La Maison du Soleil de Taamo, un Manga Tout Doux !

La couverture sobre ne paie pas de mine, pourtant je la trouve très jolie et épurée, un peu comme le style du manga en fait.

:star: La Maison du Soleil Tome 1 de Taamo

La Maison du SoleilNombre de pages : 200 pages
Editeur : Pika
Date de sortie : 18 janvier 2017
Collection : Pika Shôjo
Langue : Français
ISBN-10 : 2811630295
ISBN-13 : 978-2811630294
Prix éditeur : 6,95€
Disponible sur Liseuse : NON

De quoi ça parle ?

Petite, Mao passait ses journées dans la famille d’Hiro, son voisin d’en face. La vie y était joyeuse et insouciante et comblait le vide qui était en elle.
Plusieurs années ont passé… Le père de Mao s’est remarié et la jeune fille se sent étrangère sous son propre toit. Hiro, lui, vit seul dans la maison familiale depuis le décès de ses parents. Il propose alors à Mao d’emménager chez lui…

Lire un extrait de ce manga

:star: Mon avis :

Voilà un manga pour jeune fille (shojo) dans la plus pure tradition. L’histoire qui débute et qui se poursuivra sur 13 tomes, est très belle avec un style des plus épurés qui lui va très bien. Le lecteur fait la connaissance de Mao, une jeune fille solitaire délaissée par ses parents en instance de divorce. On la rencontre toute jeune et l’histoire se poursuit quand elle a dix sept ans. Depuis son plus jeune âge, elle a l’habitude d’aller chez ses voisins, jusqu’à ce que ces derniers ne décèdent dans un tragique accident, seul leur fils ainé continuera de résider dans leur maison. Il faudra quelques années et un malêtre grandissant de Mao, après le remariage de son père chez qui elle vit, pour  se retrouver chez Hiro, comme au temps de son enfance.

L’histoire est ici traitée avec beaucoup de délicatesse. Je me suis tout de suite imprégnée de cette atmosphère douce et amère en même temps. Mao vit mal l’abandon de sa famille à son égard et le traduit par une très grand brusquerie envers les gens qu’elle aime bien. Hiro, son voisin et ami d’enfance, un peu plus âgé que Mao, devient très vite pour elle la seule référence maternelle qu’elle connait. A tel point qu’elle ne sait plus vraiment ce qu’elle ressent pour lui. Pareillement pour le jeune homme qui voit en Mao une sorte de sœur, mais qui ne l’est pas vraiment non plus. A côté de cela, les deux jeunes gens ont leur propre vie. Hiro est un jeune informaticien et Mao encore lycéenne. Tout les sépare, hormis cette solitude grandissante qu’ils éprouvent et qui les attirent l’un et l’autre pour tenter de combler ce vide. Bientôt, ils forment en quelque sorte une famille de substitution.

En plus d’une histoire merveilleusement  bien amenée, les dessins et le style épuré  sont très jolis, j’ai été très sensible au coup de crayon de Taamo bien que son style soit assez commun pour le genre. Les expressions des visages sont merveilleusement bien  réalisées et très sincèrement le tout donne un ensemble harmonieux.

Vous l’avez compris, je suis très emballée par ce titre que je ne saurais que trop vous recommander si vous aimez les manga et les histoires intelligemment bien menées. La fin de ce premier tome m’a serré le cœur et je me demande vraiment comment Hiro va agir. Un joli cligffhanger qui ne me donne qu’une envie : lire rapidement la suite, mais il faudra un peu patienter car le tome deux n’est prévu que pour mars.

Un manga qui traite de l’absence et du manque d’amour avec beaucoup de finesse ! A lire !

Excellent, j'en ai encore les papilles qui frétillent !

Acheter ce manga sur Amazon

 
A propos Artemissia 4050 Articles
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". 3 enfants, passionnée de lecture. Aime être transportée dans d'autres univers grâce aux livres.

4 Rétroliens / Pings

  1. Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin La Maison du Soleil Tome 2 de Taamo
  2. Songe d'une Nuit d'été - La Maison du Soleil Tome 3 de Taamo
  3. La Maison du Soleil Tome 4 de Taamo
  4. La Maison du Soleil Tome 5 de Taamo-La Maison du Soleil Tome 5 de Taamo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*