ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESNEW ADULT

U4 Yannis de Florence Hinckel

Chronique par NathNath - Avatar

:star: U4 Yannis – Florence Hinckel

U4 Yannis – Florence HinckelNombre de pages : 401
Editeur :
Syros/ Nathan
Date de sortie : 27 Août 2015
Collection :
Grand Format DI
Langue :
Français
ISBN-10 :
2092556150
ISBN-13 :
978-2092556153
Prix Editeur : 16,90€
Disponible sur Liseuse :
Oui

Son résumé :

Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite sœur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout – peut-être qu’il devient fou ? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d’assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger… Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. Il décide alors de fuir Marseille et de s’accrocher à son dernier espoir : un rendez-vous fixé à Paris…

Mon avis :

U4 Yannis est le deuxième livre de la série événement de la rentrée littéraire que je lis. Cette fois-ci, l’histoire est écrite par Florence Hinckel. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre pour ce personnage mais j’ai vraiment aimé ma lecture ! J’ai largement préféré ce livre à celui dédié à Stephane.

La même intrigue avec un héros différent

L’intrigue reste la même que dans le tome sur Stephane : suite à une épidémie qui a décimé la quasi-totalité de la population, seuls les jeunes ayant entre 14 et 18 ans ont survécu. Ils apprennent tous à survivre dans un monde qui leur est devenu hostile, entre pillards et autres personnes malveillantes.

Yannis est un jeune marseillais de 15 ans qui essaie de survivre dans l’appartement de ses parents, avec son chien Happy, du mieux qu’il peut. Quand les vivres viennent à manquer, il décide de sortir, enfin (!), de chez lui pour aller jusqu’à Lyon rencontrer Lady Rottweiler (si celle-ci est toujours en vie).

N’ayant pas pu offrir de sépulture convenable à ses parents et sa petite sœur à leur mort, les fantômes de ceux-ci le poursuivront sans cesse jusqu’à Paris (et même après). Sans doute le signe d’une folie proche, ou bien juste un moyen lui permettant de garder les pieds sur terre.

Un autre signe qui lui permet d’avancer : il se substitue souvent à Adrial, son avatar sur WoT : un jeu en ligne auquel il jouait. En effet, dans les moments difficiles, où il n’arrive plus à avancer, penser à son avatar et se substituer à lui lui donne la force de continuer.

Yannis est un garçon très gentil mais un petit peu trop naïf qui se fera parfois avoir par d’autres adolescents. C’est un personnage très touchant qui aime énormément son chien, seule attache qu’il lui reste dans ce monde à part le rendez-vous du 24 décembre à Paris. Il rencontre très vite Stephane, qu’il rencontre à Lyon ; et se sent tout de suite attiré par elle. Il sera le seul à pouvoir contenir son agressivité même s’ils passent le plus clair de leur temps à se prendre la tête.

Des romans qui s’entrecroisent

 C’est aussi lui qui proposera à Marco et François de s’enfuir du R-Point de Lyon, ne supportant plus de ne pas être libre de faire ce qu’il veut. En effet, tout le monde doit faire quelque chose et aider dans les R-Point. De plus, toute personne venant d’une autre ville que Lyon se voit retirer les privilèges des « Parqués ». Il doivent manger dehors, n’ont pas le droit d’avoir du chocolat (denrée devenue très rare) et dorment par dizaines par chambres avant d’être mis dans un bâtiment annexe.

Au travers de ce personnage, on découvre Stephane, Koridwen et Jules sous un angle différent que dans le livre sur Stephane. On se rend très vite compte que Koridwen ne le laisse pas indifférent. On découvre aussi ce qu’il se passe dans les moments où il était séparé de Stephane et avons donc le droit à une histoire complète en ce qui concerne ces deux personnages. Les tomes sur Stephane et Yannis sont donc complémentaires l’un à l’autre et nous permet d’avoir une vue d’ensemble sur leur périple. Je pense même qu’il est possible de lire les chapitres en alternance quand les deux personnages sont séparés pour une meilleure compréhension.

En conclusion, un tome que j’ai beaucoup aimé, encore plus que celui sur Stephane. J’ai adoré la relation qu’il a avec son chien, mais aussi l’alternance entre son point de vue et les événements qu’il vit avec détachement quand il se substitue à son avatar à lui-même. On découvre aussi Stephane, Koridwen et Jules sous un jour nouveau. Ce tome m’a donné envie de lire les deux autres : Koridwen et Jules.

Excellent

Acheter ce roman sur Amazon

Les tomes précédents

U4 Stephane Vincent Villeminot

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils