Accueil ASCF L’année solitaire d’Alice Oseman

L’année solitaire d’Alice Oseman

9 Temps de lecture
3
0

Chroniqué par Olioli

 

:star: L’année solitaire d’Alice Oseman

L’année solitaire ALICE OSEMANBroché: 416 pages
Editeur : Nathan
Parution : 14 mai 2015
Collection : GRAND FORMAT DI
Langue : Français
ISBN-10: 2092554018
ISBN-13: 978-2092554012
Prix éditeur : 16.90
Disponibilité liseuse : NON

Résumé :

On est censés vivre la plus belle période de notre vie. On est jeunes, on est en train de décider de notre avenir (c’est en tout cas ce qu’on nous répète), on a des amis. Mais en fait, tous, on attend que quelque chose change. Becky, ma meilleure amie avec qui je rigole de moins en moins. Lucas, qui réapparaît dans ma vie après toutes ces années. Mon frère Charlie, la plus belle personne que je connaisse. Michael Holden, avec son sourire trop grand. Et moi, la fille la plus misanthrope et pessimiste du lycée. On attend tous que quelque chose change.

Mon avis:

Ce roman nous raconte un pan de la vie de Victoria alias Tori. Ce livre, c’est la retranscription de la vision du monde vu par une adolescente. L’histoire prend racine lors de son année de première, ou elle fait la rencontre de Michael et retrouve Lucas son ami d’enfance.

Je vais tenter de trouver les mots pour vous parler de ce livre… sachez avant tout que L’année Solitaire a été pour moi un gros coup de cœur, ce livre m’a bouleversée parce qu’il est juste. La plume de l’auteure a retranscrit avec une précision incroyable à quel point c’est difficile d’être adolescent et comment la vie de lycéen peut être moche.

Tori nous montre que pour elle, le lycée est une période assez ennuyeuse, elle aimerait qu’il se passe des choses, mais comme bon nombre de personnes à cet âge, elle ne veut pas faire bouger les choses elle-même.

Ce roman touche à des sujets poignants, tels que la famille, l’amitié, l’amour mais aussi la dépression. Et la façon dont ces sujets sont abordés est réellement juste, sans trop de sentiments mais sans rester neutre.

Certes le sujet principal du roman c’est la vie de lycéen mais c’est aussi tout ce qui l’entoure. La vie de famille de Tori est assez compliquée, son frère Charlie qu’elle adore ne va pas bien et elle en même temps ne pas va très bien non plus. Ces amies n’en sont pas vraiment. Tori est quelqu’un qui préfère rester seule, elle a du mal à faire comme tout le monde, en somme, elle est le contraire de Becky, sa meilleure amie.

Tori, c’est l’adolescente dans laquelle on peut se retrouver en tant que lecteur, ce n’est pas l’adolescente heureuse que l’on voit dans pas mal de roman, c’est la jeune fille qui n’est pas physiquement mal dans sa peau, tout le problème réside dans sa tête. Une phrase du roman illustre très bien l’état de l’héroïne : «  l’attente tue ».

Mais L’année solitaire, c’est aussi l’histoire d’un blog pirate qui vient bouleverser le lycée, qui ridiculise l’autorité scolaire. Ce blog incarne la volonté de changement, la liberté que tout le monde rêve d’expérimenter un jour. Ce livre, c’est aussi la peur de grandir, de devoir faire des choix, de devoir devenir adulte.

Dans L’année solitaire, tous les personnages sont en quelque sorte des marginaux. Michael est un garçon au grand cœur que personne ne comprend, qui est toujours en colère mais qui en même temps est tellement attachant, et tellement à l’écoute de Tori. Leur histoire a quelque chose de merveilleux. Des petites touches de douceur et de tendresse au milieu d’un monde intérieur qui tangue sans arrêt. On devrait tous avoir un Michael dans nos vies, un ami unique et incroyable.

L’auteure de ce roman était très jeune quand elle l’a écrit, et en même temps qui mieux qu’une jeune femme de 18 ans pour raconter la vie d’une lycéenne. Elle nous raconte l’histoire de Tori avec des mots simples mais qui vont droit aux cœurs, tantôt durs et brutaux, tantôt doux et apaisants.

En lisant ce livre, je me suis souvenue ce que c’était d’être lycéenne, d’être continuellement en train de se demander ce qu’il faut répondre à telle question, à telle personne pour être sûr d’être apprécié mais surtout accepté.

En lisant ma chronique, peut-être que vous vous demanderez pourquoi je ne fais qu’effleurer l’histoire de ce roman. C’est parce que si je m’écoutais, je vous raconterais toute l’histoire pour vous dire à quel point ce livre est merveilleux et à quel point vous devez le lire. L’année solitaire est flamboyant de beauté et de vérité, c’est un roman vrai qui saura vous toucher en pleins cœur.

Inoubliable

Coup de Coeur

Acheter ce roman sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

3 Commentaires

  1. Plume de Chat

    16 octobre 2015 à 15 03 30 103010

    Ce livre me tente beaucoup ! Merci pour ton avis 🙂 je suis ravie qu’il t’ait plu !

    Réponse

    • oliviasolda

      26 octobre 2015 à 7 07 24 102410

      Merci :3 franchement n’hésite pas plus longtemps et lit le. C’est vraiment une histoire marquante !

      Réponse

  2. […] Pour lire la suite de ma chronique je vous invite à suivre ce lien: Songe d’une nuit d’été, l’année Solitaire […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Concours : 3 exemplaires d’Un Palais de Colère et de Brume de Sarah J. Maas à gagner !

C’est LE livre que j’attends le plus en ce début d’année ! Vous n’…