LES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESMichel Lafon (NA)NEW ADULT

Je t’ai rêvé de Francesca Zappia

Je t’ai rêvé de Francesca Zappia

Nombre de pages : 442
Éditeur :  Robert Laffont
Date de sortie :  10 novembre 2015
Collection :  R
Langue :  Français
ISBN-10:  2221190246
ISBN-13:  978-2221190241
Prix Éditeur :  18,50€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

La folie est son quotidien, rien ne la préparait à être  » normale « . – On joue au jeu des vingt questions ? – OK , mais c’est moi qui les pose cette fois. – Ça marche. – Si je devine en moins de cinq questions, je serai vraiment déçue. Il esquisse un sourire et répond : – Ne m’insulte pas. – Est-ce que tu es vivant ? – Oui. – Tu habites ici ? – Oui. – Je te connais ? – Oui. – Est-ce que je t’ai rêvé ?

L’avis d’Eole

En commençant ce roman, j’étais perplexe. On y suit Alex, une jeune fille souffrant de schizophrénie paranoïaque qui arrive dans un nouveau lycée et vit avec ses parents et sa petite sœur, Charlemagne, Charlie pour les intimes.

J’étais perplexe car pendant les 100 premières pages, j’aimais bien mais sans plus, j’avais du mal à rentrer dans l’histoire. Et pourtant, je trouvais le tout extrêmement touchant. Touchant car Alex est schizophrène et que l’histoire est racontée sous son point de vue, donc nous même, on ne sait pas toujours si ce qui nous est raconté est la réalité ou pas (même si pour certaines choses, on se doute que ce sont des hallucinations). Le fait d’être aussi perdue que ce personnage m’a vraiment fait me poser des questions sur ce qu’était la réalité, mes sentiments ont été mis sens dessus dessous.

J’ai eu l’impression que tous les personnages étaient perdus. Presque autant, voire plus qu’Alex. Miles Richter, c’est un jeune garçon trop intelligent pour cette petite ville, qui préfère se singulariser quitte à faire peur plutôt que se cantonner au rôle d’intello souffre-douleur. Leur relation à la fois douce-amère m’a beaucoup plu. J’ai également bien rigolé à les voir se tirer dans les pattes au début.

A partir d’un tiers du roman, je me suis vraiment attachée aux personnages, dès que je rouvrais le livre, je me sentais bien, comme si je retrouvais des gens que j’aimais beaucoup, c’était très agréable !

Ces personnages ont joué pour faire de ce livre un coup de cœur, mais ce sont surtout les émotions que ce roman m’a fait ressentir dans la seconde moitié de l’histoire qui ont énormément joué. A partir de la moitié, on apprend beaucoup de choses sur ce qui est réel ou pas dans ce que voit et ce que sait Alex. Elle s’investit également plus dans ses réactions, ce qui m’a aidé à la comprendre et à m’attacher à elle.

Je ne suis pas sûre d’avoir tout compris dans ce livre, mais ça m’est égal, les sentiments étaient là. Même si j’ai eu un peu de mal au début, il finit quand même en coup de cœur et je ne l’oublierais pas de sitôt, d’autant que c’est un roman que je relirais avec plaisir. 

Inoubliable

Coup de Coeur

Acheter ce roman sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils