Accueil ASCF Les Couleurs d’Eliza de Maggie Robinson

Les Couleurs d’Eliza de Maggie Robinson

8 Temps de lecture
2
0

:star: L’Agence Evensong Tome 3 : Les Couleurs d’Eliza de Maggie Robinson

Les couleurs d'Eliza de Maggie RobisonNombre : 384 pages
Editeur : J’ai lu
Date de sortie : 03 Février 2016
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10:2290122424
ISBN-13:978-2290122426
Prix Editeur : 7,40€
Disponible sur Liseuse : OUI

Lire un extrait du roman

Acheter le livre chez J’ai Lu Pour Elle

Son résumé :

– Je sais que vous aimez votre travail à l’agence Evensong, Eliza. Mais mon beau-frère a besoin d’une gouvernante et je n’ai que vous sous la main. C’est une solution temporaire, je vous le promets. Comment refuser ce service à lady Raeburn ? Eliza se laisse fléchir et s’en va sonner chez Nicholas Raeburn, jeune peintre excentrique récemment débarqué à Londres avec sa fille. Elle découvre une étrange maison, où déambulent en plein jour des modèles nus. Quel endroit déplorable pour une fillette de cinq ans ! Nicholas, fidèle à sa déplorable réputation, n’a que faire de ses sermons. Et la suite des événements tourne au cauchemar : tentative de meurtre, scandales, complots… Eliza serait-elle tombée dans l’antre du diable ? Il faut dire que Nicholas a un charme aussi sulfureux qu’irrésistible…

Mon Avis :

Ce troisième tome nous plonge dans le début du 20ème siècle tout comme les deux premiers et fait suite au second. Nous avions entraperçus le frère d’Alec, Nicholas, un artiste peintre exubérant. Nous le retrouvons ici dans son intimité quand sa belle-sœur demande à l’une de ses employées Eliza de faire office de gouvernante à la fille bâtarde de ce dernier, le temps que l’agence trouve une véritable nounou. Eliza est tout le contraire de Nicholas ; froide, guindée, très stricte elle va vite déchanter quand elle va se rendre compte que la réputation de cet homme est loin d’être usurpée. Chez Nicholas les femmes se promènent nues dans la maison et sa fille passe sont temps en cuisine. Bien décidée à mettre un peu d’ordre dans ce désordre sans nom, Eliza va finalement y perdre plus que ce qu’elle imaginait.

Une nouvelle fois, on ne peut que s’attacher à cette héroïne qui malgré un aspect assez dur n’espère qu’une seule chose ; trouver sa place quelque part. Nicholas quant à lui est un héros comme on aime, frondeur, joueur, avec un sens de l’humour parfois douteux, c’est un bon vivant et surtout, un artiste peintre. Ce que j’aime dans cette série de romance, c’est que nous entrons dans un autre style, loin de la régence ou de l’époque victorienne. De plus, j’aime beaucoup cette petite entrée dans le monde de la peinture telle qu’on pouvait le concevoir pour l’époque. C’est vraiment très rafraichissant et c’est ce qui me fait, en partie, mettre cette saga de côté dans mon petit cœur. Elle innove un style sans pour autant changer le genre. On retrouve la belle ingénue qui va se perdre et trouver l’amour dans les bras d’un mauvais garçon, ici un écossais bourru qui ne peut pas vivre sans sa dose de whisky. C’est un peu surfait, certes mais je n’ai pu m’empêcher d’apprécier Nicholas et ses différentes facettes. Tout comme son compagnon Calamité, que nous retrouverons bientôt dans son propre tome dédié.

Dans l’ensemble, j’ai vraiment passé un merveilleux moment avec ses nouveaux personnages tout aussi haut en couleurs que leurs prédécesseurs. J’ai aimé Nicholas et Eliza, la manière dont ils vont s’apprivoiser mutuellement et les différentes situations parfois assez cocasse dans lesquelles ils vont se retrouver.

Voilà un nouveau tome emprunt d’autant d’humour que de douceur, le tout rehaussé par quelques scènes émoustillantes assez épicées pour que les amatrices du genre les apprécient.
J’ai beaucoup aimé et je suis déjà impatiente de retrouver l’univers de Maggie Robinson dans le prochain tome.

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Les Tomes Publiés

Dans les bras d'une héritière de Maggie Robinson Accordez-moi une nuit de Maggie Robinson

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une Nuit d'été

2 Commentaires

  1. Psycho-Boook

    8 février 2016 à 9 09 39 02392

    oh je pense que ça pourrait me plaire =)

    Réponse

  2. […] […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

L’imagier rigolo de la ferme de Florence Langlois

Album : 18 pages Tranche d’âges : Dès 18 mois – 5 années Editeur : Nathan Date…