Le Grand Livre de Connie Willis

:star: Le grand livre de Connie Willis

le-grand-livre-connie-willisNombre de pages :  708 pages
Editeur :  J’ai Lu
Date de sortie : 
4 janvier 2016
Collection :
  Science-fiction
Langue :  Français
ISBN-13:  978-2290341346
Prix Editeur :  9€

Son résumé :

Quoi de plus naturel, au XXIe siècle, que d’utiliser des transmetteurs temporels pour envoyer des historiens vérifier sur place l’idée qu’ils se font du passé ?
Kivrin Engle, elle, a choisi l’an 1320, afin d’étudier les us et coutumes de cette époque fascinante qu’aucun de ses contemporains n’a encore visitée : le Moyen-âge.
Le grand jour est arrivé, tous sont venus assister au départ : Gilchrist, le directeur d’études de Kivrin; l’archéologue Lupe Montoya; le docteur Ahrens; sans oublier ce bon professeur Dunworthy, qui la trouve trop jeune et inexpérimentée pour se lancer dans pareille aventure et qui s’inquiète tant pour elle.
Ses craintes sont ridicules, le professeur Gilchrist a tout prévu ! Tout, mais pas le pire…

Mon avis :

De Connie Willis, j’ai déjà eu l’occasion de lire le premier livre de son diptyque Blitz : Black-out. J’avais déjà franchement apprécié et m’étant renseigné ensuite sur l’œuvre de l’auteur, j’avais vu qu’elle avait fait d’autres livres dans le même univers, et ce bien avant d’écrire Blitz. Le grand livre fait donc également partie de ses romans qui mettent en scènes des historiens qui remontent dans le temps pour explorer le passé, je n’ai donc pas hésité lorsque J’ai Lu l’a réédité !

Dans ce livre, il n’est pas question de la seconde guerre mondiale, la jeune héroïne et historienne Kivrin veut se rendre dans une période encore plus meurtrière et dangereuse : le Moyen-âge. Période passionnante, il est clair, mais où les viols, meurtres et enlèvements étaient encore plus courants qu’aujourd’hui. De plus c’est également une période où les maladies étaient meurtrières, on pense bien sûr automatiquement à l’affreuse peste noire, qui a décimé plus de la moitié de l’Europe.

Bien évidemment, rien ne se passe comme prévu au cours de son transfert dans le passé et cela amène beaucoup de tension au sein du roman et ce dès le début du livre. Après le départ de Kivrin pour le Moyen-âge, il y a une alternance de chapitres entre ce qui arrive à Kivrin dans le passé et ce qui se passe en écho dans le présent. Ces derniers chapitres sont souvent plus courts et cela donne donc du rythme au récit et casse la monotonie du quotidien de Kivrin.

J’ai aimé retrouver l’écriture de Connie Willis, qui est très dense et descriptive, mais qui permet une totale immersion dans son univers, ce qui est mieux quand on lit un roman de 700 pages. C’est un peu ce qui fait le charme de l’histoire, l’écriture est très pointilleuse et peut parfois souffrir de longueurs avec un foisonnement de détails un peu trop important parfois, mais cela reste un réel plaisir de lire ce roman ! De plus les quelques petites longueurs sont complètement éclipsé par la deuxième partie du roman, où tout s’accélère grâce à suspense haletant, j’avais vraiment du mal à m’arrêter dans ma lecture.

L’auteur a le don de mêler avec brio l’historique avec la science-fiction, ce qui n’est pas commun, car généralement on ne lit pas de la science-fiction pour se retrouver au Moyen-âge. Mais dans ce roman, tout est très bien amené et l’univers est vraiment construit à la perfection. En plus l’auteur aborde vraiment le côté historique dans sa réalité la plus horrible et comme ils étaient à l’époque, c’est à dire sale et avec aucune notion d’hygiène, même pour les plus aisés, très religieux et surtout cernés par le froid et la maladie. J’ai vraiment trouvé le côté historique passionnant et instructif.

J’apprécie vraiment les romans et le monde que Connie Willis a crée, la très bonne lecture que j’ai passé avec ce livre me pousse à très vite acheter et lire All Clear, le second tome de Blitz !

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon


:star: Les autres chroniques des romans de Connie Willis dans le même univers


 
A propos Littlepadfoot 169 Articles

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

7 Commentaires

  1. Ah le dyptique Blitz… L’un de mes plus gros coups de coeur littéraire ♥ Et découvrir qu’il y a d’autres romans dans cet univers me donnent envie d’y replonger ! Merci Manon 😀

    • Il y aussi Sans parler du chien dans le même univers, et c’est aussi pendant la seconde guerre mondiale et en plus y’a un chat! Il me le faut xD Du coup je suis aussi allée lire tes avis et il faut vraaaiment que je finisse le diptyque 😉

  2. J’ai adoré ce roman !!! J’ai aussi lu « Sans parler du chien » qui est top (que je te conseille d’ailleurs), et j’ai dans ma PAL le diptyque Blitz ! Cette auteure est géniale !!!
    Merci pour cette chouette chronique qui a ravivé de très bons souvenirs 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*