La colère des hérissons de Jacques Cassabois

Un magnifique roman écologique et poétique avec Jacques Cassabois

La colère des hérissons de Jacques Cassabois

Nombre de pages :  472 pages
Editeur :  Le Livre de Poche Jeunesse
Date de sortie :  26 octobre 2016
Langue :  Français
ISBN-10:  2019110059
ISBN-13:  978-2019110055
Prix Editeur :  5,90€
Disponible sur Liseuse : Non

Son résumé :

Clémence et Louis, 16 ans, aiment la Terre autant qu’ils s’aiment : à la folie. Tout l’été, leur village s’est organisé contre la menace d’un forage, et les deux amoureux ont pris part à la mobilisation. Mais le vent d’automne refroidit les passions, et ils se retrouvent seuls face aux doutes des adultes. Ils deviennent alors les Hérissons En Colère. Certains baissent les bras ? Eux relèvent le défi. Au fil des mois, d’autres hérissons viennent grossir les rangs : Babacar, Cécile, Léa, Mougnir, Faustine, Gaétan… Attention, les hérissons ont sorti leurs piquants !

Mon avis :

Ce roman m’a attiré par son sujet qui est loin d’être futile et qui me touche beaucoup, et aussi car je suis personnellement impliqué moi-même dans une situation similaire à celle du roman. Je m’attendais à une lecture intéressante et didactique, mais pas à une lecture passionnante et bouleversante ! Ce roman signe mon dernier coup de coeur de l’année 2016.

Ce roman, c’est l’histoire d’un petit village tranquille et assez rural en Île de France, qui résiste encore à l’envahisseur urbain et capitaliste. Mais le petit quotidien va être bouleversé lorsque la menace d’un forage des terres et de la Roche-Mère en quête de gaz de schiste est envisagé. Tout de suite, adulte comme adolescents se révoltent et hurle au meurtre écologique à l’unisson durant tout l’été. Mais à la rentrée, on pense au compromis et les rangs désemplissent au fur et à mesure. Mais deux jeunes de 16 ans, Clémence et Louis ne veulent pas se laisser faire, et devant la lâcheté des adultes, ils décident de monter leur propre collectif jeune anti-gaz de schiste : Les hérissons en colères !

Durant tout le roman, on assiste à la naissance de ce jeune collectif écologique et militant, et surtout non-violent. On se rend compte de son évolution qui se fait au fur et à mesure, ça démarre d’un cercle restreint de lycéens, pour se faire connaître au fur et à mesure. Ce qui est très intéressant également, c’est que l’auteur donne beaucoup de détails sur chaque pas que font les adolescents : la réflexion, la mise en place de différentes actions, création de textes, slogans, logos, création  d’une page Facebook, lien avec les médias, etc… Tout est bien développé et décrit, mais ce n’est pas non plus un livre explicatif pour monter un collectif et un simple échantillon d’actions militantes, cela va bien au-delà.

la colère des hérissons, c’est avant tout un roman porté par un couple d’adolescents extraordinaires, Louis et Clémence. Ils se connaissent depuis leur enfance et ils forment depuis peu un couple très assorti et très beau. Ils respirent la jeunesse et la fraîcheur, ce sont des meneurs sans le vouloir grâce à leur détermination et leur verve pleine d’imagination et de poésie. Pendant un instant, j’ai eu peur que l’histoire des hérissons évolue en fonction de leur couple, qu’une histoire d’amour trop prenne place trop prenante au coeur de ce roman. Mais ce fut loin d’être le cas, ils forment un couple terriblement harmonieux et plein d’alchimie, et qui sont surtout terriblement attachant.

La plume de Jacques Cassabois se dévore mais est en plus très poétique et rythmé. J’ai très vite dévoré ce roman qui est quand même une petite brique de 500 pages, emporté par le charmant duo plein d’énergie et par tous les hérissons qui m’ont donné envie aussi de m’attacher à un camion pour les empêcher de forer la précieuse Roche-Mère. Ce roman m’a retourné, fait fourmillé et m’a tiré toutes les larmes que je possédais. C’est un beau roman écologique mais aussi terriblement humain et réaliste, qui regorge d’émotions fortes. L’auteur n’épargne ni ses personnages et encore moins ses lecteurs. Ce livre pourrait complètement nous raconter une histoire vraie ou inspirée de faits réels.

Ce roman et ses magnifiques personnages nous rappellent des messages importants, qu’on a tendance a oublier lorsqu’on est enfermé dans notre quotidien et nos problèmes personnels. La terre nous donne la vie et il serait bon de la défendre, elle, sa faune, sa flore et son eau. Lire ce roman, c’est vivre une expérience poétique, écologique et forte en sensations, je ne peux que vous le recommander, surtout qu’il a un prix mini pour le nombres de pages et de belles phrases qu’il contient. Ce livre me tient à coeur et j’en ai presque encore les larmes qui me viennent pendant la rédaction de cette chronique, alors je vous laisse avec une belle citation d’un de nos héros, Louis.

« Nous sommes l’avenir du monde, commença Louis. Laissez hurler les tempêtes. Les marées battent les côtes des rivages anciens que l’océan s’apprête à engloutir. Nous avons déjà quitté ce sol. Notre voile prend le vent. Nous avons mis le cap vers les îles magnétiques, portés par des voix qui parlent de respect. Nous sommes tous enfants du Soleil et les terres neuves qui dorment dans la brume des rêves et des légendes s’éveillerons à notre approche. Là-bas, nous inventerons demain, dans l’harmonie des échanges et des partages. »

Inoubliable

Coup de Coeur

Acheter ce livre sur Amazon

 
A propos Littlepadfoot 182 Articles

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

1 Rétrolien / Ping

  1. Les coups de cœurs 2016 des Songeuses – Songe d'une Nuit d'été – Le Webzine Au Féminin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*