Accueil ASCF Une nouvelle Romance Historique signée “Sarah MacLean” !

Une nouvelle Romance Historique signée “Sarah MacLean” !

7 Temps de lecture
2
0

:star: La famille St John Tome 1: L’amour en 9 défis de Sarah MacLean

lamour-en-9-defis-de-sarah-macleanNombre de pages :  440 pages
Éditeur :  J’ai lu
Collection : J’ai lu Aventures et Passions
Date de sortie :  24 août 2016
Langue :  Française
ISBN-10:  2290126454
ISBN-13:  978-2290126455
Prix Éditeur :  7,40 euros
Disponible sur Liseuse : oui

Son résumé :
Gabriel, marquis de Ralston, vient d’apprendre l’existence de sa sueur bâtarde Juliana, qui arrive tout droit d’Italie. Pour lancer dans le beau monde cette jeune fille aux origines douteuses, il lui faut un chaperon exemplaire. Pourquoi pas lady Calpurnia Hartwell qui est considérée comme un parangon de vertu ? Elle sera garante de la réputation de Juliana. Sauf que Calpurnia est en train de se rendre compte que sa vie l’ennuie profondément. Elle a même établi une liste de choses scandaleuses à faire avant de finir ses jours dans la peau d’une vieille fille flétrie. Et pour cela, elle compte bien sur Gabriel, le débauché le plus célèbre de Londres.

Mon avis :

Après avoir a a-do-ré “Le cercle des canailles”, j’attendais avec impatience la nouvelle série de cette talentueuse auteure de romance historique.

  • Alors ?

Le postulat de départ est assez classique pour le genre. Calpurnia est une vieille fille. Il faut comprendre qu’elle a vingt-huit ans. A cette époque, elle passe pour un modèle prêt aux rebuts.

Malgré son statut social (elle est la sœur d’un comte), elle doit subir le mépris à peine voilé de la haute société. N’en déplaise à tous, elle sera un vieille fille puisque le seul mariage possible est un mariage d’amour… La « jeune » femme décide de tout assumer mais avant cela, elle doit rayer tous les 9 défis inscrits sur sa liste.

Qu’est-ce que c’est que cette liste ?

Eh Bien, Calpurnia est une femme qui rêve de liberté. Peut-être pas de toutes les libertés, mais de celles dont sont privées celles de son sexe. Ainsi, elle rêve de réaliser bon nombre de choses réservées aux hommes comme aller… dans une taverne… être embrasser avec passion !

Arrive juste à point , Gabriel, marquis de Ralston qui se découvre une demie-soeur aux origines douteuses. Pour pouvoir lui faire faire son entrée dans le monde, il lui faut le patronage d’une femme honorable ….

Calpurnia accepte d’endosser le rôle si en contrepartie, le beau marquis l’aide à rayer les défis de sa liste. Le marché est acceptée : la romance commence !

Ces deux-là sont un couple des plus mal assortis mais en romance, ils font les beaux jours des auteures…

L’histoire n’est pas des plus originales, mais la plume de Sarah MacLean nous offre une très belle histoire et de très beaux personnages. Calpurnia est une femme au physique ordinaire qui se révèle extraordinaire à bien des égards. Merci madame l’auteure de nous offrir un si « belle » femme. C’est vraiment un plaisir que de voir Gabriel, ce pêcheur impénitent, s’éprendre d’elle. Il l’avait croisé à maintes reprises, mais il ne l’avait jamais remarquée….Quant à Calpurnia, elle est vraiment un personnage de femme forte et indépendante. Elle s’oppose à sa façon à cette société qui l’enferme dans une case.

Le récit démarre lentement, mais dès que la situation est en place, on a un crescendo vraiment jouissif jusqu’au final des plus réussis.

Bref, la famille St John nous réserve de beaux spécimens. Même si le récit manque d’originalité, Sarah MacLean est une auteure de talent qui m’a fait passer un délicieux moment. Les amateurs du genre (dont je suis) apprécieront assurément cette série !

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon


Amanda Jajoratine – Chroniqueuse depuis quelques mois sur Songe d’une nuit d’été.amanda-profil

 

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

2 Commentaires

  1. DarkAthena59

    30 septembre 2016 à 17 05 49 09499

    Pour ma part, j’ai passé un très bon moment de lecture!!
    Une entrée en matière bien sympathique pour cette nouvelle série que je vais suivre avec intérêt.

    Réponse

  2. anaisisabelle

    1 octobre 2016 à 13 01 12 101210

    Pareil, j`ai a-do-re Le Cercle des Canailles, meilleur que cette trilogie, mais elle est buvable, elle aussi.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Médecin et papa de Collectif d’auteurs

Médecin et papa de Collectif d’auteurs Nombre de pages : 384 pages Éditeur : Harlequ…