Tout pour se déplaire de Jen Klein

:star: Tout pour se déplaire de Jen Klein

Nombre de pages :  384 pages
Editeur :  Gallimard  jeunesse
Date de sortie :  16 février 2017
Collection :  Scripto
Langue :  Français
ISBN-10:  2075073953
ISBN-13:  978-2075073950
Prix Editeur :  16,50€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Il n’y a rien de PIRE que d’être coincé dans une voiture tous les matins avec quelqu’un qui a des goûts musicaux épouvantables, quelqu’un que tout vous pousse à détester…

Mais avec qui vous vous sentez si bien!

 

:star: Mon avis :

Comme à mon habitude, j’ai pris ce livre sur un coup de tête, j’étais dans ma période fleur bleue et le titre ainsi que la couverture m’ont tout de suite plu. Et pour une fois, je dois dire que choisir un livre sur un coup de tête ça peut avoir du bon parce que ce livre a été pour moi un coup de coeur.

C’est le genre de romans frais et légers, parfaits pour vous accompagner en ce début de printemps, je me suis très vite laissée happer par l’écriture de Jen Klein. Son style d’écriture, sans être poétique est très doux et fluide, les pages défilent à une vitesse folle, tant la lecture est facile et l’histoire prenante.

J’ai beaucoup aimé la façon dont les personnages étaient décrits, ici il n’y avait pas ces stéréotypes que l’on retrouve la plupart du temps. Certes il y avait le gars super populaire, mais j’ai apprécié le fait qu’il ne se comportait pas du tout comme tel. De plus, la fille qui est généralement le personnage un peu marginal en comparaison à l’autre personnage populaire, est loin d’être seule dans son coin. Non, ici les deux protagonistes sont tout deux bien entourés par des personnages bien recherchés, qui dépeignent plusieurs profils d’adolescents que l’on peut facilement croiser de nos jours, de plus, au début ils étaient tous les deux en couple. J’ai d’ailleurs trouvé cela intéressant que ces différents profils soient un peu exploités, j’ai eu la sensation d’avoir affaire à de vraies personnes et non pas à des personnages mis là pour combler le vide. J’ai trouvé cela un peu plus proche de la réalité, et moins romancé. Je dois dire qu’au début j’avais un peu peur de me retrouver une énième fois devant ces stéréotypes habituels, ce fut donc une excellente surprise pour moi de voir que ce n’était pas le cas.

Une autre chose qui m’a beaucoup séduite, c’est le rapport à la musique, les deux protagonistes font du covoiturage le matin pour se rendre au lycée et ils écoutent une playlist particulière, j’ai été agréablement surprise que l’auteur ait inscrit cette playlist à la fin du roman. C’était agréable de voir que tout se faisait pas à pas dans l’histoire, ce n’est pas le genre d’histoire d’amour qui se fait en deux claquements de doigts, tout est très méthodique, si bien qu’à la fin on sent bien que tout a été parfaitement résolu et exploité.

C’est le genre de roman qui vous donne l’impression de suivre une série télé, un peu comme Glee ou encore Awkward, et quelle n’a pas été ma surprise lorsque, en faisant des recherches pour cette chronique, je me suis rendue compte que l’auteur avait déjà écrit des scripts pour certaines séries comme Grey’s Anatomy.

Achetez ce livre sur Amazon


Emy, Chroniqueuse chez Songe d’une nuit d’été

 
A propos Songe d'une nuit d'été 768 Articles
Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*