Accueil ASCF Le mariage menacé de Lisa Childs

Le mariage menacé de Lisa Childs

9 Temps de lecture
0
0

Chronique réalisée par RoseRose

Le mariage menacé de Lisa Childs, Le château des brumes de Jenna Ryan


Le mariage menacé, Lisa Childs ; Le château des brumes, Jenna Ryan (Harlequin)Nombre de pages : 
432 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er septembre 2015
Collection : Black Rose
Langue : Français
ISBN-10 : 2280330571
ISBN-13 : 9782280330572
Prix Éditeur : 7,40 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Lire un extrait du roman.

Son résumé :

Le mariage menacé

Trois frères, une seule devise : protéger… et aimer.

Mariée avant ses trente ans : c’est la condition imposée à Tanya par son richissime grand-père pour toucher son héritage. Mais alors qu’elle s’apprête à conclure un mariage de raison avec Stephen, son meilleur ami, ce dernier disparaît mystérieusement. Folle d’inquiétude, Tanya décide d’aller trouver le seul homme en qui elle ait confiance : Cooper Payne. Cooper qui vient de revenir en ville après des années d’absence. Cooper qui a refusé d’être témoin à son mariage, mais qui l’aidera − elle en est sûre − en souvenir de leur amour passé…

Le château des brumes

Après des années passées dans le sud du pays, Amara revient à Raven’s Hollow, berceau de sa famille. Mais, en arrivant chez sa grand-mère, quelle n’est pas sa surprise de découvrir que cette dernière, partie en voyage, a loué sa maison à Ethan McVey, un policier au charme ravageur. Bon gré mal gré, Amara se résigne à cohabiter avec McVey… Jusqu’au jour où elle est victime d’une tentative de meurtre. Comprenant que son retour a ranimé de vieilles haines, elle accepte qu’Ethan l’aide dans son enquête et se rend avec lui au manoir de Bellam, l’ancienne demeure familiale où dorment les secrets de ses ancêtres.

Mon avis :

Des deux histoires, c’est la première que j’ai préférée, Le mariage menacé. La seconde, Le château des brumes, est très bizarre, désordonnée, avec des héros avec lesquels je n’ai pas du tout accroché.

Le mariage menacé

Il faudrait en prendre un pour taper sur l’autre ! Entre Tanya et Cooper, il n’y a que des non-dits, des cachotteries (volontaires ou non), qui énervent un peu le lecteur. S’ils avaient fait un point une bonne fois pour toute, ça aurait évité bien des ennuis, mais bon, on n’aurait peut-être pas eu d’histoire non plus…

L’enquête quant à elle est plutôt pas mal, on se demande qui en veut autant à Tanya (et a priori à son héritage). Sa sœur est en pole position des coupables dès le début, mais les choses ne seront peut-être pas si simples. On finit rapidement par voir se dessiner le coupable, mais on suit quand même l’intrigue avec intérêt.

Cooper se met en quatre (et de temps en temps nu, c’est plus pratique) pour aider Tanya, et j’ai un faible pour sa famille qui n’hésite pas à régulièrement mettre les pieds dans le plat (surtout la mère, qui reste ma préférée je pense). Elle gère ses garçons (et sa fille) d’une main de maître, et ils ont beau râler, ils suivent les directives ! On rencontre Cooper donc, mais également Logan, le plus responsable, Parker, le playboy, et Nicki, une jeune femme qui en a assez d’être surprotégée par ses grands frères.

Ça n’est pas un coup de cœur pour moi, en revanche ce n’est pas une lecture désagréable.

Le château des brumes

Je dois dire que je suis beaucoup plus mitigée sur ce titre. J’ai vérifié, c’est le quatrième tome d’une série (Raven’s Cove), et ça explique peut-être pourquoi je n’ai pas réussi à tout suivre, ni même à me mettre dans l’ambiance, mais habituellement ces histoires sont faites pour qu’on puisse les lire indépendamment.

Il n’y a aucun sens dans ce récit. Les héros se sautent dessus comme s’ils se connaissaient depuis des lustres (ce qui n’est pas le cas (enfin je ne crois pas)), on est perdu entre qui est qui, qui fait quoi, qui est en lien avec qui, pourquoi telle personne dit telle chose… On avait pourtant une ambiance un peu gothique (avec les corbeaux notamment), qui aurait pu intriguer le lecteur et lui donner envie d’avancer, mais là ça tombe complètement à plat. L’héroïne est censée descendre d’une lignée de sorcières, mais je n’ai pas compris grand chose car il y a une autre lignée concurrente, et ils couchent tous ensemble, donc les fils sont les neveux, enfin bref, c’est loin d’être clair ! Rajoutez à cela les rêves que fait McVey, dans lesquels il est une petite fille, qui sont pris comme des retours dans le passé (parce qu’on n’était pas assez perdu là), et vous comprendrez que vous pouvez tout à fait passer à côté de cette histoire !

Bon

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par There will be books
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

L’audace d’une étoile de Corine Valade

L’audace d’une étoile de Corine Valade Nombre de pages : 304 pages Editeur : D…