Accueil ASCF Face à la mer de Françoise Bourdin

Face à la mer de Françoise Bourdin

9 Temps de lecture
0
0

face-a-la-mer-de-francoise-bourdinBroché : 286 pages
Éditeur : Belfond
Date de parution : 15 Septembre 2016
Collection : Romans
Langue : Français
ISBN-10 : 2714460569
ISBN-13 : 978-2714460561
Disponible sur liseuse : Oui

Prix éditeur : 21€50

Son résumé :

Mathieu tient une librairie indépendante au Havre depuis plus de vingt ans. Il a consacré sa vie à son entreprise, ce qui lui a valu un divorce et l’a empêché de voir grandir sa fi lle, Angélique. Passionné par son métier, entouré de collaborateurs qui l’admirent, il réussit pleinement. Mais le succès a un prix, et un jour, c’est le burn-out. Impossible pour Mathieu de pousser la porte de sa librairie.
Déprimé, apathique, il décide de tout plaquer et de se réfugier à Sainte-Adresse, dans la maison de son vieil ami César qui vient de mourir. Alors qu’il n’aspire qu’à la solitude, ses proches s’invitent les uns après les autres. Tess, sa compagne amoureuse mais impuissante à l’aider, son ex-femme, ses quatre frères, qui ne comprennent pas les raisons d’une telle crise. Seule Angélique prend la mesure de la situation et, malgré sa jeunesse, décide de veiller sur la librairie et de motiver chaque jour les employés, quitte à négliger ses études.
Tandis que Mathieu tente de trouver dans son passé l’origine du mal qui l’anéantit, la détermination sans faille d’Angélique pourrait bien l’aider à se reconstruire et à envisager une nouvelle façon d’exercer son métier. Surtout si des dangers surgissent…

Mon avis :

Premier roman de Françoise Bourdin que je lis, Face à la mer m’a complètement captivé et entraîné avec lui dans une histoire qui traite d’un sujet presque tabou : le burn-out. C’est ainsi que nous faisons la connaissance de Mathieu, qui semble avoir tout pour être heureux, mais qui un matin se réveille complètement dégoûté de tout, n’ayant même plus goût à l’amour, ni à sa passion des livres. On suit alors un homme perdu, en quête de réponses ce qui a bien pu provoquer cette si soudaine dépression, mais aussi en recherche de guérison.

L’histoire que nous raconte Françoise Bourdin, des milliers de personnes en font l’expérience chaque année. De fait, elle n’a rien de légère, ni de honteuse et encore moins de pathétique, bien au contraire. L’auteure prend ici le temps de nous livrer les doutes, les peurs, l’appréhension de Mathieu et nous dépeint un homme qui se croyait invulnérable et qui se retrouve un matin terrassé par le poids de la vie et des années de non-dits.

Somme toute, l’histoire n’a rien de vraiment exceptionnel, elle nous raconte juste le quotidien d’un homme, passionné par son métier et amoureux qui se retrouve un jour plus bas que terre. Pourtant, la façon dont Françoise Bourdin nous raconte cette histoire ne peut que nous bouleverser. En effet, on sent tout le travail derrière son roman et toutes les émotions qu’elle y met, qu’elle veut nous transmettre. On prend ainsi énormément de plaisir à la lecture de ce livre qui est tantôt plein de douceur, tantôt plein d’une réalité brutale et qui fait mal. Françoise Bourdin nous met face à la réalité de la vie, nous poussant à réfléchir sur la façon dont on vit.

Face à la mer est donc un roman plein de justesse, avec des personnages que l’on ne peut s’empêcher d’énormément apprécier. Rien n’est simple et les relations qui existent entre chacun le sont encore moins. On est loin, très loin de la classique histoire d’amour où tout va bien, quoiqu’il arrive. Ici, Mathieu, Tess, Angélique et tous les autres ont leurs faiblesses et leur rôle à jouer dans cette histoire. On aime suivre leurs interactions, leurs évolutions et avec eux, l’évolution de l’histoire. Ainsi, si les deux “méchants” de l’histoire auraient pu faire descendre le niveau du roman, ils n’en ajoutent qu’une problématique de plus de la vie quotidienne et du désespoir qui peut pousser aux extrêmes.

Ma seule petite déception tient dans ce que j’aurais aimé en savoir plus. La fin m’a laissé comme un sentiment d’inachevé et avec l’impression que Françoise Bourdin aurait pu prolonger l’histoire de quelques pages, mais ne le voulait pas. On se retrouve alors avec une fin assez ouverte, qui nous laisse entrevoir ce que pourrait être la suite de l’histoire, mais sans aucune certitude, laissant tout possible. Cependant, malgré cette micro déception, ce roman fût presque un coup de coeur qui m’a réconcilié avec la lecture, elle qui semblait me bouder depuis quelques semaines. Face à la mer est un vrai plaisir à lire et je ne peux que le recommander chaudement. 

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Chouquette
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Quand vient la vague, de M. Fargetton et J.C Tixier

Nombre de pages : 288 Éditeur : Rageot Date de parution : 17 janvier 2018 Collection : Hor…