Accueil ASCF Le secret d’une nuit d’amour de Kim Lawrence

Le secret d’une nuit d’amour de Kim Lawrence

7 Temps de lecture
0
0

Chronique d’Eole Eole

:star: Le secret d’une nuit d’amour, Kim Lawrence

Le secret d’une nuit d’amour, Kim Lawrencee8paLNombre de pages : 143
Éditeur :  Harlequin
Date de sortie :  1 avril 2016
Collection :  Azue
Langue :  Français
ISBN-10:  2280343525
ISBN-13:  978-2280343527
Prix Éditeur :  4,30€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Elles vont devoir révéler leur précieux secret à l’homme qu’elles n’ont jamais cessé d’aimer… Trois ans plus tôt, cacher sa grossesse à Ben Warrender avait semblé à Lily la plus sage des décisions. Après tout, Ben appartenait à l’aristocratie anglaise, était sur le point de se marier, et n’avait sans doute que faire du fruit d’une nuit sans lendemain. Pourtant, lorsqu’elle le voit apparaître sur l’île où elle passe quelques jours de vacances, Lily comprend qu’elle s’est lourdement trompée. Avec des éclairs de colère dans son beau regard bleu, Ben lui annonce de but en blanc avoir appris qu’il est le père de sa petite Emmy. Et qu’il est bien déterminé à faire dorénavant partie de leur vie, à leur fille et à elle…

Mon Avis :

Le résumé promettait une romance qui avance doucement, où le père revient dans la vie de sa fille et même s’il s’impose, il le fait par amour. Mais en fait, pas du tout !

Ici, Benedict Warrender découvre qu’il a une fille quand, en rendant visite à son grand père, il tombe sur la mère de Lily qui travaille au manoir et sur sa petite fille. Immédiatement, il fait le lien avec son aventure d’un soir…et décide d’aller trouver la mère sur l’île où elle a pris des vacances en ayant déjà en tête que c’est une mauvaise mère car elle est partie sans sa fille. Bon, déjà j’ai eu un peu de mal là…

Mais ensuite, ça ne s’est pas arrangé ! Pourquoi ? Parce que Ben est un personnage égoïste sur beaucoup de points, antipathique et égocentrique. Tout au long du roman, qui est assez court, il ne fait que critiquer Lily : elle l’a quitté après qu’ils aient couché ensemble sans laisser de mot, elle lui a caché qu’elle était enceinte, elle prend des vacances sans sa fille, … Et cela sans chercher à savoir le pourquoi du comment. Alors certes, c’est son caractère, mais ça m’a insupporté car j’aimais beaucoup le personnage de Lily. C’est celui d’une maman prête à tout pour sa fille, qui voulait bien faire et qui n’a jamais rien demandé à personne ! Or, j’ai trouvé dommage que dès qu’elle était en présence de Ben, elle se jette dans ses bras toutes les trente secondes et n’arrête pas de repenser à leur nuit d’amour d’il y a trois ans…on peut revoir un garçon sans devenir niaise ou avoir absolument envie de coucher avec lui non ?

Bon, concernant l’histoire, je l’ai trouvée un peu rapide, mais le principe de l’enfant liant les parents et ce qu’il se passe dans le roman a le mérite d’avoir été bien trouvé pour accélérer la relation. Le sujet difficile des enfants malades a été assez délicatement abordé et notamment aussi les résidences pour parents d’enfants hospitalisés.

En fait, ce qui m’a gênée dans ce livre, c’est qu’il n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais, j’ai trouvé la romance trop fulgurante et peu crédible surtout vu le caractère de cochon du personnage masculin qui, je trouve, n’a que son physique pour lui. C’est donc un avis en demi-teinte, je pense que ce livre plaira aux adeptes du genre, mais en ce qui me concerne, j’aurais aimé vibrer un peu plus avec les personnages.

 

 Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…