ASCFHarlequin - Les HistoriquesLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Séduite malgré elle d’Anne Herries

Chronique réalisée par RoseRose

Séduite malgré elle, Anne Herries

Séduite malgré elle, Margaret Moore (Harlequin)Nombre de pages : 320 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er octobre 2015
Collection : Les Historiques
Langue : Français
ISBN-10 : 228033111X
ISBN-13 : 9782280331111
Prix Éditeur : 6,95 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Poitiers, an de grâce 1167
Lady Alayne est heureuse à la cour d’Aliénor d’Aquitaine, entourée de la foule joyeuse des courtisans qui rivalisent de poésie et d’adresse pour plaire à leurs dames. Là, enfin, elle est libre, suffisamment loin de son père qui veut à tout prix lui présenter un nouveau prétendant… Mais l’arrivée de Ralph de Banewulf au château va bouleverser cette vie paisible. Ce chevalier mystérieux, qui remporte le tournoi organisé en son honneur, trouble Alayne jusqu’au plus profond de son âme. Et, lorsqu’il la sauve d’un enlèvement, elle n’a plus aucun doute : ce qu’elle ressent pour lui va bien au-delà de la simple reconnaissance…

Mon avis :

Une époque que j’ai peu l’habitude de côtoyer dans mes lectures, mais qui peut être pleine de ressources ! Nous voici au temps d’Aliénor d’Aquitaine, du bel amor, autrement dit l’amour courtois. Ces messieurs-dames n’ont d’autres préoccupations que de batifoler joyeusement à coups de sonnets, chansons et autres marques d’affection (c’est assez cool d’être riche). C’est un peu dommage d’ailleurs que l’auteur n’ait pas plus insisté sur ce type de séduction très répandu à l’époque. Mais on suit avec grand plaisir ces joutes amoureuses qui permettent à Monsieur de se languir devant la beauté de sa dame, inatteignable bien sûr.

Et c’est à cause de ce quotidien extrêmement codifié que Ralph va devoir combattre, lors d’un tournoi, pour les beaux yeux d’Alayne. Et on est parfaitement dans l’ambiance, avec les règles du tournoi, les attitudes chevaleresques ou au contraires les traîtrises… Je regrette que cette ambiance de cour si particulière n’ait pas été davantage exploitée. Pourtant la matière était là ! On avait ceux qui ont besoin de chercher un époux ou une épouse qui puisse leur apporter des biens matériels, ceux qui espèrent (quand même) rencontrer le grand amour, tout en devant obéir au roi (et surtout à la reine dans notre cas), qui a des idées bien précises des alliances qu’il décide (ou non) de mettre en place… Il en reste quelques traces dans la suite du roman, mais beaucoup moins.

La suite justement tombe un peu à plat. On perd tout ce qui faisait le charme et l’originalité de ce roman. La romance est des plus classiques et ne laisse pas un souvenir impérissable. Les codes de la chevalerie continuent à régir le quotidien, mais de façon moins intéressante que la première partie. Les personnages principaux, Ralph et Alayne, n’en sont pas moins attachants.

Un bilan donc un peu mitigé pour ce titre, qui se laisse néanmoins lire même s’il semble un peu daté.

Bon

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils