LES NEWS >

La Vénus en velours, de Loretta Chase

⭐ La Vénus en velours, de Loretta Chase

La Vénus en velours de Loretta ChaseNombre de pages : 384 pages
Éditeur : J’ai Lu pour elle
Date de sortie : 25 janvier 2017
Collection : Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-13 : 9782290137697
Prix Éditeur : 7,40 euros
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Simon Blair, marquis de Lisburne, est d’emblée séduit par Léonie Noirot. Pragmatique et ambitieuse, cette rousse pulpeuse dirige la célèbre Maison Noirot, un atelier de couture londonien qui a le vent en poupe. Léonie soutient que la mode peut rendre belles toutes les femmes, même les plus communes. Ainsi lady Gladys, la cousine de Simon, sera bientôt la reine de la saison, promet-elle. Amusé, Simon lui prédit un échec cinglant et lui lance un pari : si elle réussit, il lui offre un tableau de Botticelli, si elle échoue, elle lui devra deux semaines de plaisir. Chacun est bien décidé à donner à l’autre une bonne leçon, mais l’enjeu n’est-il pas trop élevé quand on mise son cœur ?

Mon avis :

N’ayant pas lu les deux premiers tomes, j’ai eu un petit moment de regret au début, car les précédentes héroïnes ont l’air tout aussi intéressantes que Léonie ! Mais cet opus-ci se lit sans peine, même sans connaître le reste de l’histoire.

Un mot sur l’ambiance tout d’abord. Je l’ai trouvée particulièrement légère : c’est enjoué, il y a de l’humour, bref, ce roman est une petite bulle d’air ! Le revers de la médaille bien sûr, c’est qu’il n’y a pas vraiment de suspense et on sait très bien vers quoi on s’achemine.

Les personnages ensuite. Léonie est une jeune femme déterminée, qui mène sa carrière comme elle l’entend, intelligemment, faisant bien sûr particulièrement attention à sa tenue et à sa mise. Elle est la commerciale de l’époque, allant chercher les clientes jusque dans des musées. J’ai trouvé qu’à partir du moment où Simon apparaissait et commençait à la taquiner, elle perdait un peu cette force qu’elle avait ; elle devient du marshmallow entre ses mains, et c’est l’un des bémols du livre pour moi.

Quant à Simon justement, je l’ai trouvé sympathique mais je n’ai pas eu le coup de foudre pour lui. On reste un peu en surface, et on le regarde évoluer avec Léonie comme on regarderait un film. Ce n’est pas désagréable bien sûr, mais ce n’est pas forcément ce que j’attends d’une romance historique.

En revanche, j’ai eu un petit faible pour Swanton, cousin de Simon, poète maudit (et mauvais), mais très beau. C’est un personnage qui aurait mérité d’avoir son propre livre, mais l’auteur en a décidé autrement !

Pour conclure, une romance qui ne nous prend pas la tête, mais qui ne nous laisse malheureusement pas un souvenir impérissable. Néanmoins j’ai trouvé que le milieu de la mode à l’époque (XIXe siècle) était plutôt bien décrit et je me dis que les précédents tomes peuvent être tout à fait agréables à lire !

 

C'était très bien

Acheter ce livre sur Amazon


Les chroniques des tomes précédents



2 Comments on La Vénus en velours, de Loretta Chase

  1. Les deux tomes précédents sont, à mon avis , bien meilleurs!
    Je ne peux que te les conseiller

    Aimé par 1 personne

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Bilan 2017 | There will be books
  2. Acquisitions – 2017 | There will be books

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :