Accueil ASCF Last Call d’Alex Barclay

Last Call d’Alex Barclay

7 Temps de lecture
0
0

Chronique de LittlepadfootLittlepadfoot

Last Call d’Alex Barclay

Last Call d'Alex BarclayNombre de pages :  348 pages
Editeur :  J’ai Lu
Date de sortie :  13 janvier 2016
Collection :  J’ai Lu Thriller
Langue :  Français
ISBN-10:  2290008613
ISBN-13:  978-2290008614
Prix Editeur :  6,80€
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :

Il entre chez ses victimes sans effraction. À croire qu’elles lui offrent le café avant de finir le crâne défoncé, le visage mutilé, un téléphone à la main. À qui font-elles suffisamment confiance pour oublier les verrous, les digicodes et les caméras de sécurité ? L’inspecteur Joe Lucchesi, chargé de l’enquête, a déjà été confronté autrefois à un monstre qui a meurtri sa femme et son fils. Face au Visiteur qui terrifie les New-Yorkais, il n’a pas le droit cette fois de baisser la garde.

Mon avis :

Un tueur mystérieux, qui ne laisse pas de traces, violent, froid et calculateur qui reproduit la même mise à mort sur chacune de ces victimes. Avec cette couverture et un résumé aussi alléchant, j’ai été emballée, mais j’ai très vite déchanté malheureusement.

Entre moi et ce livre ça n’a clairement pas marché et je l’ai senti dès le début. Je n’accrochais pas du tout au personnage principal, Joe Lucchesi. Je pense que cela est dû au fait que je n’ai pas lu Darkhouse, le roman où se déroule la première enquête de l’inspecteur. J’étais du coup peu proche du héros et j’avais parfois un peu de mal à suivre quand il évoquait son passé étant donné que l’auteur l’a seulement expliqué à demi-mots. Même si j’ai été spoilée de la fin de Darkhouse, j’ai tout de même bien envie de le lire d’ici quelque temps, histoire de redonner une chance à cet auteur.

L’intrigue en elle-même n’est pas vraiment mauvaise, elle est bien tournée mais trop souvent lente. Si je n’ai pas aimé ce livre, c’est parce que je n’ai pas du tout été embarquée par l’histoire, je n’ai pas frissonné à un seul moment, mis à part durant les scènes bien gores. Je suis restée totalement en dehors de l’histoire et en rajoutant les quelques lenteurs de l’intrigue, cela fait que je n’ai pas réussi à me mettre dans l’histoire à un seul moment. Pourtant j’ai persévéré, car j’abandonne rarement un livre, mais sans succès. La fin était sans surprise et elle m’a encore plus laissé un goût d’inachevé.

Ce qui a rajouté à ma difficulté à apprécier ce livre, c’est la foule de personnages secondaires que l’auteur a créée ! Entre tous les collègues de Joe, sa famille, les victimes, les suspects et d’autres personnages qui se rajoutaient, j’étais complètement perdue ! Je n’arrivais pas du tout à suivre le fil, alors que pourtant d’habitude, le fait qu’il y ait beaucoup de personnages ne me dérangent pas. En plus, l’auteur s’attardait beaucoup sur la vie de famille de l’inspecteur, et comme c’est lié à son précèdent roman, ça ne me touchait pas beaucoup et je trouvais donc que ça prenait beaucoup de place dans le roman.

Je partais vraiment dans un bon esprit, le résumé me plaisait, mais ça n’a pas pris avec moi. Je ressors très déçue de cette lecture, mais je n’exclue pas de lire un autre livre de cet auteur dans quelques temps.

Sans Plus

Acheter ce roman sur Amazon

  • Sorties cinéma du 25/07/2018

    Bonjour à tous ! J’espère que vous ne fondez pas trop au soleil et de bien profiter …
  • Sorties cinéma du 18/07/2018

    Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien et que vous vous êtes tous remis du we…
  • Sorties cinéma du 11/07/2018

    Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien et que vous avez pu dormir après les r…
Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…