Accueil ASCF Just married ! – Collectif

Just married ! – Collectif

9 Temps de lecture
2
0

 Chronique réalisée par RoseRose

Just married !, Collectif


Just married - La fiancée idéale, Un mariage parfait, Une épouse en fuite - HarlequinNombre de pages
: 416 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er avril 2016
Collection : Hors série
Langue : Français
ISBN-10 : 228035960X
ISBN-13 : 9782280359603
Prix Éditeur : 7,70 €
Disponible sur Liseuse : oui

Son résumé :

La fiancée idéale, Cathy Williams

Pressé de se marier par sa mère, Rafael Rocchi finit par jeter son dévolu sur Cristina, une jeune femme aux courbes voluptueuses qui a tout de l’épouse idéale. Même si, pour parvenir à ses fins, il va devoir faire croire à la jeune romantique qu’il éprouve de tendres sentiments à son égard…

Un mariage parfait, Rebecca Winters

Regina est bouleversée. Dans quelques jours, elle devra épouser un homme qu’elle n’aime pas. Résolue à écouter une dernière fois son cœur, elle se rend chez Dinozzo, celui qu’elle aime en secret depuis toujours, pour partager avec lui une nuit d’amour – une seule…

Une épouse en fuite, Lee Wilkinson

Perdita pensait ne jamais revoir Jared Dangerfield, l’homme qu’elle a épousé des années plus tôt, mais qu’elle a quitté en apprenant qu’il avait une liaison. Pourtant, c’est bien lui qui se trouve aujourd’hui devant elle et qui exige qu’elle revienne vivre chez lui pour partager son lit. Si elle refuse, lui explique Jared avec cynisme, c’est toute sa famille qui en subira les conséquences…

Mon avis :

La fiancée idéale

Dans cette histoire, on a vraiment droit à l’oie blanche toute naïve, pas expérimentée pour deux sous, charmante dans sa maladresse, j’en conviens, mais un peu cruche quand même et surtout en admiration béate devant l’autre abruti, j’ai nommé Rafael. Le pire stéréotype de l’homme d’affaires qu’on puisse trouver ! Riche, beau, arrogant, une femme différente à son bras tous les jours (du type mannequin, sinon ça ne va pas), antipathique au possible, et cet air supérieur ! L’attirance des contraires est une idée assez courante en romance, et peut très bien fonctionner, mais dans ce cas, on est vraiment dans la surenchère. Elle le regarde avec des yeux enamourés pendant que lui ne pense qu’à lui enlever ses vêtements. Et elle est tellement crétine ! Allez, un petit passage pour vous montrer que je ne suis pas sévère mais bien réaliste :

– J’ai lu des articles… Un homme a besoin de jouir… Sinon…
Elle fronça les sourcils, en s’efforçant de se remémorer ses lectures.
– Est-ce que, sinon, ce n’est pas dangereux pour… pour la santé ?

Et après ça il est censé la prendre au sérieux ?! (Pour info, notre héroïne n’a pas 15 ans hein.) En plus elle lui lave et repasse ses vêtements.

Bref, si vous avez besoin de vous énerver un bon coup, pas de problème, j’ai trouvé l’histoire qu’il vous faut !

Un mariage parfait

On continue avec une histoire de princesse et de mariage arrangé. Mais la princesse est amoureuse de son ami, le fils du jardinier… (Amis des idées reçues bonjour !) Le royaume se trouve plus ou moins vers Monaco (soleil et glamour au rendez-vous). Dans le genre crédible, on peut passer à autre chose : la jeune princesse doit se marier car on l’a trouvée dans une situation compromettante. Or, de nos jours, on ne peut pas dire que dans les monarchies européennes ça se passe vraiment comme ça…

On voit que l’auteur a absolument voulu poser des barrières dans la relation des deux héros, mais elle aurait du transposer son récit soit dans une autre époque, soit dans un autre pays. Résultat les personnages ont l’air de jouer un rôle, et on peine à rentrer dans leur histoire.

Une épouse en fuite

Dans cette histoire, nous avons encore un homme imbu de lui-même, mais cette fois-ci, il a de bonnes raisons de l’être. Et l’histoire démarrait bien, jusqu’au moment où on apprend le pourquoi du comment (je ne veux pas spoiler, donc désolée pour les propos sibyllins), c’est vraiment tiré par les cheveux. Perdita n’a jamais laissé à Jared l’occasion de s’expliquer, alors qu’il était censé être l’homme de sa vie.

En fait le problème dans ce roman, c’est Perdita. Elle est tout sauf agréable. Au début on se laisse prendre par cette jeune femme douce qui veut éviter toute complication à son père malade, mais au fur et à mesure, on en vient à être choqué par sa réaction lorsqu’elle a découvert que son mari en galante compagnie. Attention, je ne dis pas qu’il faut pardonner à tous les maris qui trompent leur femme, mais dans cette histoire, il y avait une bonne raison à la présence d’une strip-teaseuse dans la chambre.

En résumé, on va dire que je suis complètement passée à côté de ce livre !

Moyen

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par There will be books
Charger plus dans ASCF

2 Commentaires

  1. Cécile Dlivres

    25 avril 2016 à 19 07 09 04094

    Lol, c’est la première fois que je ris autant en lisant une chronique, continues comme ça Rose, ça me va ! Tu es super sincère et ça me plais !

    Réponse

  2. Acquisitions – 2016 | There will be books

    15 août 2017 à 23 11 29 08298

    […] 2016 Last one home, Debbie Macomber, Ballantine, 2015 After saison 1, Anna Todd, Hugo, 2015 Just married, Collectif, Harlequin, […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

L’audace d’une étoile de Corine Valade

L’audace d’une étoile de Corine Valade Nombre de pages : 304 pages Editeur : D…