Accueil ASCF La Grande Guerre – Collectif d’auteurs

La Grande Guerre – Collectif d’auteurs

8 Temps de lecture
2
0

Chronique de Lily Lily

 

:star: La Grande Guerre – Collectif d’auteurs

La Grande Guerre – Collectif d’auteursNombre de pages : 320 pages
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 14 octobre 2015
Collection : Témoignages
Langue : Français
ISBN-10 : 2012035205
ISBN-13 : 978-2012035201
Prix Editeur : 14.90€
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :

David Almond (Je m’appelle Mina), Tracy Chevalier (La jeune fille à la perle), Timothée de Fombelle (Le livre de Perle), Michael Morpurgo (Cheval de Guerre)… Les plus grandes signatures de la littérature racontent la Première Guerre mondiale à partir d’objets emblématiques. Un superbe recueil contenant des nouvelles écrites par onze écrivains célébrés partout dans le monde : Timothée de Fombelle, Michael Morpurgo, Tracy Chevalier rendent hommage aux héros les plus ordinaires.

Un soldat de plomb, un plat à beurre, une boussole…

Des objets du quotidien. Pourtant, aux yeux de nos auteurs, ces artefacts touchent au cœur des vies humaines pendant la Première Guerre mondiale. Chaque auteur de ce recueil a été enjoint de choisir un objet qui avait un lien avec la guerre – une croix de Victoria pour Timothée de Fombelle, un kit d’écriture pour David Almond, un casque pour Michael Morpurgo – et de s’en servir comme inspiration pour une nouvelle originale.

Le résultat : un recueil extraordinaire, illustré par Jim Kay (Quelques minutes après minuit), avec des photographies des objets qui ont inspiré les nouvelles.

Mon avis :

Avant de vous parler plus en détail des nouvelles contenues dans ce recueil, je dois tout d’abord vous décrire l’aspect du livre. La couverture rigide et le papier glacé apportent déjà une certaine prestance, les illustrations entre chaque chapitre, au début de chaque chapitre et les dossiers à la fin sont vraiment un plus non négligeable. Les illustrations en noir et blanc sont sublimes et retranscrivent parfaitement l’atmosphère qui se dégage du livre et qui est propre à la guerre. Vous l’aurez compris, j’ai succombé avant même de commencer ma lecture !

Chaque nouvelle correspond à un objet symbolique de la Première Guerre Mondiale : une boite métallique, une médaille, un casque, une affiche… Ces nouvelles d’environ 30 pages sont toutes différentes par leur style puisque les auteurs ne sont pas les mêmes. Ainsi on retrouve notamment Timothée de Fombelle et John Boyne, les deux seuls auteurs que j’avais déjà eu l’occasion de lire : le premier avec Céleste ma planète et plus récemment Le livre de perle et le second avec Le garçon en pyjama rayé (que je vous conseille à 2000 %).  C’est donc avec plaisir que j’ai retrouvé ces auteurs et que j’ai pu en découvrir d’autres !

Je ne pourrai pas vous résumer chaque nouvelle et vous en donner un avis précis mais je peux vous parler de son ressenti général.

Pour moi, c’est le genre de livre qui ne se lit pas d’une traite, on lit une ou deux nouvelles et puis on le pose pour s’y replonger à un autre moment. Une nouvelle ça doit se savourer, surtout celles-ci qui apportent chacune un message fort d’amour et d’espoir.

Dans l’ensemble j’ai trouvé que les nouvelles étaient très bien écrites même si je reste plus sensible à certains styles et qu’elles ne tombaient jamais dans la surenchère d’émotions. Ce que je veux dire par là c’est que ce n’est pas un recueil qui vous fera vous sentir mal, qui vous rendra très triste et où vous pleurerez pour les personnages. L’idée principale défendue selon moi ici est que le bonheur peut toujours être (re)trouvé, même dans les moments les plus difficiles.

Pour finir, je dirai que les deux nouvelles qui m’ont le plus plu sont celles de Timothée de Fombelle « Capitaine Rosalie » et de Tracy Chevalier « Quand on en aurait le plus besoin ». Je les ai trouvées plus poétiques que les autres et encore plus chargées de cet espoir dont je vous parlais.

Je recommande donc la lecture de ce recueil qui s’inscrit dans le centenaire de la Grande Guerre aux adultes et aux grands adolescents (à partir du lycée). Je ne le trouve pas forcément adapté aux plus jeunes, les thèmes abordés sont bien sûr importants à tout âge mais de nombreuses métaphores et certaines références risquent de compliquer leur lecture.

Excellent

Acheter ce recueil sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

2 Commentaires

  1. Blanche Mt.Cl.

    20 novembre 2015 à 22 10 30 113011

    Voilà qui m’a l’air très intéressant! Je suis passionnée par la Grande Guerre, tout comme mon grand-père, et cet article vient de me donner une bonne idée de cadeau pour lui. Je suis certaine qu’il serait très curieux.
    Merci pour cet article! 🙂

    Réponse

    • Lily

      21 novembre 2015 à 12 12 36 113611

      C’est vrai que ça pourrait faire un joli cadeau pour un passionné ! Et puis franchement au niveau du prix je trouve qu’ils ont été très raisonnables quand on voit la qualité de l’ouvrage 😀

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…