Accueil ASCF A l’épreuve du désir de Sarah Mayberry

A l’épreuve du désir de Sarah Mayberry

6 Temps de lecture
1
0

Chronique réalisée par RoseRose

À l’épreuve du désir de Sarah Mayberry

A l'épreuve du désir, Sarah Mayberry, HarlequinNombre de pages : 224 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er mars 2016
Collection : Sagas
Langue : Français
ISBN-10 : 2280358344
ISBN-13 : 9782280358347
Prix Éditeur : 6,90 €
Disponible sur Liseuse : oui

Son résumé :

Vingt minutes top chrono. C’est le temps que Poppy a octroyé à Jack Stevens pour lui procurer l’orgasme le plus éblouissant de sa vie. Un pari stupide, qu’elle regrette à la seconde où il fait passer son t-shirt par-dessus sa tête pour dévoiler ses abdominaux parfaits. Certes, elle voulait le remettre à sa place, lui prouver qu’elle n’avait pas besoin d’un homme dans sa vie, mais de là à finir au lit avec un collègue… Pire, un homme qu’elle ait profondément… dans quoi s’est-elle lancée ? Car la dernière chose dont elle a besoin, c’est bien d’avoir la tête pleine des souvenirs  du corps brûlant de Jack contre le sien, de son regard acier chargé de désir, et du plaisir – à n’en pas douter inoubliable – qu’il va lui donner, chaque fois qu’elle se retrouvera face à lui en réunion…

Mon avis :

Poppy est une ancienne championne de natation, et vient d’être embauchée dans la rédaction où travaille Jack Stevens. Les débuts sont houleux entre les deux, puisque Jack trouve inadmissible qu’une médaille puisse permettre à la jeune femme de travailler comme journaliste, alors que certains, pourtant bardés de diplômes et de stages, n’ont pas d’emploi dans le milieu. On est dans un schéma assez classique dans lequel les contraires s’attirent, mais contrairement à pas mal de romances, on n’est pas dans un rapport de hiérarchie entre les deux. Soit, Jack est connu et reconnu dans son milieu, il a fait ses preuves et a écrit un livre best-seller, mais Poppy est loin d’avoir à rougir de son propre palmarès !

Un bon point donc, et à cela s’en rajoute un autre : ils ont tous les deux des failles, des blessures. Lorsqu’on est sportif de haut niveau comme la jeune femme, ça ne se fait pas sans douleur, et dans le roman elle va rencontrer une autre épreuve. Quant à Jack, sa vie jusqu’alors n’a pas été de tout repos, et son divorce a été compliqué à gérer. Il est d’ailleurs dommage que l’auteur n’ait pas insisté davantage sur lui et sur cet épisode douloureux de sa vie, qui nous aurait permis de mieux le comprendre.

En revanche, Poppy a un côté oie blanche un peu décevant de temps en temps, devant ce dieu qu’est Jack, et qu’elle glorifie régulièrement, que ce soit dans son travail ou physiquement.

Ce qui est dommage, c’est que ça reste une petite romance sans prétention, alors qu’on aurait aimé que l’auteur aille encore plus loin. Elle ne va pas nous laisser un souvenir impérissable alors que la trame est bien trouvée et que les personnages sont sympathiques. Même avec la famille de Poppy (qui n’est pas des plus agréables) il y aurait eu des choses à dire.

Bon

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

Un Commentaire

  1. Psycho-boook

    1 avril 2016 à 23 11 36 04364

    oh celui la ne m’attire pas des masses =S

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…