LES NEWS >

Le club des héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux d’Emily Blaine

Chronique d’AmandaAmanda Jajoratine

⭐ Le club des héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux d’Emily Blaine

Le club des héroïnes qui n’ont pas froid aux yeuxNombre de pages :  320 pages
Éditeur :  Harlequin

Collection : &H poche
Date de sortie :  1er juin 2016
Langue :  Française
ISBN-10:  2280360349
ISBN-13:  978-2280360340
Prix Éditeur :  6,90€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé : 

Des femmes d’aujourd’hui qui savent ce qu’elles veulent : vivre un amour vrai et intense !

C’est le cas des héroïnes de Passion sous contrat, Une nuit dans tes étoiles et Ma vie sous tes étoiles, des femmes indépendantes et volontaires, qui revendiquent leur droit au bonheur. Et pour cela, elles sont prêtes à tout, et surtout à :

* Accepter une mutation pour devenir l’assistante personnelle d’un PDG aussi sexy que troublant
* Se laisser porter par la magie d’une rencontre dans un aéroport et succomber à un bel inconnu
* Envisager de tout plaquer pour tenter une histoire d’amour avec son amant d’une nuit

Mon avis :

« Le club des héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux » est le premier livre que je lis d’Emily Blaine. Je découvre donc cette jeune auteure francophone qui connaît un réel succès depuis quelques temps.
On est dans une lecture légère et pétillante qui n’a d’autres prétentions que de nous faire passer un bon moment de détente. Le pari est relevé et gagné.

Il s’agit d’un recueil de trois nouvelles : Passion sous contrat, Une nuit dans tes étoiles et Ma vie sous les étoiles.

« Passion sous contrat » est la première des nouvelles. Elle m’a beaucoup fait penser, dans le style comme dans l’histoire, à « Hot Love Challenge » de Cécile Chomin. Dans les deux cas, les demoiselles doivent composer avec un patron des plus sexy et des plus ambigus. La romance est sans surprise mais le style plein de bonne humeur permet de la lire d’une traite.

« Une nuit dans tes étoiles » est la rencontre romantique dans un aéroport d’une femme et d’un homme. Dans ce lieu coupé du monde et de la réalité de chacun, Emily Blaine nous offre une bulle romantique prolongée par une dernière nouvelle qui reprend les mêmes personnages. « Ma vie sous les étoiles » offre à nos tourtereaux voyageurs un happy end.

Je pense qu’Emily Blaine est une de ces auteures qu’il faut avoir lu. Surtout si vous cherchez la lecture « positive ». C’est un concentré de bonheur, de malice, de joie… Alors bien sûr tout ne se passe pas comme sur un petit nuage mais tout est vu à travers un filtre de bonne humeur et d’optimisme. Cela fait du bien dans cette morosité ambiante d’avoir des auteures qui voit « le verre à moitié plein ».

J’ai un peu « bloqué » sur le format nouvelle que je n’apprécie pas plus que cela. Trop court. Souvent l’intrigue en pâtit tout comme les personnages qui ne sont pas assez travaillés et profonds. Je trouve que les trois nouvelles n’évitent pas cette difficulté.

Il n’en reste que je vous la conseille chaudement. Surtout si vous vous voulez rencontrer des héroïnes touchantes qui vous mettront le sourire aux lèvres.

Très Bon

Acheter sur Amazon

About Songe d'une nuit d'été (728 Articles)
Chroniqueurs de Songe d'une nuit d'été, le Webzine culturel au féminin depuis 2008

1 Comment on Le club des héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux d’Emily Blaine

  1. Un petit condensé de bonheur qui met du soleil au coeur, à défaut de la météo!

    J'aime

1 Trackback / Pingback

  1. Le club des héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux — Songe d’une Nuit d’été – Le Webzine Au Féminin | Revue Zamano

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :