Constance de Rosie Thomas

:star: Constance de Rosie Thomas

Nombre de pages :  423 pages
Editeur :  Charleston
Date de sortie :  7 mars 2017
Collection :
  Littérature générale
Langue :  Français
ISBN-10:  2368121285
ISBN-13:  978-2368121283
Prix Editeur :  22,50€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Très loin de son Angleterre natale – et d’un chagrin d’amour auquel elle ne pourra jamais vraiment échapper –, Connie (Constance) s’est créé une nouvelle vie à Bali, dans un endroit idyllique à la végétation luxuriante. Mais lorsqu’elle reçoit un appel de sa soeur Jeanette, mourante, elle se doit de retourner à Londres. Pourtant les sentiments qui les lient ne sont pas des plus simples. L’une était ténébreuse, l’autre, un véritable soleil. Jusqu’à ce qu’elles tombent amoureuses du même homme… Avec l’amertume de la trahison entre elles, les deux soeurs doivent apprendre à se pardonner. Pourront-elles retrouver les liens partagés lors de leur enfance et dépasser les mensonges ?

:star: Mon avis :

C’est le premier roman de Rosie Thomas que je lis et j’ai eu le plaisir de me laisser convaincre par son écriture au fur et à mesure que j’avançais dans son roman.

On découvre l’histoire de Constance par sa naissance ou plutôt sa deuxième naissance, quand un jeune couple la découvre abandonnée dans un buisson en 1963 dans la banlieue de Londres. Puis nous allons la suivre dans son histoire, après qu’elle ait été adoptée. Compositrice de renom, elle voyage beaucoup et s’est crée un petit cocon à Bali, s’étant beaucoup éloignée de sa famille adoptive et surtout de Jeannette, sa soeur sourde. Car au coeur de ce conflit, il y a Bill, le mari de Jeannette qui n’a jamais laissé insensible Constance, au point de brouiller les deux soeurs. Mais lorsque Jeannette est en phase terminale, elle rappelle Constance à ses côtés malgré tout.

 Au début de cette lecture, j’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans ce roman, qui pourtant s’annonçait très beau et pleins d’émotions. Je n’arrivais pas à réellement me lancer dans l’histoire, sûrement à cause de quelques longueurs et de l’intrigue qui a mis bien une centaines de pages pour vraiment s’installer. Le roman manquait un peu d’action également, c’est assez plat à ce niveau-là, mais j’ai finalement réussi à apprécier ce roman malgré le début difficile de ma lecture.

La beauté de l’écriture de Rosie Thomas y est pour beaucoup, mais également ses personnages et les émotions qu’ils transmettent. J’ai eu un réel coup de coeur pour Constance, qui est femme d’une quarantaine d’années mais qui est toujours en pleine quête d’amour et d’identité. Elle m’a beaucoup touchée par sa force et son caractère inébranlable. Et j’ai encore plus aimé lorsqu’elle forme un duo avec Roxana. Cet autre personnage est une jeune Ouzbèque qui vient d’arriver en Angleterre pour se construire une nouvelle vie et est alors la petite-amie de Noah, le fils de Bill et Jeannette et donc le neveu de Constance. Les deux femmes vont se rencontrer et beaucoup se plaire, jusqu’à créer un lien très fort entre elles.

Ce roman aborde beaucoup de thèmes très forts comme le deuil, la maladie, mais aussi l’adoption et la quête de son identité, que ce soit quand on ne connaît pas ses origines ou quand on arrive dans un autre pays que le nôtre. Ce sont des thèmes très forts en émotions et qui parlent à tout le monde selon moi. L’auteur nous fait également beaucoup voyager au cours de son roman, de Bali en passant par Londres jusqu’à l’Ouzbékistan. C’est un véritable voyage et une belle quête initiatique pour Constance, qui reste toujours au centre de l’œuvre malgré les multiples points de vues que l’on a au cours du roman.

Ayant eu un peu peur au début de ne pas être embarquée dans ma lecture, j’ai été finalement complètement touchée par l’histoire de Constance et de sa famille qui gravite autour d’elle. Je pense que je relirais d’autres romans de Rosie Thomas, car j’apprécie beaucoup sa plume !

Acheter ce livre sur Amazon

A propos Littlepadfoot 128 Articles
Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

3 Commentaires

Laisser un commentaire