe rien. Tout est très plat et terne, très loin du genre de lecture que j’aime habituellement.

Il y a tout de même certains points positifs dans ce livre. Notamment la psychologie des personnages que j’ai trouvé assez poussée et juste. J’ai également été séduite par l’autre regard qu’on a sur les parents et grand-parents, en effet, ici il y a une sorte de désacralisation sur leur personne. On prend conscience que les parents ne sont pas seulement ces êtres qui prennent soin de nous depuis notre naissance, mais qu’ils ont également eut une vie avant nous et que parfois certaines choses sont difficiles à gérer pour eux aussi… Qu’ils doivent parfois avoir à sacrifier certaines choses pour notre bien.

Le thème de la quête identitaire est assez intéressant, malheureusement la façon dont il est exploité et la façon dont se termine le livre sont tirés par les cheveux et loin d’être vraisemblable et font que personnellement j’ai eu beaucoup de mal avec ce roman.

Acheter ce livre sur Amazon

https://www.amazon.fr/Ma-rencontre-avec-Violet-Park/dp/2211231772/ref=tmm_mmp_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=1491248169&sr=8-2


Emy, chroniqueuse depuis quelques mois sur Songe d’une nuit d’été.

 
A propos Songe d'une nuit d'été 768 Articles

Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*