LES NEWS >

Dark Romance de Penelope Douglas

 ⭐ Dark Romance de Penelope Douglas


dark-romance-2Nombre de pages :
504 pages
Editeur : Editions Harlequin
Date de sortie : 8 février 2017
Collection : &H
Langue : Français
ISBN-10 : 2280364344
ISBN-13 : 978-2280364348
Prix éditeur : 14,90€
Disponible sur liseuse : OUI

De quoi ça parle ?

Leur amour peut les sauver… ou les détruire.
Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu’il soit riche et adulé qui me fascine enfin, pas seulement. Non, moi, c est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée… ou terrifiée.

Mon avis :

Dark Romance de Penelope Douglas est un titre qui me faisait de l’œil autant qu’il me faisait peur dès le moment où j’ai appris sa parution, et si j’ai finalement sauté le pas et dévoré ce titre, je dois reconnaître que cette lecture m’a entraîné loin des sentiers battus de la romance, mais surtout loin de ma zone de confort et de ce que je m’attendais à lire ici.

L’histoire de Dark Romance est assez particulière, mais n’en demeure pas moins extrêmement bien amenée, si bien que je suis obligée de reconnaître que cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu une romance new adult aussi géniale et entraînante. En effet, une fois le roman de Penelope Douglas entamé, difficile de le reposer tant le rythme est haletant et tant on a envie de comprendre le pourquoi du comment. Il faut dire qu’ici l’auteur maîtrise à merveille l’art du suspense et ne nous dévoile donc que ce qui est nécessaire à la compréhension de l’histoire. On découvre ainsi les tenants et aboutissants de l’histoire en même temps que l’héroïne, Erika, ce qui rend l’intrigue d’autant plus immersive et captivante.

Mais parlons des personnages justement. Si j’ai beaucoup apprécié Erika, cela ne m’a pas empêché de la trouver beaucoup trop naïve par moments, même si le fait qu’elle gagne en confiance en elle au fur et à mesure est très agréable. En effet, j’ai trouvé qu’elle était parfois beaucoup trop aveuglé par ses sentiments et avait un peu tendance à se prendre pour le nombril du monde. Toutefois, la palme du héros le plus détestable de l’histoire de la romance revient à… Michael Crist ! Et si vous vous demandez pourquoi, c’est que vous n’avez pas lu le roman. Archétype du parfait gosse de riche égocentrique, il m’a plus d’une fois donner envie de lancer (enfin la liseuse en l’occurrence ici) à travers la pièce tant ses réflexions m’ont parfois fait sortir de mes gonds. Honnêtement, même avec le recul, j’ai toujours du mal à apprécier ce protagoniste très noir qui se cache derrière une sombre histoire de vengeance et estime que tout lui est dû.

Pourtant, même si je n’ai pas réussi à m’attacher vraiment aux personnages, je me suis complètement laissé emporter par l’intrigue. Penelope Douglas a très bien fait le job ici en nous proposant quelque chose de cohérent, construit, développé et passionnant. Ainsi, l’alternance entre le passé et le présent nous aide à mieux comprendre la raison de cette histoire de vengeance et quand la fin arrive… On est un petit peu chamboulé tant on ne l’avait pas vu venir. Certes, on pourrait se douter de quelque chose, certains personnages paraissant assez louches, mais la surprise reste finalement là et c’est ce qui compte.

Avec ce roman, Penelope Douglas m’a entraîné avec elle dans son univers et donné envie d’en savoir plus sur l’histoire des trois autres cavaliers. Si les préoccupations des personnages et leurs réflexions m’ont parfois agacé ou me sont passé au-dessus de la tête, la plume addictive de l’auteur combiné à une intrigue passionnante et des scènes pleine de sensualité sans jamais être vulgaire ont suffit à me convaincre. Si je ne savais pas trop à quoi m’attendre au départ, je suis ressortie complètement enchanté de ma lecture, malgré quelques petits points noirs que j’ai parfois eu du mal à occulter.

Dark Romance est donc un premier tome absolument excellent qui vous tient en haleine jusqu’au bout de la nuit et qui reste en tête, comme une obsession, une fois sa lecture terminée, mais surtout qui repousse les limites et pousse les personnages comme le lecteur loin des sentiers battus.

C'était excellent !

Acheter ce livre sur Amazon


Les autres chroniques de ce tome


dark-romance-2

Advertisements
About Chouquette (310 Articles)
Chouquette, chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

2 Comments on Dark Romance de Penelope Douglas

  1. La chronique d’Artemissia m’avait déjà donné envie de le lire par curiosité et la tienne n’a fait que renforcer cette envie 😄

    J'aime

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :