Les Sept Cités : Le Joyau des Valoris, de Pierre Pevel

Haut Royaume, Les Sept Cités tome 1 : Le Joyau des Valoris, de Pierre Pevel

Le Joyau des Valoris de Pierre PevelBroché : 256 pages
Éditeur : Bragelonne
Date de parution : 25 Mai 2016
Collection : Fantasy
Langue : Français
ISBN-10 : 1028100590
ISBN-13 :979-1028100599
Disponible sur liseuse : Oui

Prix éditeur : 17€90

Son résumé :

Dans la cité corrompue de Samarande, Iryän Shaän, voleur aux yeux de drac, est engagé pour voler un précieux diadème. Il s’acquitte de sa mission mais les joyaux qui ornaient le diadème sont dérobés peu après. Pourquoi ? Par qui ? Pour se disculper, Iryän et ses complices devront le découvrir et vaincre par la ruse et le fer de nombreux adversaires : voleurs, assassins, mages et spectres.

Mon avis :

L’univers de Haut-Royaume fait partit de mes préférés et de mes incontournables de la Fantasy. N’étant pas une grande lectrice, ni même amatrice du genre, la saga de Pierre Pevel a su conquérir mon cœur grâce à une intrigue passionnante et un monde très riche, mais surtout totalement imaginaire. De fait, en attendant le troisième tome de la série, découvrir le premier opus de ce spin-off et replonger dans les allées du Haut-Royaume a été un véritable bonheur. 

Avec Les Sept Cités, nous ne suivons pas Lorn Askariàn et nous ne nous trouvons pas au même endroit que dans la série originale. En effet, cette fois-ci il s’agit de découvrir le côté sombre et corrompu du Haut-Royaume à travers les yeux de personnages sans foi, ni lois, mais toujours a un rythme effréné. De fait, ce premier tome se dévore littéralement tant on se retrouve happé par l’histoire et son côté un peu mystique. On a du mal à comprendre de quoi il retourne au départ, les réponses ne nous apparaissant qu’au fur et à mesure que de nouvelles questions se posent.

Nous suivons donc une troupe de voleurs un brin curieuse dans une histoire de cambriolage, de trahison et de magie. L’intrigue, bien qu’assez courte, se déroule très vite et on prend beaucoup de plaisir à découvrir les traits de caractères de tous les personnages, bien que les petits bonds de l’un à l’autre au fil du récit soit un poil déroutant au début. En effet, nous suivons les personnages de façon distincte, et pas forcément en tant que groupe. Chacun ayant son rôle à jouer dans l’intrigue que Pierre Pevel nous sert, il est parfois un petit peu difficile de s’y retrouver avant que l’on s’habitue réellement à la présence et au rôle de chacun.

Une nouvelle fois, la plume de Pierre Pevel est envoûtante et entraînante, l’auteur sachant comment laisser planer le suspense et comment intriguer son lecteur. On a du mal à lâcher le roman avant de l’avoir terminé, curieux de découvrir ce qui se cache réellement derrière le trésor du Joyau de Valoris que tant de monde semble convoiter. Plus, on s’interroge aussi sur les obstacles que les personnages croisent sur leur chemin et sur leur implication dans cette histoire.

Si Lorn m’a un petit peu manqué dans cette lecture, j’ai vraiment adoré suivre et découvrir l’arrogance, mais aussi la loyauté, de Svern et Iryän, et je me suis profondément attachée à eux malgré le fait que le roman soit assez court. Pierre Pevel m’a emporté dans son monde une nouvelle fois et ce fût un vrai plaisir que d’y replonger. Sans aucun répit pour les personnages comme pour le lecteur, cette histoire se révèle tout simplement passionnante. En nous dévoilant cette autre face du Haut-Royaume, Pierre Pevel m’a comblé et vraiment séduite. J’ai vraiment hâte de lire la suite.

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Les Tomes Publiés

 
A propos Chouquette 346 Articles

Chouquette, chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*