ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESNEW ADULT

Crazy in love de Lauren Chapman

Chronique de LittlepadfootLittlepadfoot

:star: Crazy in love de Lauren Chapman

 

Crazy in loveNombre de pages :  464 pages
Editeur :  Le Cherche Midi
Date de sortie :  28 avril 2016
Collection :  New Romance
Langue :  Français
ISBN-10:  2749148529
ISBN-13:  978-2749148526
Prix Editeur :  17,80€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Un couple improbable, et pourtant…

Mélodie, 22 ans, quitte son Paris natal pour partir étudier à New York. Elle rêve d’y décrocher un diplôme à la hauteur de ses ambitions. Son avenir semble tout tracé. Oui, mais… la rencontre avec Ryan, un célèbre acteur américain, va bouleverser ses plans. Dès le premier regard, Mélodie tombe follement amoureuse. Aux prises avec cette passion dévorante, elle néglige son travail, ses amis, et commence à fréquenter le gotha mythique d’un monde de paillettes où se dissimulent perfidies et trahisons. Ryan la désire, la jette. Elle se donne, s’abandonne, se rebelle…
Jusqu’où leur attrait charnel incontrôlable les entraînera-t-il ? Par quelles joies et quelles souffrances devront-ils passer pour ne pas perdre pied ? Le terrible secret qu’elle réussira à percer sera-t-il la clé de leur dernière chance ?

Mon avis :

Ce roman m’a tentée par son résumé, car cela faisait un moment que je n’avais pas lu de New Adult caliente avec des personnages qui se déchirent, du coup je me suis lancée avec celui-là ! J’ai été encore plus séduite par l’objet-livre qui tourne autour du violet et du rose sur l’ensemble de sa présentation extérieure et qui en plus a une tranche entièrement rose, je suis totalement fan ! Mais malheureusement le début du roman m’a fait très vite déchantée…

On va suivre Mélodie, une jeune parisienne qui part vivre son rêve américain en allant étudier et travailler à New York City. Elle partait bien, avec les encouragements de sa famille restée à Paris, une colocation géniale qui l’attend avec Claire sa meilleure amie, sa rentrée à Columbia une très bonne université, un petit boulot étudiant de serveuse dans un bar très chic, mais tout déraille très vite lorsqu’elle rencontre un homme incroyablement séduisant et surtout incroyablement arrogant et prétentieux dans l’avion. C’est Ryan Reed, un célèbre acteur, à renommée internationale.

A partir de là, Mélodie ne pense plus qu’à lui, bien qu’elle ne sache pas encore qui c’est car elle ne l’a pas reconnu, n’étant pas très calée en cinéma. Et du coup c’est là que ça a un peu bloqué avec le personnage de Mélodie, car elle tombe raide amoureuse d’un homme qui lui a dit trois mots et qui l’a vaguement draguée et pas de la manière la plus galante. Après elle ne pense plus qu’à lui au détriment du reste de son entourage et de sa vie, je l’ai trouvée franchement ridicule…Cela s’est un peu estompé au fur et à mesure du livre, mais déjà à chaque apparitions de Ryan les « boum boum boum » ça m’a très vite saoulée. On aurait dit une jeune adolescente à ses premiers émois, mais non car Mélodie a vingt-deux ans et est déjà quand même un minimum expérimenté, du coup c’était franchement énervant.

Maintenant passons au positif et surtout au gros point positif qui a fait que ce roman m’a surprise, c’est que c’est super addictif ! Je me suis étonnée moi-même, avec un livre qui a si mal démarré, de le dévorer et de passer la moitié de ma nuit dessus ! Les 100 premières pages ont été dures à avaler comme je l’ai expliqué, mais après je n’ai pas pu m’en décrocher. Comme Mélodie, on s’enlise dans la relation entêtante avec Ryan Reed, les deux se cherchent, puis il la jette car il est trop occupé, puis exige sa présence pour qu’après elle voit dans les journaux peoples qu’il sort avec la moitié des starlettes du cinéma. C’est une relation empoisonnée, comme on les aime et très bien dosé, bien que parfois on a envie de taper les deux pour qu’ils soient mignons et qu’ils restent ensemble à faire le petit couple. Clairement, leur histoire donne chaud, surtout grâce à Ryan, qui fait le petit macho dominateur bien qu’on ne peut que l’aimer au final malgré cela.

J’ai également beaucoup aimé connaître un peu plus les petits détails de la vie new-yorkaise et aussi tout ce que cache la vie du show-biz, ce monde à paillettes qui au final va dévorer Mélodie. L’écriture de l’auteur est très intéressante, mais un petit bémol pour les chapitres qui étaient parfois trop courts à mon goût, ils faisaient généralement trois pages et cinq pages pour les plus longs, mais très rares. J’avais parfois l’impression que c’était mal chapitré, qu’il y avait trop de coupures, mais après cette impression s’est également estompée et au final ce chapitrage a peut-être contribué au fait que ma lecture soit si addictive. Dommage également pour la fin trop brusque

En bref, cette lecture a été pour moi haute en couleurs, j’ai aimé les rebondissements à répétitions de leur relation, laissant l’héroïne mais aussi moi sur des charbons ardents à attendre la prochaine venue de Ryan. Malgré un personnage principal trop cruche, je pense lire la suite de ce livre, car j’ai vu que c’était une saison 1, j’attends donc avec impatience la suite de leur histoire sulfureuse, en espérant en apprendre un peu plus sur le personnage masculin !

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

    1. Ca partait très mal pour moi au début à cause de l’héroïne, j’ai eu très peur au début, surtout vu la longueur du roman !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils