LES NEWS >

Rigante Tome 1 : L’épée de l’orage de David Gemmell

Rigante Tome 1 : L’épée de l’orage de David Gemmell

rigante-tome1-david-gemmellNombre de pages :  594 pages
Éditeur :  Milady
Date de sortie :  20 janvier 2017
Collection :  Fantasy
Langue :  Français
ISBN-10 :  2811218998
ISBN-13 :  978-2811218997
Prix Éditeur :  8,20 €
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Il se nomme Connavar et bientôt, les récits de son courage se répandront comme un feu de prairie. Il a juré de protéger son peuple et rien ni personne ne pourra se mettre en travers de son chemin. Or, une prophétie a prédit qu’une armée sans pitié traverserait un jour la mer et détruirait tout sur son passage.

Sur cet échiquier, toutes les forces en présence vont jouer leur main : du général Fantôme à la Morrigu, en passant par l’Érudit de Roc et son armée invincible. C’est compter sans Connavar, dont la quête au coeur de l’ennemi lui offrira deux dons ; une épée magique et un nom qui frappera de terreur ses amis comme ses adversaires. Un nom proclamant une destinée glorieuse et amère : Démone-Lame.

⭐ Mon avis

Premier roman de la saga Rigante, L’épée de l’orage est aussi le premier roman de David Gemmell que je lis. Le résumé promet une histoire complexe, riche en rebondissements. Nous sommes plongés dans la vie des Rigantes, un petit peuple paisible qui vit aux pieds des montagnes. L’auteur réussit à merveille à nous transporter dans le village de Trois-Ruisseaux où vit Connavar et sa famille. Ce dernier, fils de guerrier a été élevé par son beau-père et sa mère suite à la mort de son père lors d’une bataille. La rumeur court que le père de Conn est mort parce qu’il était lâche. Cette histoire va perturber Connavar et faire de lui un jeune homme ambitieux et courageux, quitte à courir des risques considérables. Il fait des choix impulsifs qui le mettent dans des situations périlleuses aux répercutions importantes.

Dans ce roman on retrouve aussi un aspect surnaturel et fantastique avec la présence des Seidh, des esprits de la forêt. C’est un aspect de l’histoire que j’ai beaucoup apprécié. David Gemmell réussit à mélanger à la fois la fantasy et le fantastique sans pour autant que la magie soit la réponse à tout.

J’ai beaucoup aimé tout ce qui tournait autour des geisah, ce sont des prophéties prononcées à la naissance d’un enfant et qui en général prédisent (métaphoriquement) sa mort. Tout le long du roman, on retrouve ces geisah en fil rouge, elles inspirent la vie (et la mort) de chacun mais elles finissent toujours par se réaliser. C’est un roman de fantasy plein de mystères en tout cas et l’influence des Seidh, et autres personnages surnaturels, est toujours très énigmatique.

Dans ce premier tome on suit principalement Connavar de son enfance à l’âge adulte. Même si parfois il y a certaines ellipses, on voit évoluer le jeune enfant en un jeune homme robuste et combattant. Il a montré à plusieurs reprises sa force, son courage, mais aussi son dévouement et sa loyauté. Tout au long du roman, des épreuves se trouvent sur son chemin, mais avec son intelligence et la protection des Seidh il en ressort victorieux (même si la plupart du temps ce n’est pas dans un très bon état). Il devient très vite une légende. Il est connu et reconnu dans les contrées lointaines  pour sa bravoure.

Encore un point positif avec ce roman: les différents personnages orbitant autour de Conn. La narration change souvent entre ces personnages et on en apprend toujours un peu plus sur ses proches. De cette façon le lecteur est encore plus intégré dans la communauté Rigante. On les découvre petit à petit et on s’attache à eux et à leurs histoires personnelles. Tout cela est très bien développé par l’auteur: ni trop peu, ni pas assez.

Plus le temps passe, plus Connavar remarque que la guerre fait rage dans les pays de l’autre côté de la mer et il sait qu’un jour les soldats viendront assaillir les terres Rigantes. Il met donc tout en œuvre pour résister et affronter cet ennemi infatigable et invincible. Je vous laisse imaginer, mais avec ce roman on ne s’ennuie pas une seule seconde. La plume de David Gemmell est extraordinaire et il faut lui reconnaître un talent de conteur. J’avais hâte de me replonger tous les soirs dans ma lecture.

J’ai passé un très bon moment de lecture et j’ai hâte de pouvoir lire la suite. J’ai été très heureuse de découvrir la plume de David Gemmell et je pense essayer ses autres sagas. Est-ce que vous avez déjà lu cet auteur ? Un de ses romans à me conseiller en particulier ?

Excellent, j'en ai encore les papilles qui frétillent !

Acheter ce livre sur Amazon


camille-profilCamille, Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été

About Songe d'une nuit d'été (726 Articles)
Chroniqueurs de Songe d'une nuit d'été, le Webzine culturel au féminin depuis 2008

1 Trackback / Pingback

  1. Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin Rigante Tome 2 : Le faucon de minuit de David Gemmell

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :