Dragon de Thomas Day

Chroniqué par KarineKarine

:star: Dragon de Thomas Day

Dragon de Thomas DayNombre de pages : 160 pages
Editeur : Le Bélial
Date de sortie : 14 Janvier 2016
Collection : Une Heure Lumière
Langue : Français
ISBN-10: 2843441390
ISBN-13: 978-2843441394
Prix Editeur : 8,90€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Bangkok. Demain.
Le régime politique vient de changer.
Le dérèglement climatique global a enfanté une mousson qui n’en finit plus.
Dans la mégapole thaïlandaise pour partie inondée, un assassin implacable s’attaque à la facette la plus sordide du tourisme sexuel. Pour le lieutenant Tannhäuser Ruedpokanon, chargé de mettre fin aux agissements de ce qui semble bien être un tueur en série, la chasse à l’homme peut commencer. Mais celui que la presse appelle Dragon, en référence à la carte de visite qu’il laisse sur chacune de ses victimes, est-il seulement un homme ?

Mon avis :

C’est avec une certaine curiosité que je me suis penchée sur le premier volume de la nouvelle collection des éditions Du Bélial : Une Heure Lumière. Au départ, j’ai été intriguée par la couverture et le format. Puis, le résumé parlant d’un tueur de pédophiles a fait le reste.

Je me suis donc plongée dans cette histoire qui m’a rappelé celle du manga « Death Note » où le personnage principal ne tue que des criminels. Ici le tueur a pour cible les différents maillons du tourisme sexuel sur les enfants. J’ai aimé la façon dont opère Dragon – le tueur –, il est méthodique et discret. Quant au policier, Tann qui le traque avec ordre de le faire disparaître ; je me suis demandé si cette affaire l’intéressait vraiment.

Globalement, aucun des personnages ne m’a fait éprouver de la sympathie. Je me sentais plus devant un rapport relatant l’évolution d’une enquête et les évènements qui en ont résultés.

Cependant, j’ai beaucoup apprécié le déroulement du récit qui ne traîne pas en longueur. On va directement à l’essentiel. Avoir le point de vue de différents personnages apporte un plus. J’ai aimé être dans la tête de Dragon, de savoir sa manière d’opérer afin d’abattre son courroux sur ses victimes.

Par contre, il y a une certaine description de la violence et des actes dans cette histoire qui pourrait rebuter certains lecteurs. De mon côté, cela ne m’a gênée en rien dans ma lecture et a renforcé mon envie de connaître la fin de l’histoire. En parlant de fin, celle-ci fut surprenante. Je ne m’attendais pas à ce genre de revirement. L’auteur a réussi à m’avoir.

Pour conclure, Dragon a su me séduire du début à la fin. J’ai passé un très bon moment de lecture. Je ne peux  que le recommander à ceux qu’ils veulent lire autre chose et qui sort des sentiers battus.

Excellent

Acheter ce roman sur Amazon

A propos Songe d'une nuit d'été 842 Articles
Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Rétrolien / Ping

  1. Dragon, de Thomas Day - Lorhkan et les mauvais genresLorhkan et les mauvais genres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.