L’épouse du chevalier de Margaret Moore

Chronique de Karine Karine

 

:star: L’épouse du chevalier de Margaret Moore

L’épouse du chevalier de Margaret MooreNombre de pages : 320 pages
Editeur : Harlequin
Date de sortie : 1er Avril 2016
Collection : Les Historiques
Langue : Français
ISBN-10: 2280347547
ISBN-13: 9782280347549
Prix Editeur : 6,95€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Angleterre, XIIIe siècle

Face à sa sœur, qui s’inquiète pour elle, lady Mavis à bien du mal à défendre le choix de son fiancé. Evidemment, il s’agit d’un mariage arrangé ; mais n’est-ce pas toujours le cas pour des demoiselles de leur rang ? Et, s’il est vrai que sir Roland vient d’une famille où les hommes se comportent comme des brutes, Mavis a cependant l‘intime conviction qu’il vaut mieux que tous les siens : son attitude, que certains considèrent comme de la froideur, masque une grande sensibilité, elle en est persuadée. Du moins, elle l’espère de tout son cœur, et sa nuit de noces lui apprendra bien assez tôt si elle a eu raison de se fier à son instinct…

 

Mon avis :

C’est avec plaisir que je me suis plongé dans cette histoire. Après celle de Tamsin et Rheged, j’étais impatiente de lire celle sur Mavis et Roland.

Dès le départ, on sait que Roland ne ressemble pas à ses frères. Il a beau arborer une attitude froide, il reste honnête et droit envers les autres. Au contact de Mavis, sa carapace se fissure. Il montre la vraie facette de sa personnalité : un homme doux, attentionné et passionné.

Roland et Mavis forment un couple très attachant. On voit parfaitement que ce mariage bien qu’il semble arrangé est fondé sur de réels sentiments. J’ai aimé le fait qu’ils communiquent, qu’ils prennent le temps de discuter lorsqu’ils sont seuls. A côté de ça, j’ai éprouvé une haine sincère envers d’autres personnages comme le frère jumeau de Roland, Gerrard. Son comportement m’est sorti par les oreilles et bien qu’il y ait un changement de sa part, il devra faire ses preuves dans le dernier tome car il ne m’est pas sympathique malgré tout.

Dans ce tome-ci, je déplore le manque d’action qui aurait donné un peu plus de dynamique à l’histoire. Elle n’est venue qu’en toute fin du livre ce qui est vraiment dommage. L’événement de fin donne le la pour la suite de cette série, mais j’aurai grandement préféré qu’il s’étale un peu plus dans le temps et non sur quelques pages.

Pour conclure, ce deuxième tome est un peu en dessous du premier avec une presque  totale absence d’intrigue. Pourtant, j’ai passé un bon moment. L’évolution de la relation entre nos deux amoureux est plaisante. On suit leur quotidien dans un environnement parfois hostile. Quoique je ne sois pas impatiente, je suis tout de même curieuse de lire et de voir comment va transformer le personnage de Gerrard dans le troisième et dernier tome de la série.

Très bon

Acheter ce roman sur Amazon

A propos Songe d'une nuit d'été 841 Articles
Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.