Accueil ASCF Temps glaciaires de Fred Vargas

Temps glaciaires de Fred Vargas

8 Temps de lecture
4
0

 

:star: Temps glaciaires de Fred Vargas

Les temps glaciaires fred vargasBroché: 475 pages
Editeur : J’ai lu
Date de parution : 20 avril 2016
Collection : J’ai lu Policier
Langue : Français
ISBN-10: 2290120332
ISBN-13: 978-2290120330
Prix éditeur : 8€20
Disponible sur liseuse : Oui
Son résumé:

« Adamsberg attrapa son téléphone, écarta une pile de dossiers et posa les pieds sur sa table, s’inclinant dans son fauteuil. Il avait à peine fermé l’oeil cette nuit, une de ses soeurs ayant contracté une pneumonie, dieu sait comment. La femme du 33 bis ? demanda-t-il. Veines ouvertes dans la baignoire ? Pourquoi tu m’emmerdes avec ça à 9 heures du matin, Bourlin ? D’après les rapports internes, il s’agit d’un suicide avéré. Tu as des doutes ? Adamsberg aimait bien le commissaire Bourlin. Grand mangeur grand fumeur grand buveur, en éruption perpétuelle, vivant à plein régime en rasant les gouffres, dur comme pierre et bouclé comme un jeune agneau, c’était un résistant à respecter, qui serait encore à son poste à cent ans. Le juge Vermillon, le nouveau magistrat zélé, est sur moi comme une tique, dit Bourlin. Tu sais ce que ça fait, les tiques ? ».

Mon avis:

– Quel est le point commun entre une stèle mystérieuse au fin fond de l’Islande, une association qui fait des reconstitutions de l’assemblée révolutionnaire et des suicides qui n’en sont pas vraiment?

– C’est farfelue comme question!

– C’est du Vargas…

Comme si cette phrase suffisait à clarifier l’énigme…

Fidèle à ses personnages et à ses intrigues fantasques et surréalistes, Fred Vargas offre avec Temps glaciaires un nouvel opus des enquêtes du commissaire Adamsberg à la hauteur de son héros. Tout commence par le pseudo suicide d’une vieille dame dans sa baignoire et la découverte d’un mystérieux symbole gravé dans la salle de bain où l’on retrouve le corps. Très vite suivi par celui du propriétaire d’un haras de la région parisienne. Leur point commun ? Un étrange voyage en Islande et une expédition qui a mal tourné 10 ans plus tôt.

C’est toujours avec un réel plaisir que l’on retrouve à l’oeuvre dans cette nouvelle enquête l’équipe d’enquêteurs hétéroclites de la brigade du 15e arrondissement. Pour ceux qui ne sont pas familiers de l’univers très particulier de Fred Vargas, vous allez découvrir un commissaire « pelleteur de nuages », intuitif et dont la logique échappe au commun des mortels, un commandant puits de connaissances et d’alcool, une géante au grand cœur appelée Violette, un hypersomniaque,  un ichtyologue, un chat paresseux… Tout ce petit monde va œuvrer pour démêler la « pelote d’algues » constituée – comme toujours dans les intrigues de Vargas- de plusieurs fils si disparates qu’on se demande comment elles vont finir par se démêler.

Férus d’intrigues policières réalistes et vraisemblables, vous pouvez passer votre chemin, Vargas n’est pas pour vous. L’univers de l’auteure est saugrenu, poétique, décalé. Les personnages semblant parfois débarquer d’une autre dimension ou être sous LSD charment et déroutent. On aime ou non, mais les fans retrouveront avec cette enquête qui va conduire les personnages dans les terres du nord tous les ingrédients qui rendent les romans de Vargas si particuliers. On y retrouve des personnages uniques par leurs habitudes et petites « tares », ces petits riens de la vie quotidienne qui ont toujours à un moment ou un autre leur importance – comme les gratterons qui s’accrochent au pantalon d’Adamsberg – un certain mysticisme avec cette stèle mystérieuse et bien entendu de l’histoire avec un H – un curieux H découvert sur les lieux des « suicides ».

Encore une fois, j’ai adoré me perdre dans les méandres parfois obscures de l’auteure et retrouver un Adamsberg fidèle à lui même et même plus car il va même parvenir à semer le trouble dans son équipe pourtant habituée à ses circonvolutions et errances. Au terme d’une enquête passionnante, il faudra attendre les 50 dernières pages pour connaître le fin mot de l’histoire.

Un très bon Vargas à découvrir !

Excellent

Acheter ce roman sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par 

4 Commentaires

  1. samsha

    7 mai 2016 à 15 03 18 05185

    je ne connaissais pas Vargas avant « ceux qui vont mourir te saluent » que j’ai lu assez récemment. J’ai été très intriguée par son style! Du coup, j’ai bien envie de découvrir ce livre! Peut-on le prendre en cours de route sans avoir lu les précédents opus avec les aventures du commissaire Adamsberg?

    Réponse

  2. Furiae

    7 mai 2016 à 15 03 54 05545

    Bonjour ^^ Voilà qui me conforte dans l’idée de l’acheter, même si je n’en avais pas vraiment besoin ! « Pars vite et Reviens Tard » avait suffi pour me faire mémoriser le nom de cette auteure et de son commisaire emblématique.

    Réponse

  3. Elora

    7 mai 2016 à 16 04 18 05185

    Oui pas de souci. L’auteure rappelle l’essentiel sur ses personnages.;)

    Réponse

  4. […] via Temps glaciaires de Fred Vargas — Songe d’une Nuit d’été – Le Webzine Au Fém… […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Roman Empire : Master of Rome

Année de sortie : 27 juillet 2018 Avec : Ditch Davey, Tim Carlsen, Natalie Medlock, Ben Bl…