Lady Harriet, de Eloisa James

7 Temps de lecture
1
0

Les Duchesses Tome 3 : Lady Harriet de Eloisa James

Lady Harriet de Eloisa JamesPoche : 384 pages
Éditeur : J’ai Lu pour Elle
Date de parution : 26 août 2015
Collection : Aventures et Passions
Langue : Français
ISBN-10 :2290095605
ISBN-13 : 978-2290095607
Disponible sur liseuse : Oui 

Prix éditeur : 6€95

Chronique des : Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 3 ; Tome 4 ; Tome 5 ; Tome 6 ; Tome 7 ; Tome 8

Son résumé : 

Jeune veuve de vingt-sept ans, lady Harriet, duchesse de Berrow, s’ennuie. Lorsqu’une amie effrontée annonce son intention d’aller “perdre son innocence” dans le temple de la débauche, à savoir Fonthill, la demeure du sulfureux lord Strange, Harriet décide de l’accompagner pour mettre du piment dans sa vie. Mais impossible de s’encanailler sous sa véritable identité. C’est donc déguisée en homme qu’elle arrive chez le séduisant Jem Strange. Mais les choses se corsent lorsque ce dernier, jugeant ce “M. Cope” bien trop efféminé, entreprend de faire son éducation virile… tout en luttant contre une inexplicable attirance qui le déstabilise au plus haut point !

Mon avis

Après un deuxième tome qui m’avait ravi, j’avais très hâte de lire ce troisième opus sur Lady Harriet, cette jeune veuve qui m’avait paru si attachante dans les deux premiers romans. Pourtant, je reste un peu sur ma faim et assez mitigée quant à cette lecture qui m’a semblé assez laborieuse dans la première partie, et un peu trop facile dans sa fin. 

En soi, l’histoire n’est pas mauvaise et est même plutôt intéressante. Cependant, j’ai trouvé que la façon dont l’auteur nous décrit certains événements, et notamment le travestissement de Harriet, assez peu crédibles et j’ai eu du mal à comprendre comment tout le monde, et surtout Lord Strange, avait pu tomber dans un piège qui m’a semblé si grossier. Malgré tout, j’ai apprécié l’audace dont a fait preuve l’auteur en travestissant son personnage pour nous offrir quelque chose de nouveau, de léger et d’original qui est bien appréciable.

Eloisa James nous propose ainsi de découvrir la romance sous un nouvel angle. En effet, nous pouvons voir comment les hommes se comportent entre eux, tout en suivant les pensées de Lady Harriet qui s’épanouie dans son rôle d’homme. Pourtant, la première partie du roman tant à traîner un peu en longueur… Il ne s’y passe que peu de choses et l’on a très vite tendance à s’ennuyer. Les choses s’améliorent grandement dans la seconde partie du roman puisque la relation entre Lord Strange et Lady Harriet évolue et nous livre une histoire pleine de douceur et de passion.

Ce troisième opus nous laisse aussi découvrir le talent d’Eloisa James pour les scènes très sensuelles qui sont pleines de douceur et de passion. J’ai vraiment apprécié découvrir cet aspect de la plume de l’auteur, d’autant plus qu’elle n’oublie pas de nous réserver quelques rebondissements jusqu’à la fin du roman. Elle ne laisse aucun répit à ses personnages, et si la fin m’a paru trop rapide et facile, j’ai beaucoup aimé cet épilogue. Je regrette toutefois sincèrement le fait que l’auteur ne poursuive pas son audace jusqu’au bout et ne nous raconte pas comment la société anglaise a réagit à la situation ; à moins bien sûr que l’on ne le découvre par la suite…

En conclusion, un troisième roman qui m’a un peu laissé sur ma faim, mais une série que j’affectionne toujours autant. La suite promet d’être palpitante et j’ai vraiment hâte de la lire !

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Chouquette
Charger plus dans Aventures & Passions

Un Commentaire

  1. anaisisabelle

    11 septembre 2015 à 18 06 52 09529

    J”adore ton commentaire!

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Quand vient la vague, de M. Fargetton et J.C Tixier

Nombre de pages : 288 Éditeur : Rageot Date de parution : 17 janvier 2018 Collection : Hor…