LES NEWS >

Sans Âme de Gail Carriger

Sans Âme de Gail Carriger

sans-ame-gail-carrigerNombre de pages : 432 pages
Éditeur :
 Le Livre de Poche
Date de sortie : 18 avril 2012
Collection : Fantastique
Langue : Français
ISBN-10 : 2253134880
ISBN-13 : 978-2253134886
Prix Éditeur : 7€30
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui ne lui avait même pas été présenté ! Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau, compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour démêler l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Mais que se trame-t-il réellement dans la bonne société londonienne ? Vampires, loups-garous et aristocrates : un réjouissant mélange de romanesque et de fantastique !

Mon avis :

Dans cette aventure rocambolesque, nous faisons un bond dans le temps, puisque l’histoire ce déroule dans le Londres du XIXè siècle. Alexia Tarabotti est une jeune femme célibataire de bonne famille qui fait enrager ses proches avec son caractère bien trempé. Dans l’univers très réaliste de Gail Carriger, les vampires et les loups-garous vivent en paix dans la société Victorienne. Le personnage d’Alexia n’est pas comme tout le monde. Elle n’a pas d’âme. Fait extraordinaire qu’elle cache à sa famille, mais qui lui donne la capacité de faire disparaître la partie surnaturelle des vampires et des loups-garous rien qu’en les touchant.

Dans ce roman, la première chose que nous remarquons très rapidement c’est le personnage d’Alexia. Elle ne correspond pas aux critères de la société de l’époque Victorienne. Physiquement d’abord, puisqu’elle n’est pas blonde à la peau d’ivoire. Et puis, Alexia n’a pas la langue dans sa poche. Elle se fiche bien des conventions. Et ce n’est pas parce que c’est une femme qu’elle se laisse marcher sur les pieds. Bien au contraire.

C’était vraiment très agréable de lire une histoire où le personnage principal, une femme du XIXè siècle, agit à l’encontre d’une société patriarcale et sexiste. À cet égard, c’est un personnage très moderne.

Gail Carriger a su créer le mélange parfait entre roman historique et roman fantastique. Nous sommes plongés dans le passé londonien. Mais ce qui est particulièrement orignal, c’est que dans ce passé-là, les loups-garous et les vampires sont tout à fait intégrés à la société. Les faits surnaturels paraissent même normaux. Évidemment, on peut imaginer qu’une telle cohabitation va créer de nombreuses péripéties. Alexia se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment. Les rebondissements s’enchaînent mais l’auteure prend son temps pour développer ses personnages.

J’ai vraiment passé un super moment en compagnie d’Alexia (et de Lord Maccon évidemment). Alexia est un personnage très drôle. Elle est aussi très franche et se rit pas mal de la superficialité et des bonnes mœurs de ses proches. Elle est entourée d’un florilège de personnages secondaires qui ont tous une personnalité unique et élaborée. On s’attache très vite à eux. J’ai eu un coup de coeur pour Lord Maccon. C’est le mâle Alpha de la meute de loups-garous de Londres. Je vous laisse imaginer un peu le personnage. Il est puissant, sûr de lui et évidemment il a le charme fou du mâle dominant.

Une très bonne lecture, des personnages hauts en couleur et un paysage historique détonnant. Je ne peux que vous conseiller ce roman. Même si j’ai trouvé que parfois la narration était un peu lente, l’histoire est pleine de rebondissements et je me suis vraiment attachée à Alexia et à Lord Maccon. Je serai ravie de les retrouver dans la suite de cette saga, très bientôt je l’espère.

Très bonne lecture, on a passé de bons moments

Acheter ce livre sur Amazon


camille-profilCamille, Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été

Advertisements
About Chroniqueurs de Songe d'une nuit d'été (707 Articles)
Chroniqueurs de Songe d'une nuit d'été, le Webzine culturel au féminin depuis 2008

3 Comments on Sans Âme de Gail Carriger

  1. je lis les graphic Novels et j’aime beaucoup. J’ai le début de la série dans ma PAL. Tu me donnes envie de les remonter du coup.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai vraiment adoré. C’est léger, avec des créatures surnaturelles, un rythme enlevé et un humour très british. Un cocktail très réussi! tu me donnes envie de me replonger dans la série.

    Aimé par 1 personne

  3. Une de mes sagas préférées 🙂 Le spin-off est pas mal du tout aussi ! ^^ J’espère que tu aimeras les tomes suivants

    Aimé par 1 personne

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :