ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINEROMANCE TRÈS EPICÉE

La Zone d’Attaque de Jaci Burton

Chronique de BeeBee

Les Idoles du Stade Tome 7 : La Zone d’Attaque de Jaci Burton

La Zone d’Attaque, de Jaci BurtonBroché: 480 pages
Editeur : MILADY
Date de sortie : 25 mars 2016
Collection : Sensations
Langue : Français
ISBN-10: 2811216928
ISBN-13: 978-2811216924
Prix éditeur : 7.90€
Disponible sur liseuse : OUI

Le résumé :

La jeune créatrice de mode Carolina Preston est au bord du succès. Pour promouvoir sa propre ligne, elle a besoin de publicité, et saute sur l’occasion quand son frère lui propose son meilleur ami, le beau joueur de hockey Drew Hogan. Certes, à l’université, Carolina était folle de lui, mais n’était qu’une de ses nombreuses conquêtes. Cette fois, à elle de l’utiliser professionnellement ! Toutefois, Drew est bien déterminé à lui prouver qu’il a changé, et mérite une seconde chance…

Mon avis :

Drew et Carolina ont eu une très brève aventure à l’université, qui s’est terminé en eau de boudin. Alors que mademoiselle avait le cœur brisé (adieu ses rêves de folle histoire d’amour avec Drew), lui était déjà passé à autre chose, bien décidé à se lancer à fond dans sa carrière de hockeyeur professionnel.

Carolina vient d’un milieu aisé et peine à se faire de la place dans le monde de la mode, alors qu’elle trime comme une forcenée, à tel point qu’elle en oublie qu’elle a une vie à côté. C’est finalement sur les conseils de son amie Stella qu’elle décide de redonner une chance au beau Drew Hogan, qui lui tourne autour depuis qu’il est revenu dans sa vie.

Carolina est une fille bosseuse, qui se démène pour son travail et se donne les moyens de réussir, et c’est ce que j’apprécie chez elle. Elle donne tout à son boulot, fait tout pour lancer sa carrière, quitte à faire une croix sur tout le reste. Dans l’ensemble, elle est une fille comme on aimerait toutes un peu l’être : travailleuse et ambitieuse. Adieu les rêves de petite fille qu’elle avait à propos d’elle et de Drew, elle a fini par comprendre qu’il n’était pas un mec pour elle, au point d’en oublier qu’en huit années séparés l’un de l’autre, il avait mûri et était devenu un homme responsable. Et c’est là qu’il y a deux bémols :

  • Primo : évidemment qu’il a changé ! Il a trente ans, il sait qu’il prend de l’âge, et cherche à se poser. Drew est devenu un mec bien, et Carolina nous rabâche à toutes les sauces qu’il est encore et toujours le même crétin arrogant qu’à la fac. Comment expliquer, alors, qu’elle ait changé, et pas lui ? Aucune logique là-dedans.
  • Secundo : Carolina est l’archétype de l’héroïne que l’on trouve partout en ce moment dans la romance contemporaine : « je suis une femme de caractère, mais dès qu’il y a un bel homme qui me fait de l’œil, je deviens un tas d’hormones dégoulinant ». Elle perd en crédibilité, et ça, c’est dommage.

Drew, quant à lui… Son personnage est un peu creux, Jaci Burton aurait eu mieux fait d’étoffer un peu plus la personnalité de Drew et toutes les histoires autour de son passé et de son équipe de hockey plutôt que de se fixer autant sur la Fashion Week de Carolina. C’est d’autant plus dommageable que Drew semble, de ce que l’auteure nous laisse entrevoir, être quelqu’un de sympathique, qui aurait gagné à prendre davantage de place dans l’histoire.

Au final, une romance agréable, qui se lit sans prise de tête. Mais… on peut sûrement trouver mieux ailleurs.

Bon

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils