Accueil ASCF Samedi Série #2

Samedi Série #2

13 Temps de lecture
14
0

Bonsoir tout le monde. Je suis ravie de vous retrouver pour la deuxième édition du Samedi Série, le rendez-vous mensuel sur les séries. Eh oui, c’est samedi soir et qui n’a jamais été à la recherche d’une série pour pouvoir buller tranquillement le dimanche après-midi en compagnie de personnages haut en couleur, drôles, attachants, sympathiques ou détestables ? Ce rendez-vous est fait pour vous !

Samedi série, c’est quoi ?

Il s’agit d’un rendez-vous mensuel (aux alentours du 15/20 de chaque mois) où je vous présenterai une série, terminée ou non, kitsch ou non, dramatique ou non… C’est, pour vous, l’occasion de découvrir ou redécouvrir une série, celles qui ont bercé notre enfance, notre adolescence ; celles qu’on pourrait faire découvrir à nos enfants ; celles qui ont révélé des talents ; celles qu’on regarde chaque hiver pour combattre la déprime ; celles qu’on connaît par cœur. Bref, une série à voir ou à revoir. N’hésitez pas à parler de vos séries : c’est toujours chouette de faire de nouvelles découvertes.

Aujourd’hui, pour votre plus grand plaisir mais aussi le mien, j’ai décidé de vous présenter MA série comique préférée. Je suis d’ailleurs sûre que vous connaissez tous cette série (en même temps, elle est diffusée continuellement et inlassablement à la télévision) et que vous êtes incapables de résister à tous ces gags et ces fou-rire. Mesdames et Messieurs, ce soir, c’est Malcolm In The Middle qui est à l’honneur de ce deuxième Samedi Série !

MALCOLM IN THE MIDDLE

Alors, comme toujours, on va commencer par le commencement (c’est plutôt logique, non ? ^^). Malcolm In The Middle, c’est quoi ? « Petit génie malgré lui, Malcolm vit dans une famille hors du commun. Le jeune surdoué n’hésite pas à se servir de son intelligence pour faire les 400 coups avec ses frères : Francis, l’aîné, envoyé dans une école militaire après une bêtise de trop, Reese, une brute pas très maligne, et Dewey, le petit dernier, souffre douleur général. Les parents tentent tant bien que mal de canaliser l’énergie de ces petits démons. Si Loïs est despotique et veut tout contrôler, Hal, en revanche, est irresponsable et ne pense qu’à s’amuser. » Pour une fois, le synopsis est totalement en accord avec la ligne directrice de la série. Et franchement, on en redemande !

Nous plongeons au cœur du quotidien de la famille de Malcolm, un jeune surdoué dont on va suivre une partie de l’enfance et de l’adolescence. Considéré comme l’enfant du milieu, Malcolm, à l’imagination débordante, peine à trouver sa place dans sa famille complètement disjonctée. Surnommé tête d’ampoule depuis son intégration dans la classe des surdouées, il se lie d’amitié avec Steevie, qui deviendra son complice de toujours.

Francis, l’aîné de la famille, est un jeune adolescent rebelle envoyé dans une école militaire, embrouilleur professionnel et toujours en conflit avec sa mère ; peu importe son âge, son but ultime dans la vie n’est que de tracasser sa petite maman. Reese, le deuxième, est une brute au cœur tendre, un peu idiot et pas très malin ; cependant, il est très doué pour la cuisine. Dewey, le petit dernier (enfin jusqu’à l’arrivée de Jamie), est sûrement le plus malin mais celui qui subit toujours les blagues de ses frères ; c’est un virtuose de piano.

Quant à ses parents, Loïs est totalement folle et trouve toujours des punitions toujours plus dingues les unes que les autres. Cependant, au fur et à mesure des épisodes, on se rend compte à quel point elle aime ses enfants plus que tout au monde. Pour Hal, papa gâteau et grand copain des enfants, il a le cœur sur la main et voue un culte sans limite à sa femme.

Dans Malcolm, on va suivre le quotidien d’une famille américaine de classe moyenne, dont les parents vont tout pour s’en sortir et dont les enfants (que des garçons) ne savent pas être sage. On suit surtout la fin de l’enfance et l’adolescence de Malcolm, entre ses coups de cœurs, ses crises de délires, ses bêtises, mais surtout son apprentissage de la vie.

Ce sont les relations parents-enfants qui sont mis en avant dans la série. Il n’y a pas d’intrigues à proprement parlé, chaque épisode est un jour nouveau dans la famille Sansnom. Bien que Malcolm soit le héros de la série, je vous assure que chaque personnage a son importance et ça, c’est vraiment cool.

ATTENTION, SPOILERS !

Franchement, ce n’est qu’une infime partie de tous les gags qu’on peut voir dans Malcolm ! 😀 Mais alors, pourquoi j’aime Malcolm ?

Tout simplement parce que c’est la série comique que je préfère. Il n’y a pas un épisode où je n’ai pas éclaté de rire. Et puis, il faut dire que les gags, plus gros les uns que les autres, sont super lourds mais franchement, on en redemande. Chaque épisode est unique, chaque situation est totalement incongrue.

Que ce soit grâce aux personnages principaux, ou aux personnages secondaires comme la mère de Loïs, Greg, les copains de Malcolm, les patrons de Francis ou encore le commandant Spangler, la série ne souffre d’aucun temps mort. J’ai toujours admiré l’imagination débordante des scénaristes et je me suis toujours demandée où ils allaient chercher tout ça. Vraiment, je ne peux que vous conseiller de regarder !

ATTENTION, SPOILERS (et beaucoup de moment très drôles )

Bon, j’ai essayé de chercher des poins noirs mais vraiment, je n’arrive pas à en trouver. Peut-être que je ne suis pas assez objective après tout. En tout cas, avec son casting détonnant (et récompensé de nombreuses fois), la série n’a pas pris une ride. Si vous avez eu l’occasion de voir la série, vous avez pu remarquer que de nombreux guests sont apparus comme Emma Stone ou encore Hayden Pennetiere.

En tout cas, je n’arrive pas à lui trouver de défauts et franchement, ça en dit long sur la qualité de cette série !

ATTENTION, SPOILERS (oui mais rien de bien méchant :P)

Malcolm est la deuxième série que je vous conseille. Tout d’abord parce que je vous défie de ne pas rire devant la quotidien de cette famille déjantée : chacun de vous pourra se retrouver dans les situations que vivent la famille. Ensuite, parce que la casting est étonnant et détonnant. Les acteurs sont excellents, sans en rajouter. Malcolm est un remède anti-dépression, parfait pour se détendre sans se prendre la tête.

Et enfin, parce que c’est juste cultissime ! 😀

Pour finir en beauté !

interligne

J’espère que vous avez apprécié ce nouveau numéro. N’hésitez pas à donner votre avis sur la série, c’est toujours sympathique de confronter différents points de vue! 😀 Rendez-vous au prochain numéro avec une nouvelle série ! Je vous embrasse

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par RockAndStone
Charger plus dans ASCF

14 Commentaires

  1. karinedarnessy

    17 octobre 2015 à 21 09 37 103710

    j’adore cette série, j’ai beaucoup aimé l’évolution du personnage de Reese dans les dernières saisons.

    Réponse

    • Rockandstone

      18 octobre 2015 à 10 10 23 102310

      C’est vrai que Reese est très attachant, et plus le temps passe, plus on l’apprécie ; même si reste une grosse brute quand même ! 😀

      En tout cas, une chouette série <3

      Réponse

  2. Littlepadfoot

    18 octobre 2015 à 0 12 45 104510

    Oh j’étais trop contente quand j’ai vu l’annonce de ton Samedi Série, j’aime tellement Malcolm, c’est un peu la série humoristique de mon enfance _
    En plus en ce moment avec mon homme on se refait toute la série ♥
    Super article en tous cas ! 🙂

    Réponse

    • Rockandstone

      18 octobre 2015 à 10 10 25 102510

      Heeeey ma p’tite Little 😀

      Ah Malcolm, c’est toute une époque. Franchement, à mes yeux, c’est LA série comique qu’il faut avoir vu. Et c’est impossible de résister.

      En tout cas, tu dois bien rire devant les pitreries de toute la famille avec ton homme ! 😛

      Merci d’avoir pris le temps de me lire <3

      Réponse

  3. floe13

    18 octobre 2015 à 8 08 20 102010

    Coucou Charlie !
    Comment dire, je suis une fan inconditionnelle de Malcolm ! Cette famille est completement déjantée, j’ai passé des heures devant à être morte de rire, des répliques mémorables.
    Bisous
    Floe

    Réponse

    • Rockandstone

      18 octobre 2015 à 10 10 27 102710

      Ma Floe d’amour !

      Bizarrement, ça ne m’étonne même pas. Même question séries, nos goûts se rejoignent !

      Et je te rejoins sur tous les points : cette famille complètement folle m’a fait rire et continue à le faire. C’est impossible de résister ! <3

      Bisous ♥

      Réponse

  4. Artemissia Gold

    18 octobre 2015 à 11 11 04 100410

    Très bon choix ! Merci <3

    Réponse

  5. Fany Scarlett

    18 octobre 2015 à 11 11 13 101310

    Coucou Charlie 🙂
    Je ne pourrais pas dire combien de fois j’ai vu chaque épisode!! une série bien déjantée qui moi aussi me fait énormément rire 🙂
    Bises

    Réponse

    • Rockandstone

      18 octobre 2015 à 17 05 04 100410

      Hello Fany !
      Ah la la, je te rassure : moi non plus, je ne compte plus le nombre de fois où j’ai pu voir les épisodes. Alors, je te comprends !
      Mais voilà, c’est drôle, c’est frais alors on en redemande, encore et encore.

      Merci encore pour ton petit mot.
      Bisous

      Réponse

  6. Blanche Mt.Cl.

    18 octobre 2015 à 16 04 54 105410

    Hahaha! Le feu d’artifice, je souriais en pensant justement à ce passage quand j’ai commencé à lire l’article! 🙂

    Réponse

    • Rockandstone

      18 octobre 2015 à 17 05 00 100010

      Eh bien, j’ai certainement dû lire dans tes pensées ! 😛

      Il faut dire que c’est un moment épique dans la série <3

      Réponse

      • Blanche Mt.Cl.

        18 octobre 2015 à 17 05 36 103610

        Surtout la façon dont c’est tourné! C’est hilarant! 🙂

        Réponse

        • Rockandstone

          21 octobre 2015 à 20 08 28 102810

          Je confirme ! Il n’y a pas un épisode où je n’ai pas ri XD

          Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Bon retour à la maison de Debbie Macomber

Bon retour à la maison de Debbie Macomber Nombre de pages : 336 pages Editeur : CHARLESTON…