Publicités
LES NEWS >

Scarlett Epstein rate sa vie de Anna Breslaw

Voilà un roman jeunesse qui m’a intriguée dès son titre ! Quand j’ai lu son résumé, je me suis dit que j’ai beau approcher de la quarantaine, ce livre allait indéniablement me parler.

⭐ Scarlett Epstein rate sa vie de Anna Breslaw

img_20170130_151106Nombre de pages : 320 pages
Editeur : Gallimard Jeunesse
Date de sortie : 19 janvier 2017
Collection : Scripto
Langue : Français
ISBN-10 : 2070594378
ISBN-13 : 978-2070594375
Prix éditeur : 13,90€
Disponible sur liseuse : OUI

De quoi ça parle ?

Quand la série télé préférée de Scarlett est brusquement supprimée et que Gideon, son alter ego, semble soudain lui préférer le monde obscur et lointain des personnes populaires, Scarlett se tourne vers son forum d’écriture de fanfiction, en quête de réconfort. Là, les personnages qui l’inspirent ne sont plus les starlettes des séries mais ceux de la vraie vie : ses amis du lycée.Et s’ils découvraient ce que Scarlett pense vraiment d’eux, elle pourrait se retrouver dans une situation bien plus dramatique de tout ce qu’elle a bien pu voir à la télé…

⭐ Mon avis

Pour un premier roman, on peut dire sans mentir que Anna Breslaw s’en sort plutôt bien, même très bien. Le public ciblé est clairement jeune et adolescent, toutefois, qui a une seconde vie sur internet ou qui a écrit des fanfictions à un moment donné de sa vie, se reconnaîtra tout à fait en ce petit bout de femme en devenir. La vie de Scarlett n’est pas facile tous les jours, entre une mère qui fait du mieux qu’elle peut pour l’élever et le lycée où elle ne trouve pas vraiment sa place. Toutefois, tout change le soir quand Scarlett reprend son pseudo sur un forum dédié à une série télé qui malheureusement vient de finir en queue de poisson.

Dans cette jolie petite histoire qui raconte les passions d’une adolescente, je me suis sentie aussi proche de Scarlett que de sa maman. J’ai beaucoup aimé aussi toutes ses interactions avec ses amis du forum qui la suivent. Scarlett, comme toute jeune fille, se sent mal dans sa peau avec une famille décomposée et un peu d’amies pour l’épauler. Son seul meilleur ami, Gideon, ne lui adresse plus la parole depuis des années. Elle a du mal à vivre cet abandon et c’est à travers l’écriture qu’elle arrive à évacuer toutes ses angoisses.

Un roman amusant et drôle qui renferme beaucoup de vérités.

Le lecteur découvre le milieu de la fanfiction à travers Scarlett, avec son jargon si particulier et j’avoue avoir adoré quand un des amis virtuel de Scarlett la rembarre parce que l’un de ses personnages féminins est une pure Mary Sue (la fille parfaite qui devient amie avec tout le monde et qui réussi toujours tout). Ce que j’ai aussi beaucoup apprécié, c’est la fragilité de la jeune fille qui se cherche à travers des modèles qu’elle ne trouve pas. Sa relation avec sa mère est à flux tendu, maladroite, elle ne la considère pas vraiment comme une véritable maman et l’appelle même par son prénom. Elle a des pensées dures et amères pour cette dernière qui, bien qu’elle ait un caractère léger (sa maman), aime sa fille et ferait n’importe quoi pour elle. Scarlett se sent plus proche de son père qui a refait sa vie parce que lui même est écrivain.  C’est là que l’on se rend compte de la distance qu’il y a entre eux et l’adolescente. De coup, Scarlett trouve refuge auprès d’une vieille dame avec qui elle passera beaucoup de temps.

Sous des dehors très légers, Scarlett Epstein rate sa vie, est un roman amusant et drôle qui renferme beaucoup de vérités. Scarlett se réfugie dans l’écriture, se réinvente un monde avec des gens qu’elle ne connait pas, c’est sa passion et cela lui permet autant de s’évader que de garder, en quelque sorte, les pieds sur terre. Il y a beaucoup de passages qui m’ont émue, m’ont parlé, que ce soit les confrontations avec ses parents, avec son ex-meilleur ami Gideon, ou même avec un de ses amis virtuels qui réussira à la surprendre, mais qui montre encore là que le net est vaste et que chacun peut prendre l’identité qu’il souhaite.

Au final, c’est un joli petit roman qui se lit vite et avec beaucoup de plaisir, mais qui montre aussi un pan de la jeunesse actuelle et l’incompréhension qu’il y a toujours eu entre les parents et leurs enfants.

Un livre que je recommande autant pour les ados que pour leurs parents !
Excellent, j'en ai encore les papilles qui frétillent !

Acheter ce livre sur Amazon

Publicités
About Artemissia (3904 Articles)
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la Bd, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir. — Une seule adresse : https://songedunenuitdete.com/

4 Comments on Scarlett Epstein rate sa vie de Anna Breslaw

  1. Je la comprends tellement avec le désespoir d’une série qui s’arrête xDD Ou d’une série qui devient tellement bancale qu’on a envie de la remanier à l’écrit !

    Aimé par 1 personne

    • Oui 🙂 Scarlett a su me communiquer son enthousiasme même si de temps en temps, elle m’énervait un peu avec ses attitudes de gamine. C’est ce que j’ai aimé aussi, cette lecture à double casquette de « fan » qui se reconnait en elle et de « mère » qui aimerait la secouer un peu. Et puis, elle était terriblement attachante ❤

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai bien envie de le découvrir !

    Aimé par 1 personne

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :