Une seule nuit entre ses bras de Joss Wood

Chronique de Kloliane Kloliane

 

:star: Une seule nuit entre ses bras de Joss Wood

Une seule nuit entre ses bras, de Joss WoodNombre de pages :  288 pages
Éditeur :  Harlequin
Date de sortie :  1 mai 2016
Collection :  Azur
Langue :  Français
ISBN-10:  2280344327
ISBN-13:  978-2280344326
Prix Éditeur :  4€30 
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Une seule nuit entre ses bras, Joss Wood

Victoria enrage… Comment Matt, son nouveau colocataire, a-t-il osé lui refuser le moment de plaisir auquel ils aspirent tous les deux ? Pour ajouter à son humiliation, voilà qu’elle le retrouve à présent à la soirée professionnelle qu’elle organise. Car, bien sûr, en plus d’être irrésistible, Matt est un attaché de presse réputé, qui lui propose bientôt de collaborer avec lui ! Si Victoria a l’impression d’être hantée par son beau regard vert, elle sait également qu’elle ne peut refuser une offre aussi intéressante. Même s’il devient évident que leur désir est réciproque, et que, malgré leurs différences, ils ne pourront pas s’interdire éternellement de céder à la passion…

+ 1 roman gratuit : Une irrépressible passion, Kimberly Lang

Alors qu’elle est venue passer le week-end à Las Vegas, dans le seul but de se détendre un peu à l’abri des paparazzis, qui à Dallas scrutent ses moindres faits et gestes Evie fait la rencontre inattendue de Nick Rocco, un homme énigmatique dont le charme ténébreux la bouleverse aussitôt. A tel point qu’elle cède au désir et passe avec lui une nuit passionnée. Une nuit qu’elle sait, hélas, sans lendemain. Mais quelques semaines plus tard, elle apprend qu’elle est enceinte…

 

Mon Avis :

Une seule nuit entre ses bras

Victoria… Tori pour les intimes… On peut dire qu’elle a le chic de se mettre en couple avec de drôles de zozos.  Le dernier en date, Mark, l’accueille à la maison avec une jeune femme nue le chevauchant. Son excuse ? Il a oublié  de lui dire que c’était une soirée spéciale plan à 3. Ni une, ni deux, Victoria retourne chez ses anciens colocataires pour oublier ce nouvel échec dans sa vie sentimentale. Elle aura alors l’agréable surprise d’y croiser un nouveau coloc du nom de Matt. Une forte attirance va lier ces deux personnages. Mais comment vivre pleinement une relation quand la peur de souffrir étreint votre coeur?

Au tout début du roman, je n’ai pu m’empêcher de rire devant la situation cocasse et l’absurdité des excuses de son ex. Cela semblait de bon augure et j’ai continué avec enthousiasme ma lecture. Et j’ai continué… Et je n’ai plus souris. Victoria qui m’avait paru si sympathique, commença à m’horripiler.

Attristée par ce qu’elle vient de vivre, elle se jette, dès le soir même, dans les bras de Matt qui la repousse gentiment. Ne supportant pas son refus, elle joue les vamps pour qu’il craque et couche avec elle.  Je n’arrive vraiment pas à comprendre ce genre de comportement. Puis j’ai poussé un soupir en apprenant pourquoi elle avait peur d’aimer. Nous avons encore droit au manque d’affection des parents. Le problème avec le personnage de Victoria est qu’elle ressemble à tant d’autres héroïnes que ça en devient lassant. C’est de même pour Matt quoi qu’il soit moins caricatural. Sa peur de l’engagement est certes déjà-vu aussi, mais je fus bien plus compatissante, car elle avait pour moi beaucoup plus de sens.

D’une histoire qui démarrait sur les chapeaux de roues, mon enthousiasme fut très vite retomber.  Pourtant, la scène du début puis la discussion entre Tori et ses amis sont très amusants et originaux ! Mais l’auteur se perd dans des personnages caricaturaux et  une histoire banale  pour nous offrir une romance fade.

 

Une irrépressible attirance

Là encore, j’ai poussé un soupir. Il n’y a pas une semaine, j’ai lu une romance où l’héroïne découvre qu’elle est tombée enceinte après un week-end de folie à Las Vegas. Génial ! Retour direct dans le Nevada pour prévenir le futur papa… Bref ! J’ai passé outre ce désagrément et j’ai continué ma lecture. Et j’avoue, malgré une intrigue de départ peu originale, j’ai assez apprécié l’histoire pour son héroïne (enfin !). Kimberley, héritière d’une riche famille de Dallas, est une jeune femme qui a du caractère. Elle sait tenir tête à Nick, le futur papa et lui prouve que leur histoire n’est pas éphémère. Kimberley est l’atout charme de cette romance. Et grâce à l’épilogue de fin lors de l’accouchement, j’ai quitté ce roman avec  un grand sourire.

Moyen

Acheter ce roman sur Amazon

A propos Songe d'une nuit d'été 841 Articles
Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.