Accueil ASCF Black OPS – 7 : Imprudente de Cindy Gerard

Black OPS – 7 : Imprudente de Cindy Gerard

9 Temps de lecture
2
0

Chronique par PimprenellePimprenelle

 

:star: Black OPS – 7 : Imprudente de Cindy Gerard

 

Black OPS  7  Imprudente de Cindy GerardNombre de pages : 380
Éditeur : J’ai Lu
Date de sortie : 22 octobre 2015
Collection : Romantic Suspense
Langue : Français
ISBN-10 : 2290117714
ISBN-13 : 978-2290117712
Prix éditeur : 7,95 €
Disponible sur liseuse : Oui

 

Résumé :

Si l’agent Joe Green ne s’est jamais remis du décès de son coéquipier, il est fermement décidé à démasquer le coupable de l’embuscade qui lui a coûté la vie. Pour y parvenir, une seule solution : couper tout lien avec ses plus proches amis. Ce qu’il a fait. Y compris avec Stephanie, la sœur du défunt, la femme qu’il a toujours aimée. Mais alors qu’il se retrouve accusé à tort d’un crime, Joe est envoyé dans une prison sordide de Sierra Leone. Or, qui ne voit-il pas venir à sa rescousse pour le faire évader ? Stephanie en personne ! À présent fugitifs, ils ne pourront plus compter que l’un sur l’autre. Stephanie a risqué sa vie pour lui, Joe fera tout pour la protéger à son tour.

 

Mon avis :

Pas de difficulté de compréhension à lire ce titre sans avoir bouquiné les autres, bien qu’on retrouve un couple qui s’était formé dans un des précédents tomes (le 4 si ma mémoire est bonne), Stephanie Thompkins et Joe Green, un résumé concis mais précis est fait. Si jusque ici j’avais bien accroché avec cette série, les personnages principaux de cette histoire ne m’emballaient pas vraiment, et la suite n’a en rien changé mon impression.

Joe Green – le « taiseux » de service (du genre qui ne s’épanche qu’à renfort de chausse-pieds) – décide intelligemment (là, le terme n’est pas de mon fait, mais bien du récit) de partir seul à la recherche de l’assassin de Bryan Thompkins, son frère d’arme, pour ne pas impliquer le groupe auquel il appartient.

Première grosse bourde qui m’a fait grincer des dents : la Black OPS tire sa réussite de l’esprit de groupe en se serrant les coudes, alors voir cet ancien agent de la CIA agir en tête brûlé solitaire m’a fait douter de son professionnalisme. Bien évidemment, pour ce faire (et se priver de toute issue de secours), Joe coupe les ponts de manière drastique avec la jeune femme. Comme de bien entendu, alors que Stephanie se recroqueville dans son coin et s’abrutit de travail pour oublier cette rupture, Joe tombe entre les mains des forces armées – corrompues – de Freetown, pour avoir éveillé l’attention du gros bonnet responsable de l’assassinat du frère de Stephanie et finir dans une prison qui ressemble à un camp d’extermination.

 Quand la nouvelle lui revient en pleine face, Stephanie, sans le soutien des hommes de Nathan Blake, prend les choses en main et se rend en Sierra Leone pour sauver Joe et le ramener sur le sol américain. Deuxième bourde de l’histoire : cette jeune femme qui travaille derrière des bureaux et s’occupe principalement des informations sur Internet va devenir la mata-hari qu’on espérait pas. La chance souriant aux audacieux (et inconscients ?), aidé par le jeune Suah qui par un extraordinaire coup du sort est aux aguets sur place, Stephanie va réussir à sortir Joe Green de son incarcération.

 C’est enlevé, rythmé, on ne s’ennuie pas une seconde… à condition de «croire» à cet enchaînements miraculeux de circonstances qui font que la jeune femme – totalement novice dans l’aspect guerrier et physique de l’organisation – va embaucher toute une bande de mercenaires, dégoter l’armement adéquat, la planque adaptée à leur condition de fugitifs, tout cela en un clin d’œil… Ce qui revient à dire que Wonderwoman s’alliant à Superman, leurs pouvoirs conjugués détruisent les combines des scélérats, sans oublier de se bécoter dans les coins et de s’ébattre entre les draps alors que notre homme – Joe – est à moitié mort… Cerise sur le gâteau – comme si leur chance n’était déjà inouïe – certains méchants vont même les aider à échapper à la vindicte du responsable de la mort de Bryan.

 Voilà ce qui est ressorti de ma lecture jusqu’à la moitié du roman et j’avoue que cela ne m’a pas convaincue du tout, bien loin du suspense attractif que j’attendais. Je ne parle pas de la résolution finale de l’intrigue qui m’est apparue plus que capillotractée, à me faire douter du professionnalisme des «gentils», comme de celle des malfrats lancés à leur trousse aux États-Unis.

Seul gros coup de cœur, l’entrée en scène de 2 autres personnages, Mike et Ty Brown présent dans le dénouement de ce titre.

 En conclusion, une grosse déception avec ce titre que j’ai peiné à finir, mais les personnages subsidiaires de ce tome (s’ils ont leur histoire développée dans la suite de la série) me font espérer le meilleur pour les prochains livres des Black OPS.

Moyen

Acheter ce roman sur Amazon

Acheter ce roman sur J’ai lu pour Elle

Les tomes précédents

9782290059517_BlackOPST1_Couv.indd

Black Ops Tome 2 - Captive de Cindy Gerard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Black OPS, Tome 3 - Poursuivie

Black OPS - 4-Complice

Troublée (Black OPS T5) de Cindy GerardBlack OPS T6 - Imprudente de Cindy Gerard

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

2 Commentaires

  1. Taissa

    20 novembre 2015 à 17 05 09 110911

    Malheureusement, c’est le dernier tome pour OPS… :'(
    Mais l’auteure a commencé une autre saga de 4 tomes pour le moment : One-Eyed Jacks en VO. J’espère que les éditions J’ai Lu les traduirons également vu que le 1 est sur Mike & le 2 sur Ty (Et Jess !)… Croisons les doigts !

    Super chronique sinon, même si je l’ai personnellement adorée… J’avoue que pour les romances de ce genre, le réalisme n’est pas la première chose sur laquelle je me concentre xD

    Réponse

  2. Pimprenelle

    21 novembre 2015 à 7 07 51 115111

    Bon, me voilà à espérer cette nouvelle série (en VF) si je veux connaître les aventures de Mike et Ty. Et merci pour l’info, Taissa ^^ !

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Concours : 3 exemplaires d’Un Palais de Colère et de Brume de Sarah J. Maas à gagner !

C’est LE livre que j’attends le plus en ce début d’année ! Vous n’…